Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Le Vatican

Manuel Valls a aussi été hué hier soir

Devant le château Saint-Ange :

Photo 1

Photo 2

Partager cet article

39 commentaires

  1. Bravo aux hueurs! Bravo pour la photo.
    Il ne faut la présence de cet homme politique est offensante pour les catholiques françaises et combien coûte aux contribuables se déplacement pour faire croire?

  2. Cela ne me semble ni exemplaire, ni évangélisateur pour un citoyen en pèlerinage, de profiter de son séjour à Rome pour huer le Premier Ministre de son propre pays, même si on a du mal à lui pardonner ses comportements antérieurs.
    Le silence ou la prise d’interview individuel auraient été peut-être plus adéquats.

  3. le personnage,toujours égal à lui même tel un faussaire mais personne n’oublie comment il a traité les chrétiens lors du LMPT 2012 et des subventions données aux Fémens

  4. Il faut le huer sans cesse quelles que soient les circonstances car c’est le seul langage que puisse comprendre ce genre d’individu. Il ne représente pas du tout la France. Il est un fonctionnaire franc-maçon replié sur soi, égoïste et ambitieux, arrivé à être premier ministre par la négligence de ses opposants: ceux-là même que ,lui, fait gazer sans pitié. Voilà pourquoi il faut le huer sans cesse, sans relâche et en toute occasion.

  5. http://www.vraivisagemanuelvalls.com/
    Valls un pauvre immigré espagnol ? Non, issu d’une famille ultrariche et pas du tout “immigré”, mais pas français pour autant.
    Valls, issu de la lutte antifranquiste ? Non, ni anti-ceci ou pro-cela mais allant vers toute mangeoire politique et financière.
    Valls, catholique de tradition familiale mais ayant tôt trahi ces valeurs, initié à la fm, esprit politique faible et influençable (surtout quand l’influenceur promet de l’argent), agité et sans vision ? Oui, et il suffit d’observer ce qu’il a fait à Evry puis au Ministère de l’Intérieur pour le voir.
    Valls, sincèrement propalestinien quand à Evry il s’affichait avec tous les propalestiniens du coin ? Et à partir de 2009, engagé sioniste et éternellement lié à tout ce qui n’est pas la France ? Les deux mon général ! Tout ce qui peut amener des voix ou de l’argent lui va, et encore davantage si cela détruit la France envers laquelle il entretient une haine nauséabonde.

  6. N’oublions-pas la puissante intercession de deux papes canonisés pour obtenir la conversion de nos dirigeants… Imaginez le résultat pour la France !

  7. Qui sème la haine, récolte les huées!

  8. Valls ami des Catholiques? Qui peut le croire N’es ce pas lui qui comme ministre de l’ intérieur a organise une répression violente contre les personnes qui défendent les valeurs de la Vie. Se souvient il seulement des promesses de son baptême ?

  9. MAGNIFIQUE MESSAGE DE THIERRY DESJARDINS, analyse de la situation désastreuse dans laquelle se trouve la FRANCE !
    TOUT EST DIT !
    Valls au Vatican: l’Elysée vaut bien une messe
    by tdesjardins
    Manuel Valls est aujourd’hui au Vatican à la tête de la délégation française qui assiste à la canonisation de Jean XXIII et de Jean-Paul II. Le Premier ministre s’est fait copieusement siffler par des fidèles français qui n’ont toujours pas oublié son attitude lors des manifestations contre le mariage pour tous alors qu’il était ministre de l’Intérieur. Or, si Valls a fait ce voyage c’est évidemment pour tenter de se faire pardonner par l’électorat catholique cet épisode et essayer de se réconcilier avec la France dite profonde.
    A Paris, certains s’insurgent que le Premier ministre d’une République « laïque » puisse participer officiellement à une telle cérémonie. C’est évidemment absurde et c’est, une fois de plus, brandir le mot « laïcité » en dépit du bon sens.
    La fameuse laïcité dont on nous rebat les oreilles depuis quelques années ce n’est pas nier qu’il y ait des religions, c’est au contraire permettre à tous les citoyens de pratiquer leur foi –quand ils en ont une- en toute liberté, comme ils l’entendent et sans que l’Etat se permette de s’immiscer dans ce domaine essentiellement privé.
    Il est d’ailleurs curieux que ceux qui ont le mot laïcité en permanence à la bouche ne brandissent cet étendard que lorsqu’il s’agit de la religion catholique. En France, on applaudit les ministres quand ils vont à la mosquée pour l’Aït el Kébir ou qu’ils se rendent au dîner du CRIF mais on s’indigne qu’ils aillent dans une église pour Pâques.
    Même si aujourd’hui l’Islam est la deuxième religion de France, souvent la plus voyante, voire même parfois la plus dangereuse, il serait bon de rappeler, de temps en temps, que le catholicisme est encore la première religion de notre pays et que nos cathédrales tout comme les plus modestes églises de nos moindres villages prouvent, à l’évidence, que la France qui n’est peut-être plus « la fille ainée de l’Eglise » a bel et bien des « racines chrétiennes », ce que nos politiciens, avec une lâcheté stupéfiante, n’ont pas voulu le reconnaitre officiellement.
    Franc-maçon et entouré de francs-maçons, Manuel Valls croit sans doute au Diable mais sûrement pas en Dieu. Il est cependant assez malin pour tenir compte de certaines réalités et pour savoir que « le vote catho » pèse encore lourd lors des élections et notamment lors de la présidentielle. Or, il a compris que les électeurs catholiques venaient massivement de changer de camp.
    Pendant des années, sous l’influence d’une hiérarchie et d’un « bas clergé » qui avaient perdu pied et ne savaient plus à quel saint se vouer pour faire revenir au bercail le troupeau qui s’était égaillé dans la nature, les fidèles, déboussolés, croyaient que « le message du Christ » devait les inciter à voter à gauche.
    Le mariage pour tous, c’est-à-dire pour les homosexuels, semble les avoir remis sur le droit chemin en leur faisant brusquement comprendre que cette gauche, incapable de résoudre les grands problèmes économiques auxquels était confronté le pays, voulait, pour faire oublier son incompétence, s’attaquer à des questions « sociétales », en clair détruire une société, une morale, une civilisation que quelques siècles de chrétienté avaient façonnées.
    Mariage pour tous, projets sur la procréation assistée ou pour autrui, débats sur la famille, sur « le genre », libéralisation accrue de l’avortement, projets sur l’euthanasie, etc., les socialistes veulent systématiquement saper tous les fondements mêmes de notre vieille société en s’en prenant aux lois les plus évidentes de la nature sanctuarisées par l’Eglise qui rappelle que « le Créateur » a voulu qu’un homme et une femme soient indispensables pour fonder une famille, avoir des enfants et que la vie était sacrée, aussi bien celle de l’embryon que celle des vieillards incurables.
    Tout cela pour nous faire oublier le chômage, des déficits, le poids des prélèvements, la déliquescence de l’Etat, de l’Ecole, de tous les systèmes de protection sociale.
    Ayant observé que nos églises et nos séminaires étaient désertés depuis des décennies, nos dirigeants socialistes, souvent soixante-huitards attardés et parfois nostalgiques des rad.-soc. francs-maçons bouffeurs de curés du petit père Combes, s’étaient imaginé que leurs chamboulements de la société combleraient d’aise des bobos parisiens et passeraient comme une lettre à la poste dans le pays abruti par des décennies de dictature du politiquement correct et de la pensée unique.
    Jamais, ils n’auraient pu imaginer que cette loi Taubira qui ne concernait, en fait, que quelques poignées de sodomites des alentours du Marais parisien ferait descendre dans les rues des centaines de milliers de Français généralement dociles, soumis et silencieux.
    On pourrait presque dire que cette loi du mariage pour tous a réveillé la foi des croyants, toutes religions confondues d’ailleurs puisque les musulmans qui, eux aussi, votaient en grande majorité à gauche furent les premiers à rejoindre les cortèges organisés par les chrétiens.
    Valls sait tout cela. En allant au Vatican, le Premier ministre espérait recevoir l’absolution pour tous ses péchés et ceux de ses complices habituels. Sous les huées, il a compris que certains catholiques français avaient la rancune tenace. L’Elysée vaut bien une messe mais il faudra à Valls davantage qu’une messe pour récupérer l’électorat catholique…
    Cela dit, personne ne pourra lui reprocher, même au nom de la laïcité, d’avoir été rendre hommage à Jean XXIII et à Jean-Paul II, deux personnages qui auront sans conteste joué un rôle considérable dans l’histoire mondiale du XXème siècle.

  10. Certes ce n’est pas évangélisateur de huée Valls alors ,qu’il est à Rome pour la canonisation de nos deux papes ,mais l’angélisme est dépassé .Pour se faire respecter il faut se montrer fort. Sans se comparer au Christ il y a de Saintes Colères. Il faut qu’il sache que le pardon existe mais il ne dispense pas de la mémoire.

  11. “Quand l’Esprit souffle, qui veut cueillir des voix, récolte des huées.” Comment peut-on être aveugle et manquer de sens politique à ce point ? Quand on veut représenter la France, Fille ainée de l’Eglise, il faut en être digne. Mais quelle magnifique cérémonie, pleine de grandeur, de ferveur, d’espoir ! Et combien petit en comparaison, un gouvernement comme le nôtre, Guignol en tête, risée du monde entier !

  12. MAGNIFIQUE MESSAGE DE THIERRY DESJARDINS, analyse de la situation désastreuse dans laquelle se trouve la FRANCE !
    TOUT EST DIT !
    Valls au Vatican: l’Elysée vaut bien une messe
    by tdesjardins
    Manuel Valls est aujourd’hui au Vatican à la tête de la délégation française qui assiste à la canonisation de Jean XXIII et de Jean-Paul II. Le Premier ministre s’est fait copieusement siffler par des fidèles français qui n’ont toujours pas oublié son attitude lors des manifestations contre le mariage pour tous alors qu’il était ministre de l’Intérieur. Or, si Valls a fait ce voyage c’est évidemment pour tenter de se faire pardonner par l’électorat catholique cet épisode et essayer de se réconcilier avec la France dite profonde.
    A Paris, certains s’insurgent que le Premier ministre d’une République « laïque » puisse participer officiellement à une telle cérémonie. C’est évidemment absurde et c’est, une fois de plus, brandir le mot « laïcité » en dépit du bon sens.
    La fameuse laïcité dont on nous rebat les oreilles depuis quelques années ce n’est pas nier qu’il y ait des religions, c’est au contraire permettre à tous les citoyens de pratiquer leur foi –quand ils en ont une- en toute liberté, comme ils l’entendent et sans que l’Etat se permette de s’immiscer dans ce domaine essentiellement privé.
    Il est d’ailleurs curieux que ceux qui ont le mot laïcité en permanence à la bouche ne brandissent cet étendard que lorsqu’il s’agit de la religion catholique. En France, on applaudit les ministres quand ils vont à la mosquée pour l’Aït el Kébir ou qu’ils se rendent au dîner du CRIF mais on s’indigne qu’ils aillent dans une église pour Pâques.
    Même si aujourd’hui l’Islam est la deuxième religion de France, souvent la plus voyante, voire même parfois la plus dangereuse, il serait bon de rappeler, de temps en temps, que le catholicisme est encore la première religion de notre pays et que nos cathédrales tout comme les plus modestes églises de nos moindres villages prouvent, à l’évidence, que la France qui n’est peut-être plus « la fille ainée de l’Eglise » a bel et bien des « racines chrétiennes », ce que nos politiciens, avec une lâcheté stupéfiante, n’ont pas voulu le reconnaitre officiellement.
    Franc-maçon et entouré de francs-maçons, Manuel Valls croit sans doute au Diable mais sûrement pas en Dieu. Il est cependant assez malin pour tenir compte de certaines réalités et pour savoir que « le vote catho » pèse encore lourd lors des élections et notamment lors de la présidentielle. Or, il a compris que les électeurs catholiques venaient massivement de changer de camp.
    Pendant des années, sous l’influence d’une hiérarchie et d’un « bas clergé » qui avaient perdu pied et ne savaient plus à quel saint se vouer pour faire revenir au bercail le troupeau qui s’était égaillé dans la nature, les fidèles, déboussolés, croyaient que « le message du Christ » devait les inciter à voter à gauche.
    Le mariage pour tous, c’est-à-dire pour les homosexuels, semble les avoir remis sur le droit chemin en leur faisant brusquement comprendre que cette gauche, incapable de résoudre les grands problèmes économiques auxquels était confronté le pays, voulait, pour faire oublier son incompétence, s’attaquer à des questions « sociétales », en clair détruire une société, une morale, une civilisation que quelques siècles de chrétienté avaient façonnées.
    Mariage pour tous, projets sur la procréation assistée ou pour autrui, débats sur la famille, sur « le genre », libéralisation accrue de l’avortement, projets sur l’euthanasie, etc., les socialistes veulent systématiquement saper tous les fondements mêmes de notre vieille société en s’en prenant aux lois les plus évidentes de la nature sanctuarisées par l’Eglise qui rappelle que « le Créateur » a voulu qu’un homme et une femme soient indispensables pour fonder une famille, avoir des enfants et que la vie était sacrée, aussi bien celle de l’embryon que celle des vieillards incurables.
    Tout cela pour nous faire oublier le chômage, des déficits, le poids des prélèvements, la déliquescence de l’Etat, de l’Ecole, de tous les systèmes de protection sociale.
    Ayant observé que nos églises et nos séminaires étaient désertés depuis des décennies, nos dirigeants socialistes, souvent soixante-huitards attardés et parfois nostalgiques des rad.-soc. francs-maçons bouffeurs de curés du petit père Combes, s’étaient imaginé que leurs chamboulements de la société combleraient d’aise des bobos parisiens et passeraient comme une lettre à la poste dans le pays abruti par des décennies de dictature du politiquement correct et de la pensée unique.
    Jamais, ils n’auraient pu imaginer que cette loi Taubira qui ne concernait, en fait, que quelques poignées de sodomites des alentours du Marais parisien ferait descendre dans les rues des centaines de milliers de Français généralement dociles, soumis et silencieux.
    On pourrait presque dire que cette loi du mariage pour tous a réveillé la foi des croyants, toutes religions confondues d’ailleurs puisque les musulmans qui, eux aussi, votaient en grande majorité à gauche furent les premiers à rejoindre les cortèges organisés par les chrétiens.
    Valls sait tout cela. En allant au Vatican, le Premier ministre espérait recevoir l’absolution pour tous ses péchés et ceux de ses complices habituels. Sous les huées, il a compris que certains catholiques français avaient la rancune tenace. L’Elysée vaut bien une messe mais il faudra à Valls davantage qu’une messe pour récupérer l’électorat catholique…
    Cela dit, personne ne pourra lui reprocher, même au nom de la laïcité, d’avoir été rendre hommage à Jean XXIII et à Jean-Paul II, deux personnages qui auront sans conteste joué un rôle considérable dans l’histoire mondiale du XXème siècle.

  13. De qui monsieur Valls a t’ il le moindre respect? Nous ne pouvons pas oublier de le lui faire comprendre à temps et surtout à contre temps.

  14. Bravo.
    Ne jamais perdre une occasion de s’opposer, de les huer. Ne jamais les laisser tranquilles. Envoyer des messages pour protester.
    Pétitionner.
    “Accueillir” les ministres.
    S’opposer sans cesse.
    C’est une guerre.
    Ne lâchons rien.
    Jamais.

  15. bravo! ce type doit comprendre que ce qu’il fait est contraire a la Volonté de Dieu qui veut que l’on protège les enfants et les plus faibles. Nos huées ont pour objet de le lui rappeler . Il a été catho donc il sait . Que ce voyage à Rome sous les huées avant la Ste messe réveille sa conscience: la contrition pour recevoir la Grâce….

  16. @couve
    Exactement. Pour qu’il y ait pardon, il faut qu’il y ait repentance…

  17. Il y a un temps pour tout, et je trouve inconvenant d’avoir hué Manuel Valls aujourd’hui ou hier à Rome. Il faudrait que vous étudiiez ce qu’était la Trêve de Noël, la Trêve de Pâques, et des grandes fêtes dans l’ancienne chrétienté. Vous oubliez que rien n’est impossible à Dieu et que sa conversion est possible. D’ailleurs, c’est un baptisé. A la canonisation de Jeanne d’Arc, 80 députés français étaient présents à Rome… qui étaient presque tous francs-maçons. Qui connait le secret de Dieu et Son Pouvoir sur les âmes ?

  18. au moins, il n’a pas pu faire marcher sa police et ses “gazeurs”….

  19. Valls le Gazeur de chrétiens est venu à Rome en comptant manipuler le pape Francois pour qu’il interdise aux francais de voter fn en vue des élections européennes .
    Valls le Gaz méprise et déteste les chrétiens c’est connu ! mais tordre le bras du Vatican pour inciter les evèques à honnir le fn voilà ce qui conviendrait à ce cynique maranne espagnol .

  20. On le croira quand il démissionnera de tout mandat politique et donnera sa forturne aux pauvres et se fera oublier des hommes ….comme Saül persécutait les chrétien convertit sur les chemins de Damas devenu Saint Paul

  21. Bravo a tous les hueurs !
    Évidemment qu’il faut le huer contrairement à ce qu’affirment certains… Les tièdes…
    Affirmons les valeurs chrétiennes HAUT et FORT et huons les ennemis de l’Église, les ennemis de Dieu, les excommuniés avides, ambitieux et imbus d’eux même !

  22. Le plus drôle, c’est qu’il se fait aussi copieusement huer par son propre camps pour ce voyage à Rome tandis que s’il ne s’y était pas rendu, seuls les catholiques lui seraient tombés dessus, sur l’air du “il se rend aux célébrations musulmanes, juives, franc maçonnes et pas aux chrétiennes”.
    Faire l’union des français, c’est un devoir pour le président et le premier ministre, la faire contre le gouvernement est une technique ma foi …
    On dirait qu’il se contente de renvoyer la société française, enfin je veux dire la bouillasse qui se trouve actuellement sur le territoire français, à ses contradictions.
    Pauvre France, on dirait un voilier en panne, pour prendre le vent et avancer, il faudrait qu’elle choisisse un côté, mais elle ne peut plus le faire, elle s’interdit de le faire.

  23. Bravo !
    Partout, le huer, le conspuer pour que le crime ne paie pas, pour que l’œil de Caïn le poursuive, tant Manuel Valls a fait de mal face aux défenseurs de la famille et aux manifestants, aux veilleurs, aux sentinelles debout, sans aucun scrupule, sans aucune conviction, sans aucune motivation que satisfaire sa cupidité du pouvoir et sa haine de la famille.
    Et ceux qui s’émeuvent feraient mieux d’exercer leur charité auprès de ses victimes, des victimes de la répression policière, des résistants injustement poursuivis, ces innocents au service de leur prochain et de la famille !

  24. Valls a la haine au cœur, la haine de la famille française, la haine de l’Eglise.
    Il se dit éternellement lié à Israel, mais aussi pro-palestinien affirmé. Allez comprendre! Les contradictions ne le gênent pas.
    De même, s’imagine-t-il qu’on peut tirer sur les catholiques en France tout en se faisant bien voir au Vatican?
    En trahissant la religion catholique il a vendu son âme par ambition, se mettant au service de toute la culture de mort internationale dont il est un pion zélé.

  25. Il a quand même salué le pape (quoique…. c’était un service minimum par rapport à d’autres, ce qui n’a pas dû surprendre le pape….), mais aux info télé ce soir , c’était presque la seule image montree….
    Mais qui sait ? Le Saint-Esprit souffle comme Il veut !

  26. Ce que fait ce type est haïssable. Il réussit le tour de force d’être à la fois un monument de brutalité et d’arrogance et un sommet d’hypocrisie. Mais le déguisement d’enfant de Marie sied mal à ce prédateur. Sa minable prestation ne mérite que des huées

  27. Intervieuw choc de l’auteur du livre :le vrai visage de Manuel Valls.
    Ne pas louper,ça vaut le détour.
    http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/le-vrai-visage-de-manuel-valls-44831

  28. Le problème n’est pas , chez valls , au contraire , qu’il ne vient pas d’une famille anti-franquiste .
    Le problème est son appartenance à la franc-maçonnerie , son anticléricalisme , son arrogance , sa brutalité et , enfin , son hypocrysie .
    Il n’a rien renié de son idéologie mortifère . Que personne chez les catholiques ne se laissent tromper . On peut tuer son ennemi brutalement ou par étouffement traitreusement .
    Maintenant valls et hollande essayent de faire les gentils ….
    La charité n’est pas la bêtise !! Les catholiques français , et les évêques , devraient le savoir et le comprendre .
    Et le niveau politique , collectif , de l’activité humaine est différent de l’activité éthique individuelle et personnelle où s’exerce la charité . A l’échelle de la société le chrétien doit savoir qu’il n’agit pas que pour lui SEUL mais aussi pour la défense des plus faibles et du bien commun

  29. Le mariage pour tous a profondément divisé la société française.
    Monsieur Valls quand il était ministre de l’intérieur s’est très mal comporté vis à vis des opposants au mariage pour tous.Les gens de la manif pour tous n’oublient pas les comportements de la police lors des manifestations notamment celle de fin mars à la fin de laquelle des familles ont été gazées, les chiffres mensongers du nombre de manifestants, les péages d’autoroute fermés pour empêcher les cars d’arriver, etc. Les veilleurs n’oublient pas les arrestations arbitraires, les cars remplis pour le commissariat rue de l’évangile, la mise en prison de Nicolas, de Maxime, l’étudiante russe à qui on a demandé d’espionner ses camarades de la manif en échange de sa naturalisation, l’espionnage des gens de la manif, des veilleurs, etc.
    Les catholiques n’oublient pas les églises saccagées, les femens libres de faire tout et n’importe quoi sans un mot d’indignation de monsieur Valls!
    Monsieur Valls ne fait que récolter ce qu’il a semé tout comme monsieur Hollande qui se fait huer aussi systématiquement.

  30. Certains n’ont décidément pas compris que les huées étaient destinées aux actes et les prières à la conversion du “bon”homme.
    Tout à fait évangélique comme position.
    Bravo aux personnes qui l’ont hué !

  31. Il faut continuer de huer tous ces ennemis de la famille,il n’est pas question de tréve,Valls a t’il fait la tréve des gazages contre les manifestants et fait il la tréve contre les veilleurs.Ce voyage à Rome est une manoeuvre électoraliste de plus,apré la défaite cinglante des municipales il essaie de limiter la casse aux européennes,les electeurs ne sont pas idiots.Continuons de nous battre!!!

  32. Certains ne comprennent que l’effet miroir! Valls a non seulement rejeté les chrétiens, mais comme Saul de Tarse les as martyrisés et battus, certains sont encore emprisonnés il ne faut pas l’oublier!
    Valls et là pour tenter de récupérer les voix des catholiques alors qu’ il est pro palestinien, cherchez l’erreur! son voyage payé avec l’argent des impôts versé une partie des Chrétiens qu’il a juré il n’y a pas is longtemps que cela de “briser” ! ! Jésus a chassé les marchands du temple si je me souviens bien!

  33. Je vous trouve très durs avec *manuel-gaz** . Il était simplement venu vérifier la présence de 115.322 pèlerins place St Pierre et dire au Pape François qu’il regrettait de n’être pas devenu prêtre quand il était plus jeune , et d’avoir abjuré la foi de sa famille pour épouser celle des francs-macs !!! faut le comprendre le pauvre homme …

  34. Bravo..il pensait nous abuser par ce petit voyage à Rome à nos frais…huons mes frères, huons..ONLR…ni à Rome, ni ailleurs…!

  35. Et alors, cela a servi à quoi ? Vous croyez qu’il vous a entendu, qu’il changera ? C’est un pesonnage qui a tout renié jusqu’à sa foi catholique vous le savez bien ! On se le gardera jusqu’au bout ! Cela ne sert à rien de siffler le diable !

  36. Bravo aux braves cathos qui ne se sont pas laissés berner par Valls le Gaz à Rome et l’ont savamment hué comme il se doit !
    On ne lache rien .

  37. “N’oublions-pas la puissante intercession de deux papes canonisés pour obtenir la conversion de nos dirigeants… Imaginez le résultat pour la France”
    Eh bien, mon pauvre ami, tu peux attendre longtemps !!!

  38. C’était le moment le meilleur pour prier pour sa conversion et cette prière aurait du être dans tous les coeurs des pélerins français. Ne savez-vous pas que la prière en assemblée – et quelle assemblée ! – est la plus puissante sur le Coeur-Sacré de Jésus ?

  39. @ Geneviève
    Les protestation vocales ne peuvent évidemment pas plus convertir le diable que ses suppôts…
    Mais elles peuvent être un témoignage public (pouvant éventuellement réveiller les brebis catholiques poussant l’irénisme jusqu’au déni de réalité) attestant que, sous sa “peau de mouton”, les chrétiens ont parfaitement identifié le loup et que ses pièges grossiers sont parfaitement identifiés comme tels.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services