Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Manifestations lycéennes : les affrontements deviennent courants

Les lycéens ont manifesté à nouveau hier contre la réforme du lycée : 2 000 à Rennes, 1 200 à Angers, 1 000 à Nantes, où deux vyous ont été interpellés pour jets de pierres… À Brest, des affrontements se sont produits entre des casseurs et des gendarmes mobiles. Un lycéen de 16 ans a été interpellé pour jets de pierre. Un autre, du même âge, pour tentative d'intrusion dans un lycée. À Cherbourg, les participants – écoeurés par le comportement de perturbateurs – ont stoppé plusieurs fois la marche et improvisé un service d'ordre. A Bordeaux, un professeur et un proviseur ont été blessés vendredi. Des voyous en cagoule ont provoqué de lourds dégâts matériels.

Michel Janva

Partager cet article

4 commentaires

  1. Le pourrissement des manifestation d’opposition est le moyen favori des gouvernements. Et la police est souvent chargée de faire elle-même le travail…

  2. Il est sûr que depuis l’histoire de oussekine, il est ordonné aux forces de l’ordre de faire profil bas devant les casseurs et tout autres fauteurs de troubles provocateurs. On voit ce qui vient de se passer en Grèce. Anarchie + sentiment d’impunité font bien la paire.

  3. Depuis quelques années, il y a tellement de manifestations de lycéens que cela en apparaît naturel.
    Mais bon sang, que ces gamins aillent apprendre leurs leçons et laissent les grandes personnes s’occuper de la politique !

  4. @ free,
    Il ne faut jamais sous estimer le pouvoir de manipulation de la police, aux ordres du pouvoir. Les complots existent, les crétins, aveuglés par leurs idéaux de fils à papa complexés, aussi. Des fois il y a même des complots de crétins.
    Certains réussissent, certains ratent.
    En Grèce on ne connait pas les attendus du problème. Le pouvoir a t il fait exprès de laisser les jeunes semer l’anarchie pour venir dans quelques jours entonner l’air du “voulez vous que cette gauche là arrive au pouvoir” ? Les jeunes grecs (d’une extrême G qui a tout les droits, il est vrai) sont confrontés à un taux élevé de chômage, etc….
    La siatuation est elle “à cause” de l’Europe (l’euro empêchant des ajustements économiques, tort d’avoir cru que le développement économique n’est pas, avant tout, interne,…), ou à cause des travaux énormes engagés pour des JO de 2004 par conformisme mondialiste (regardez comme il est beau mon pays….multicturel) et qui ont endetté le pays pour des dizaines d’années ?
    Toutes choses dont leur UMPS à eux est responsable.
    Peut être que ce genre de situation est un jeu à somme double….pour nous : une gauche extrême qui montre sa violence et peut affoler jusqu’au plus socialiste des syndicalistes français, un UMPS local qui s’est discrédité pour avoir chanté sur tout les toits que la solution est dans l’universalisme olympique et le mondialisme à sauce eurocrate.
    Un très beau casting, merci à eux !!

Publier une réponse