Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Médias : Désinformation

Manipulation médiatique : le témoignage de Jean-Yves Le Gallou

Manipulation médiatique : le témoignage de Jean-Yves Le Gallou

Il était sur place et il n’a pas vu d’ultra-violence :

 

Aujourd’hui, il y avait également des mobilisations de gilets jaunes partout en province. La réponse du gouvernement à la France qui se sent reléguée et oubliée par Paris c’est d’instrumentaliser des incidents à Paris et de reléguer et oublier les mobilisations qui se sont déroulées au quatre coins du territoire.

Même dans la révolte la France périphérique reste périphérique…

Partager cet article

6 commentaires

  1. Merci à SB de nous relayer ce récit direct sans aucune fioriture ni langue de bois. Merci au témoin très crédible Y. Le Gallou pour cette réinformation instantanée.

  2. Macron devait se terrer à La Lanterne car les environs étaient saturés de barrières et de flics désœuvrés, et ce sur une longue distance !

  3. Où l’on s’aperçoit que Macron est un provocateur et un fauteur de guerre civile, qui par ailleurs se permet à l’étranger de cracher sur la France et les Français. Une seule solution : destitution et comparution en Haute Cour de cet énergumène stipendié par la finance apatride.

  4. Tirs de lacrymogènes et canons à eau…
    Il y a donc bien eu des violences de la part du gouvernement
    J’imagine que M. Gaztaner s’est inspiré du tyran Manuel Gaz qui a valut à la France des condamnations de l’Europe pour sa répression violente et injustifiée.

  5. On savait bien que le menteur professionnel castagnette, faisait son arrogant et que tout ce qu’il disait n’était que mensonge. Comment avoir confiance en ces individus

  6. Si les Gilets jaunes remettent le couvert samedi prochain (ce qui n’est pas improbable), je suggère à JUPITER, es-qualité de Chef des Armées, de faire entourer les bases de l’Olympe par le 501ème RCC au grand complet, en configuration “guerre”, avec munitions réelles. Compte-tenu de la faible consommation de carburants pour venir de Mourmelon, même avec étape à Satory, cela produirait certainement un effet boeuf sur les “casseurs d’extrême droite” qui tenterait une escalade de l’Olympe en hivernale par la face nord… (en arrivant par la Place Beauvau, pour ceux qui ne connaissent pas la Capitale). Les médias aux ordres pourraient en faire leurs choux gras en dénonçant les agresseurs (à mains nues) de l’Armée française…

Publier une réponse