Bannière Salon Beige

Partager cet article

Environnement / Médias : Désinformation

Marche pour le climat : des jeunes utilisés comme “chair à canon” des élites mondialistes

Marche pour le climat : des jeunes utilisés comme “chair à canon” des élites mondialistes

Rien de spontané, c’est une opération mondiale soigneusement montée, d’après Riccaro Cascioli sur La Bussola, traduit par Benoît-et-moi :

Greta Thunberg, 16 ans, est devenue célèbre en août dernier pour une photo d’elle assise seule devant le Parlement suédois avec une pancarte appelant à l’application des accords de Paris sur le climat. Et depuis lors, elle est devenue une star internationale. Elle a été invitée à prendre la parole à la Conférence sur le climat qui s’est tenue à Katowice (Pologne) en décembre dernier, puis au Forum économique mondial à Davos. Hier, nous avons appris la nouvelle de sa candidature au prix Nobel de la paix.

Depuis des mois, tous les vendredis, elle saute l’école pour manifester en silence devant le Parlement (elle continuera jusqu’à ce que les mesures tant espérées soient prises) et au lieu de prendre deux bonnes fessées et d’être traînée à l’école par ses parents – comme cela aurait été normal autrefois – elle est devenue une héroïne internationale avec tous les adultes à ses pieds; et ses «Fridays for Future» sont devenus une source d’inspiration pour les étudiants du monde entier qui sont maintenant en grève pour demander aux gouvernementx d’appliquer immédiatement les accords de Paris afin de sauver le climat et l’avenir des nouvelles générations.

Tout cela bien entendu spontané, selon le récit officiel, et dû à la grande sensibilité des jeunes pour le sort de la planète que leurs parents risquent de leur transmettre dévastée. C’est le récit largement diffusé par les médias occidentaux, qui depuis des années font la promotion de l’alarmisme climatique.

Mais les choses sont un peu différentes et ont au contraire le goût d’une véritable exploitation de mineurs, un abus perpétré par de puissantes élites aux dépens d’enfants et de jeunes qui, depuis des années déjà, sont l’objet d’une propagande lancinante sur la catastrophe climatique imminente.

Peut-être – et nous le soulignons peut-être – le phénomène Greta est-il né presque par hasard, mais son succès immédiat est dû au fait qu’il a «rencontré» une stratégie spécifique qui vise précisément à créer un soulèvement des jeunes pour forcer les gouvernements à approuver des législations écologistes. Un exemple des mesures requises peut être trouvé dans le très récent “Green New Deal” qui a été adopté par les démocrates aux États-Unis (cf. lanuovabq.it).

Contrairement à ce que l’on peut penser à partir des médias occidentaux, Greta n’est nullement la première adolescente à jouer le rôle de leader écologiste: aux Etats-Unis, on ne compte plus désormais les sigles d’associations étudiantes engagées dans cette direction, parmi lesquelles le mouvement “Zero Hour“, fondé par Jamie Margolin, 16 ans, dont la marche organisée à Washington le 21 juillet dernier fut une source d’inspiration pour Greta.

Mais ces adolescentes, endoctrinées depuis leur plus jeune âge aux dogmes de l’écologie, sont devenues des proies faciles et des armes dociles dans les mains des élites qui sont en train d’imposer une dictature mondiale au nom de la lutte contre le changement climatique. Derrière ces organisations étudiantes, il y a les riches fondations américaines habituelles – des Rockefeller aux Gates – qui manouvrent l’opération. Des documents récemment publiés font remonter la planification d’un mouvement étudiant à une réunion d’associations écologiques financées par la Fondation Rockefeller en 2012 à La Jolla, en Californie. C’est dans ces documents présentés à cette occasion que se trouve le plan de promotion des marches étudiantes dans le monde entier (voir ici: climatelitigationwatch.org).

Quoi qu’il en soit, de cette réunion est née une stratégie qui prend pour modèle la bataille menée avec succès contre l’industrie du tabac. Autrement dit, la voie des tribunaux, à travers la dénonciation des industries les plus responsables de l’utilisation des combustibles fossiles – considérés comme la cause principale du changement climatique – et des gouvernements qui ne prennent pas de mesures pour arrêter les émissions de CO2. Inutile de dire qu’il s’agit d’un gâteau valant des centaines de milliards de dollars. L’implication des jeunes et des très jeunes sert à créer un impact sur l’opinion publique (qui n’éprouve pas un sentiment de culpabilité devant ses enfants et ses petits-enfants auxquels on refuserait l’avenir?) et à rendre plus efficace le recours au tribunal. En effet, aux États-Unis, on a vu se multiplier les actions en justice qui étendent au climat la «Public trust doctrine», c’est-à-dire le principe juridique selon lequel certaines ressources naturelles sont absolument préservées pour un usage public.

Mais l’affaire la plus importante, qui résume toute la stratégie des écologistes radicaux, ayant pour objectif le Green New Deal et comme protagonistes des enfants, est la cause encore pendante devant un tribunal de l’Oregon. Elle s’appelle Juliana vs. United States, et elle a été initiée en 2015 sur la base d’une plainte déposée par 21 enfants et adolescents âgés de 8 à 19 ans. Sur le banc de l’accusé, le président Barack Obama (aujourd’hui remplacé par Donald Trump) et plusieurs fonctionnaires des différents organismes gouvernementaux impliqués. L’accusation contre le gouvernement américain est qu’il viole les droits des jeunes en autorisant des activités qui causent les changements climatiques, et l’accusation demande donc au juge d’exiger du gouvernement américain qu’il prenne des mesures pour réduire les émissions de dioxyde de carbone.

Les 21 jeunes, pour la plupart mineurs, sont assistés par Our Children’s Trust, une organisation d’avocats écologistes créée spécialement pour ce type d’opération, et sont représentés par le climatologue James Hansen, un des principaux activistes qui a popularisé la théorie du réchauffement climatique anthropique (c’est-à-dire causé par les activités humaines).

Les jeunes qui ont traduit les présidents américains en justice ont été soigneusement sélectionnés parmi ceux qui ont été victimes de catastrophes naturelles, dont les maisons ont été détruites par des ouragans, des inondations ou des incendies.

Les enfants et les adolescents sont donc devenus la chair à canon des élites écologistes qui dominent le monde. Et la question ne concerne pas que les États-Unis. Greta elle-même doit sa renommée à un expert en relations publiques, Ingmar Rentzhog, lui aussi écologiste militant, qui a rendu virale sur Instagram la photo de Greta, assise seule, avec une pancarte, sur les escaliers devant le Parlement, en août dernier. Et immédiatement, on a adjoint à Greta un autre activiste suédois bien connu, Bo Thorén, un représentant du mouvement écologiste international radical Extinction Rebellion.

En outre, Greta est affecté du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme qui ne cause pas de retards cognitifs, mais crée des problèmes dans les interactions sociales, ainsi que des comportements répétitifs et des activités et intérêts limités. La machine de propagande écologiste se sert donc même des caractéristiques pathologiques d’une jeune fille pour promouvoir son programme.

Ce à quoi nous sommes en train d’assister est donc à un authentique abus de mineurs, au profit de certaines élites mondialistes qui, sur le dos des enfants, font circuler des milliards de dollars. Et nous, nous avons pléthore de leaders d’opinion catholiques qui exaltent la marche d’aujourd’hui et les campagnes écologistes en croyant défendre les pauvres.

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

8 commentaires

  1. C’est tendance d’utiliser des enfants pour faire avancer des causes indéfendables.
    C’était le cas de l’enfant noyé sur une plage de Turquie pour faire accepter des millions d’immigrés musulmans aux Européens récalcitrants.
    C’était le cas des enfants soi-disant gazés par le gouvernement syrien dans la Goutha.
    Dans cette affaire de pseudo réchauffement de la planète, la propagande écologique sort une nouvelle carte de sa manche en exploitant la naïveté d’enfants ou d’adolescents endoctrinés depuis leurs biberons et leurs couches-culottes.

  2. Je suis sceptique
    A suivre…

  3. Pauvres jeunes… leur bêtise et leur naïveté m’exaspère ! Heureusement, ils ne sont pas tous comme ça ! Mais c’est vrai que l’insidieuse propagande dont ils font les frais (et avec eux bon nombre d’adultes qui eux n’ont plus l’excuse de l’inexpérience) joue à plein, et provoque les ravages que l’on sait…

    En tout cas, cette manie de vouloir traîner devant les tribunaux les Etats est pour moi très dangereuse, si on commence à faire casquer les Etats sous prétexte de défense de l’environnement, je pose deux questions :
    1) avec quoi les états vont-ils financer le reste : hôpitaux, armée, écoles etc…
    2) où irait l’argent des “amendes” ?

    Je ne me fais pas d’illusion, sachant que l’argent peut éventuellement se tromper de poche, par contre il se perd rarement…

  4. Bravo pour l’incitation à sécher les cours…
    Par ailleurs “des activités qui causent les changements climatiques”: lien PROUVÉ entre l’activité et le changement? Prouvé par qui? comment?

    • “changement climatique” = pléonasme. Le climat est obligatoirement changeant…. “activités qui causent…. etc” = seulement sur des surfaces très faibles, à un moindre degré et ….rien nouveau sous le soleil, si je puis dire, l’homme a toujours pu légèrement agir sur le climat et ce depuis qu’il existe, c’est-à-dire depuis des millénaires… (exemple en rasant une forêt on fait baisser l’hygrométrie)

      inutile de préciser évidemment que l’homme, malgré tous ses efforts, n’a aucune chance de bouleverser magistralement le climat de la Planète et que tous ses gens qui manifestent n’y connaissent strictement RIEN à la climatologie. Et quand je dis rien, c’est rien rien rien

      des abrutis tout simplement

  5. moi je vais organiser des manifestations pour les betteraves

    ben quoi j’ai le droit non ?

    plus sérieusement pour qu’il n’y ait plus de vagues dans la mer

    ou pour reconstruire Paris à la campagne… comme notre ami Lop (lol)

    quitte à raconter des conneries, à perdre son temps ou à se foutre tout simplement de la gueule du monde…….

  6. Tout ce cirque pseudo-écolo mais véritablement capitaliste et marchand pue l’Open society et le fric de Soros à plein nez, c’est une évidence… Faut-il rappeler que l’écologie authentique commence par l’écologie humaine et pose nécessairement des limites, ce qui est totalement contraire aux principes de l’économie marchande sans-frontiériste dont les mêmes se font les défenseurs les plus acharnés ? Allez, Soros, montre-toi, sort de ce corps…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!