Mariage : avec 2 livrets de famille différents, l'argument d'égalité tombe à l'eau

Dans Valeurs Actuelles, Fabrice Madouas souligne l'intérêt des Français contre la réforme sur le mariage :

V"Une réunion publique n’est pas un sondage, et Ernée n’est pas la
France : juste une petite commune de 6 000 habitants, chef-lieu de
canton d’un département rural, la Mayenne, qui vit surtout de
l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire. Mais que trois cents
personnes s’y pressent pour discuter du mariage homosexuel pendant trois
heures et demie souligne l’intérêt que les Français portent à ce projet
controversé
. Il fait nuit, et il fait froid en Mayenne ce jour-là, mais
bien des participants ont fait 20 ou 30 kilomètres pour se retrouver
là."

Parmi les débattants, le député UMP Franck Riester, favorbale au projet, qui annonce cette contre-vérité :

"« Nous devrions nous réjouir que les homosexuels réclament l’égalité de droits à travers le mariage. Ils
s’approprient des valeurs de droite qui structurent la société.
Rappelons-nous les débats sur le pacs. La famille n’en a pas été
affaiblie ! »

C'est parfaitement faux : le nombre de mariage est en chute libre, et le nombre de personnes seules avec enfant est en forte hausse (surtout depuis 1999). Tous les chiffres montrent que la famille naturelle est une valeur sûre, et c'est pourquoi elle est la cellule de base de la société.

La suite est intéressante :

« Qui sera le parent A ? Qui sera le parent B ? », s’exclame une voix féminine. « Cette histoire est fausse ! affirme Riester. Il
est prévu deux livrets de famille. L’un pour les familles
hétéroparentales, où seront conservées les mentions père et mère,
l’autre pour les familles homoparentales, où figurera père-père ou
mère-mère
. »
Ce ne sont plus des remous, c’est une tempête que l’animateur peine à calmer. Hervé Mariton intervient : «
Franck, tu nous as parlé d’égalité. Si, en fin de compte, on en arrive à
deux livrets de famille, pourquoi continuer à appeler cela un mariage ?

»

6 réflexions au sujet de « Mariage : avec 2 livrets de famille différents, l'argument d'égalité tombe à l'eau »

  1. Nabulione

    Père-père ou mère-mère ? Et pouquoi pas Pépère ou mémère, tant qu’on y est ?
    Encore mieux : il pourrait y avoir un “père/père” et un “père/mère” pour un “couple” d’hommes et…
    une “mère/père” et une “mère/mère” pour un “couple” de femmes !
    Non, vraiment, il faut muscler le Conseil Constitutionnel.
    Avec Un million de personnes dans la rue, Jean-Louis Debré n’écoutera plus les conseils frelatés de son mentor Chirac ! Il se souviendra que son grand-père s’était converti au catholicisme !!!

  2. Gisèle

    Tiens ?? je ne savais pas que les valeurs du mariage étaient des ” valeurs de droite ” !!!! maitenant ils se démasquent , les vrais instigateurs de cette guéguerre ! preuve que tout cela n’est QUE politique !
    Suis je bête !!!!!
    Deux livrets … les labos – imprimeurs vont s’enrichir ! ( labos à cause d’une autre histoire de vaccins et d’une autre histoire d’éthylotest )

Laisser un commentaire