Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Homosexualité : revendication du lobby gay

Manuel Gaz, ta police en a assez

Récit de garde à vue :

"« On perd notre temps ici chef ! » lance un membre de la
brigade anticriminelle. Il est vrai qu’à 2 heures du matin, dans la cour
du commissariat à Marx Dormoy, il n’y a que peu de criminels. Voire pas
du tout. En réalité il n’y a que nous : 24 femmes, 23 âgés de 18 à 24
ans et une mère de famille, et 43 hommes (dont deux mineurs). Le crime
qui nous amène au commissariat ? Un sitting non autorisé derrière
l’Assemblée Nationale, pour témoigner notre soutien aux parlementaires
opposés au mariage pour tous. […]

Dans la cour du commissariat, les relais se succèdent et on comprend
qu’il n’est pas du tout fait pour nous accueillir : les gendarmes sont
remplacés par des policiers, eux-mêmes supplantés par la BAC.  Au
départ, les gendarmes font fuser des « à demain » enjoués,
suivis des rires des hommes-tortues. On discute avec eux et ils se font
rassurants : nous serons chez nous à temps pour aller en cours, aucun
souci à se faire ! On parle de notre engagement contre le projet de loi
Taubira. La plupart ne craignent pas de nous dire qu’ils sont d’accord
avec nous… mais que quand même, on leur fait bien perdre leur temps : eh
oui, pendant ce temps-là, les (vrais) criminels courent dans les rues
de Paris  !

Après quelques heures de répit où, posée sur le sol, je fume tranquillement des cigarettes, vient le moment du verdict : « Vous êtes en garde à vue depuis 00:50« .
Rapide coup d’œil sur ma montre : il est 4h, je suis en garde à vue
depuis 3h10 et personne ne me l’avait dit. Le fonctionnaire de police a
l’air absolument exaspéré. Il vocifère contre ce « gouvernement de merde » , ces ordres d’ « en-haut » , qui le contraignent à entamer ces procédures « inutiles ».
[…]

On m’introduit dans une salle carrelée dans laquelle je retrouve une
petite dizaine des 67. Les policiers rejoignent notre discussion : « De
toute façon les jeunes, vous avez pas les bons combats ! C’est pas ça
le vrai défi aujourd’hui en France, vous feriez mieux de vous préoccuper
de l’islam franchement ! Surtout vous les filles…
 » lance le premier, un peu hors-sujet. « Et puis le problème avec votre truc c’est que c’est mou. Il faut être plus violents, hein ».
À 4h30, ces paroles prononcées par des policiers qui viennent de me
mettre en garde à vue me mettent hors de moi : ils nous arrêtent alors
que nous sommes pacifiques et silencieux, mais nous enjoignent à plus de
violences dans le futur ?!

[…] Un policier se lance dans un speech : il
nous explique à quel point il trouve injuste de nous retenir
. Des
sanglots dans la voix, il arrache son insigne : « Si c’est ça la France… »
Nous sommes touchées par ce témoignage inattendu. […]

Quand vient l’heure du déjeuner, certains entonnent
un bénédicité : les flics hallucinés nous regardent, et filment cette
scène unique
. […]"

Partager cet article

31 commentaires

  1. Attention jeunes gens : ne vous laisser pas émouvoir et manipuler par un policier qui est un fonctionnaire et qui sert consciencieusement un gouvernement quel qu’il soit, un Etat qui reste toujours le plus froid des monstres froids pour reprendre la belle expression de Nietzsche.
    Si on leur donne l’ordre de vous mettre dans un camp ou de vous passez à tabac, ils le feront même s’ils approuvent votre combat.

  2. « De toute façon les jeunes, vous avez pas les bons combats ! C’est pas ça le vrai défi aujourd’hui en France, vous feriez mieux de vous préoccuper de l’islam franchement ! Surtout vous les filles… » lance le premier, un peu hors-sujet.
    En êtes-vous si sûrs ?

  3. Mouai… méfiance : article à rapprocher de celui diffusé hier quant à l’attitude à adopter en garde à vue et le double jeu de certains policiers… La scène où l’un arrache son insigne en pleurant m’a l’air, pour le coup, un peu théâtrale…

  4. Le seul policier qui me semble sincére dans la bande est celui qui a arraché son badge. Les autres, qui incitent les jeunes à plus de violence, sont simplement des pousse au crime irresponsables qui prendraient bien plaisir à les tabasser si jamais ils suivaient leurs “conseils” provocateurs…

  5. Le problème est qu’en garde à vue on ne peut rien préjuger de ce que pense vraiment les policiers. Il faut rester extrêmement méfiant à ce sujet, notamment quand l’un d’eux dit “vous êtes trop mou…”
    Cela peut aussi faire partie des consignes reçues par les policiers.
    http://www.guidejuridique.net/gardeavue2.html

  6. Merci pour ce témoignage; c’est grâce à ces 67, mis en GAV alors qu’ils veillaient, que le mouvement des veilleurs est en train de prendre une belle tournure, dans la paix et le calme qui déroutent les policiers. Vous avez été, bien malgré vous, les initiateurs d’une lame de fond qui ne s’arrêtera pas. Bravo.

  7. Les forces de police, dans leur majorité, sont de plus en plus mal à l’aise dans le rôle que le gouvernement leur demande de jouer… Attention Manuel Gaz, danger ! Réveille-toi !

  8. Le déroulement de la garde à vue pour des personnes qui n’ont aucun chef d’accusation est vraiment une HONTE pour la France ! Et la manière de traiter les filles particulièrement : dans un état soi-disant de droit on se plait à humilier sans aucun motif !!! HONTE, HONTE à ce gouvernement de pourris !!!!!

  9. PS votre lien renvoie à l’excellent blog “Causeur”, mais c’est une jeune blogueuse de la Table Ronde (vers qui vous nous envoyez souvent, merci) qui a vécu et écrit cet épisode. Rendons à César…

  10. Il y a des braves gens partout, avec femmes et enfants et nécessité de gagner sa vie. Mais basculer du bon côté, cela ne se fait pas si facilement que cela, et malheureusement il faut beaucoup de persécution et de misère pour que cela se fasse, et beaucoup beaucoup de courage ou d’inconscience du pire. L’histoire (en France ou ailleurs) nous ne montre malheureusement.
    Alors magnifique le benedicite, magnifique même la garde à vue qui permet d’aguerrir toujours plus ces magnifiques guerriers de la vie et de la famille.
    Des policiers auront vu autre chose que leur quotidien, c’est déjà énorme.
    Bravo encore.

  11. “La plupart ne craignent pas de nous dire qu’ils sont d’accord avec nous… mais que quand même, on leur fait bien perdre leur temps : eh oui, pendant ce temps-là, les (vrais) criminels courent dans les rues de Paris !”
    Le gouvernement a ses priorités…

  12. Attention à la technique du gentil et du méchant chez les policiers ou les gendarmes. C’est un vieux truc qui fonctionne à merveille.Je fais le gentil et vous parlez ! Aucune confiance à accorder aux forces de l’ordre tant qu’elles sont en face. Le jour où elles se joindront aux manifestants, le peuple aura repris enfin ses droits légitimes.

  13. Oui, il est bon après avoir lu ce témoignage de relire les bons avertissements de l’article d’hier publié sur ndf.
    Certains de ces flics, apparemment de notre côté, peuvent n’être que de petits fourbes pousse-au-crime…
    Quand aux autres, ils n’ont qu’à prendre leurs responsabilités. Dans leur situation, c’est compliqué certes, mais s’ils continuent d’appliquer bêtement, ils demeurent bons collabos de la dictature.

  14. ATTENTION !
    Ces encouragements, ces coups de gueule ou ces confidences de la part des policiers sont autant de techniques policières afin de recueillir très facilement des informations…

  15. La scène du benedicité me fait penser à une scène du film Quo Vadis où Peter Ustinov/Neron regarde les chrétiens être brûlés vifs ou mangés par les lions. Soudain il entend des chants, et on le voit complètement hors de lui répéter “ils chantent! ils chantent!”
    Dieu seul est notre Espérance.

  16. pour l’Islam, chaque choses en son temps …

  17. Oui les jeunes Méfiez-vous !
    Certains policiers sont peut-être réellement sympathisants, mais d’autres sont chargés de jouer ce rôle.
    Tous les régimes autoritaires savent que pour déstabiliser un opposant (un “prisonnier” a fortiori) le meilleur moyen est de le soumettre à des “représentants de la loi”, alternativement violents et conciliants.
    Ceci diminue efficacement les mécanismes de défense psychologiques de l’opposant que l’on veut réduire!

  18. Je veux bien croire à la technique du bon et du mauvais flics pour faire parler et/ou avouer. Mais en ce qui concerne ces jeunes, qu y-a-t-il à avouer ? Qu ils sont contre une loi scélérate ? ils le savent déjà ! Qu’ ils manifestaient ? Ils le savent déjà ! Qu ils recommenceront à peine relâchés ? Notre slogan n est-il pas “on ne lâchera rien ” donc ils le savent déjà !
    Leur faire dire où sera le prochain rassemblement ? Il leur suffit de lire le SB et si c est un rassemblement de dernière minute, même les jeunes ne le savent pas encore……
    Donc, personnellement, je crois en leur sincérité !

  19. Lors de l’accueil en province d’un ministre, un policier en civil a mis sa main sur le coeur et a chanté avec nous la Marseillaise quand elle a été lancée. Les rapports avec la Police sont tout à fait cordiaux car on est loin du ministère, de la PPP, des grands médias,etc… Ils veulent juste que l’on ne fasse pas de bêtises. C’est leur boulot.

  20. J’ai entendu les informations sur France-Inter vers 12h30 ce jour (jeudi 18 avril).
    On y parlais de destructions, de violence de dérrappage et de pourrissement du mouvement, d’actes homophobes (destruction d’un bar gay).
    Radio-Paris ment, Radio-Paris ment…
    Mais combien de naïf vont les croire ?

  21. Arrestation…arbitraire…
    que dirait la cour de justice européenne
    à réception de 500 000 courriers ou courriels…
    portant accusation…
    d’arrestation arbitraire en France…
    pour opinion politique.
    il suffirait:
    une lettre type…
    une adresse…e-mail…
    une comptabilisation….
    auprès du Salon Belge par exemple…
    avec pourquoi pas un exemplaire
    à notre Président!

  22. A propos de policiers, je partage le point de vue suivant (malgré le titre inutilement provocant).
    http://www.bvoltaire.fr/yannvallerie/crs-ss,19572

  23. Ce témoignage est bien ce que je disais dans mes autres commentaires. Les forces de l’Ordre ne sont pas des monstres, ce sont au contraire des personnes douées d’une conscience. N’en déplaise à certains ici qui incitent à cracher sur eux gratuitement

  24. En admettant que les critiques des flics sur le “vous êtes trop mous” soient sincères”, je pense qu’ils veulent dire “vous êtes des moutons”.
    1 – une action sans médiatisation n’est rien, et il ne faut pas négliger les médias étrangers catholiques une fois de plus (espagnol, sud américain, polonais, russe,etc…) qui seront certainement très contents d’être invités
    2 – on n’est pas forcé de finir “fièrement” en GAV, c’est même tout le contraire,
    premièrement agir et le faire savoir, deuxièmement fuir sans se faire avoir.
    La fierté de certains jeunes placés en GAV m’avaient déjà étonnés lors des actions de Civitas, c’est ridicule.
    3 – le risque de GAV limite l’investissement de beaucoup, il faut donc penser à des actions à côté, médiatisées, sans risque pour les autres
    4 – l’impréparation et le “gandhisme” bon esprit sont flagrants alors que pour limiter les exactions de la police, je l’ai dit 300 fois içi il faut :
    – arrêter de croire qu’ils sont avec nous
    – les surveiller comme c’est le cas au Canada ”
    Équipe de surveillance des interventions policières
    Surveillance et documentation des interventions policières
    “http://esipuqam.wordpress.com/
    5 – il faut des équipes médias + juridique + médicale capables de filmer et faire constater des excés dans le quart d’heure
    Le “silence noble et courageux” c’est bien joli mais “si personne ne l’entend” ça ne sert à rien…et si c’est pour finir par faire des bénédicité en GAV devant les flics des RG qui filment, c’est encore plus idiot !

  25. Conseils donné par mon secrétaire départemental (ex-OAS) dans les temps anciens où je militais au FN. “N’oublie jamais qu’un flic membre du FN est flic avant d’être FN”.

  26. J’avais un rendez-vous d’amoureux.
    Durant le déjeuner elle heurta son verre sur une coupe métallique et le bruit me crispa. Je m’en plaignis.
    Elle répliqua agacée: “Si tu avais été là hier soir, tu aurais entendu du vrai bruit! (LMPT organisait un tour de ville, elle le savait!). Des cons ont fait le tour du quartier en voiture en klaxonnant!
    – Oui, dis-je, j’ai pensé y participer!
    – Ah, j’espère que tu n’aurais pas eu l’idée de venir me chercher pour rejoindre ses salopards!
    Je suis tétanisé par l’insulte!
    Silence.
    Silence.
    Je me remémore l’interview entendu ce matin sur LA radio de propagande où avec aplomb une sociologue appointée vomissait des mensonges sur les militants de LMPT.
    Silence.
    Cette interview m’avait révulsée. J’étais à présent face à cette gourde connue qui ne mesurait rien de ce qui se jouait et qui insultait ces inconnus avec lesquels je partageais les mêmes certitudes essentielles.
    Silence.
    Comment envisager un après midi canaille, comment m’émerveiller de sa beauté en faisant fi de son propos?
    Silence.
    Silence
    Je me suis levé:
    – Merci pour tout. J’ai des choses à faire cet après-midi.
    Toute explication était inutile, je suis sorti sans autre commentaire.

  27. Félicitations, Majeur.

  28. Se mettre bien dans la tête qu’il n’y a pas de policiers gentils (sauf à la télé, Cordier par exemple). Ils ont choisi ce métier pour se défouler sur les gens (sauf quand ils en ont peur : exemple les roms et les islamistes). S’ils ont l’air de vous approuver, c’est pour vous tendre un piège.
    IL N’EXISTE PAS DE POLICIER GENTIL EN FRANCE EN 2013.

  29. Bonjour . Un conseil : ne jamais faire confiance ni aux policiers , ni aux gendarmes ! Ce ne sont pas nos amis , mais des agents de cet état décadent et corrompu !

  30. Quand j’étais lycéen, j’avais un professeur d’allemand qui “faisait le chrétien” pour exciter les élèves contre le christianisme. Par exemple, lors de l’étude d’un texte sur un jeune qui s’en allait vivre avec son amie, il nous avait demandé ce que l’on en pensait, avant de se dire outré par l’attitude du jeune, rappelant que la Bible s’opposait aux relations sexuelles hors mariage. Ou encore, lors d’une étude d’une pièce de Brecht ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Cercle_de_craie_caucasien ), il avait insisté sur le fait que le Roi Salomon aussi était prêt à couper l’enfant en deux pour le partager (bien que le Roi usât probablement là d’un stratagème, sans intention d’aller au bout). A l’entendre, ce prof était chrétien, mais c’était un laïciste manipulateur qui n’avait pour but que de discréditer le christianisme et la Bible.
    Parmi ces policiers, combien sont sincères ? Je me demande même si certains n’ont pas filmé les jeunes en train de rendre grâce pour s’en moquer ensuite… Les idées de gauche sont aussi répandues dans la police.

  31. Si votre Justice et votre Vérité sont celles que je lis dans certains commentaires, que Jésus-Christ, vrai Roi de France reprenne ce que les hommes Lui ont volé depuis 1789. Vous voyez des valets et des pourris là où ils ne sont pas. Que chacun réponde pour lui-même. Les généralités sont très dangereuses dans ce désordre universel.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services