Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Marc Peschanski, marchand d’illusions

Communiqué de l'Association Catholique des Infirmières et Médecins du 1er avril 2011

P "Le Pr. Marc Peschanski, une fois de plus, fait parler de lui au moment précis du renouvellement des lois de bioéthique. Il prétend à ce jour donner des « pistes » biologiques à partir de travaux sur les embryons afin de soigner la myotonie de Steinert. Ce n'est pas la première fois que ce trotskyste non repenti, nous fait le coup. Où sont les Parkinsoniens qu'il prétendait guérir à coup de greffes embryonnaires ? Où sont les pauvres patients atteints de la Maladie d'Huntington (mouvements incontrôlés) qu'il prétendait sauver ? Et les diabétiques dont il allait refaire le pancréas ? Et, en 2009, les grands brûlés qui allaient bénéficier de tissus cultivés en lignées à partir d'embryons (« une cellule embryonnaire en donnant un million ») ? « Application rapide » disait-il au micro d'une radio dite périphérique. Où et comment ?

Déjà en 2002, à grand arroi, lors de la révision des lois de bioéthique, Marc Peschanski annonçait des greffes d'embryons sur quinze malades atteints de Parkinson. Où sont ces patients ? Que sont-ils devenus ? S'ils sont morts, au bout de combien de temps ? Nous voudrions bien savoir. Que de faux espoirs entretenus !

Marc Peschanski est chargé tant par l'INSERM, qu'Istem (Généthon, génopole d'Evry ), l'Association pour la lutte contre les Myopathies (Téléthon), ainsi que par l'Europe de faire des recherches sur les embryons. Certes en idéologue, il défend ce qu'il fait. Mais une fois de plus, il tente une véritable manipulation du monde politique. La ficelle est décidément trop grosse. Pendant ce temps, la recherche sur les myopathies dont il est chargé, en est strictement au même point qu'il y a trente ans."

Partager cet article

4 commentaires

  1. Bravo, c’est bien envoyé. Je commence à en avoir assez de ces lobbys pharmaceutiques et certains chercheurs (non pas tous) qui manipulent l’opinion publique via les médias. Il y à peine un mois, c’était Nordic Pharma qui finançait un sondage et un colloque sur l’avortement, lui-même étant fabricant de la pilule RU 486 ; maintenant, il parait que c’est le laboratoire Roche qui a donné 7,5 Millions au Professeur Pechansky pour initier ses équipes au « criblage à haut débit » sur cellules souches embryonnaires humaines. (article des Echos juin 2009)Voilà ce que dit Pierre Olivier Arduin :”Au vu des sommes colossales brassées et du marché juteux qui est en jeu, il n’est guère surprenant qu’I-Stem et l’AFM soient peu enclins à se remettre en cause au nom de principes éthiques qui sont le cadet de leurs soucis.” Est-ce que les sénateurs vont rentrer dans ce jeu de dupes ?Vont-ils garder raison ? Se rendent-ils compte que les français en ont assez ?

  2. Voila une information qui ne sera certainement pas donnée aux malheureux pigeons du Téléthon qui risquent d’avoir un reveil douloureux lorsqu’ils comprendrons vraiment à qui ils donnent.

  3. “Il cherche à manipuler le monde politique” sauf à ce qu’une part âprement mobilisée de celui-ci et confirmé dans la religion dominante du Progrès contre l’humanité, ne soit animé du même appétit sonnant et trébuchant.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]