Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Marc Le Fur : le lobby LGBT vs Laurence Rossignol

Intervention cocasse lundi dernier du député Marc Le Fur à l'Assemblée lors de l'examen de la loi sur la parentalité :

F"Une fois n’est pas coutume, madame la secrétaire d’État, mais je voudrais, à la suite de l’agression dont vous avez été victime voilà quelque temps de la part du réseau LGBT, vous exprimer ma solidarité et mon soutien.

Mme Laurence Rossignol, secrétaire d’État. Je m’en passe très bien !

M. Marc Le Fur. Cette agression était d’autant plus surprenante qu’elle était déplacée et vulgaire. Ce soutien s’adresse donc tant à votre personne qu’à la fonction que vous exercez. Ce qui m’étonne, madame la secrétaire d’État, c’est de ne pas avoir entendu d’expression de solidarité de la part de beaucoup de membres du Gouvernement, non plus que du Premier ministre, qui fut pourtant un ministre de l’intérieur particulièrement répressif.

M. Patrick Hetzel. C’est le moins qu’on puisse dire !

M. Marc Le Fur. Admettons à titre de comparaison que vous ayez été victime d’une agression de bien moindre ampleur de la part de personnes défendant des thèses différentes de celles du réseau LGBT, par exemple des thèses favorables à la famille ; que n’aurions-nous pas entendu alors, mes chers collègues ! J’imagine aisément quels auraient été les gros titres, quelles auraient été les réactions offusquées et les prises de positions des uns et des autres ! […] Là, c’est au contraire le silence ! Vous regardez vos chaussures, les uns et les autres ! Rien ne se passe ! Madame la secrétaire d’État, s’il n’y en a qu’un pour vous exprimer un soutien républicain, ce sera moi ; je vous prie de m’en excuser."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

10 commentaires

  1. Marc Le Fur est fin et honnête…
    Il est un des rares “justes” dans une assemblée où la famille est de plus en plus sacrifiée, sinon immolée.

  2. Hé oui! M.LE FUR met le doigt là où cela fait mal : la véritable terreur qu’inspire le lobby LGBT à nos élus peureux au point que c’est tout juste s’ils ne s’excusent pas d’avoir été houspillé;

  3. Bravo !
    Tout en finesse, pour mettre en face de leurs contradictions ces pitoyables députés, tièdes à ce qu’ils appellent ‘la droite’ et fous dingues à gauche !

  4. Réseau LGBT = police homosexuelle de la pensée.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ernst_Röhm

  5. Le lobby LGBT tire les plumes de Rossignol? C’est parce qu’ils sont très contrariés par les gouvernements Eyraud Vals: les lois famille ont oublié le droit à l’avortement pour les couple gays!

  6. Bien vue Mr Le Fur. Ils ont aussi le droit d’être violent…. Ils ont tout les droits, ils le prennent et on ferme les yeux…. Vive notre gouvernement pour l’égalité qui les arrange

  7. l’humour demeure une arme absolue devant ces piètres pantins!
    M. Le Fur devrait convertir ses collègues UMP qui louchent trop souvent vers le PS.

  8. Par quel chantage le lobby en question tient il le gouvernement? Nous pouvons l’imaginer. Aurons nous un jour des révélations (apocalypse PS) sur les soutiens réels de l’arrivée au pouvoir de notre pauvre fromage Président pour l’âme duquel nous prions avec grande pitié ?.

  9. l’intervention suivante est aussi éloquente:
    “Mme Elisabeth Pochon.
    L’article du code civil qu’il s’agit de modifier est en effet ancien et dispose qu’un enfant « doit honneur et respect à ses père et mère », ce qui me paraît d’une grande évidence.
    Je propose par cet amendement que l’on revoie la rédaction de cet article. En effet, l’évolution de la famille, la coexistence de nombreuses générations, l’existence d’un rapport différent entre ces dernières, notamment du fait de la place que les enfants peuvent désormais prendre au sein d’une famille en tant que sujets, sont autant de raisons qui justifient que l’on écrive cet article autrement.
    Je souhaite donc que les parents et les enfants soient liés dans un même article par le respect qu’ils se doivent mutuellement et qu’on remplace le mot « honneur », un tantinet désuet,…
    M. Xavier Breton. Vous en parlerez à l’armée française !
    Mme Elisabeth Pochon. …et utilisé dans des expressions comme « crime d’honneur », par les mots « considération et solidarité », afin que la solidarité que les parents et les enfants se doivent toute leur vie soit replacée au creux d’un article.”
    Cyrano revient

  10. Bien envoyé et très juste.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services