Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement

Manifestation contre les pilules de 3e et 4e génération

Marion Larat, à l'origine de l'affaire des pilules de 3e génération, est allée manifester devant l'assemblée générale du groupe Bayer contre les pilules de 3e et 4e génération, 3 fois plus dangereuses que les autres. Extrait de son témoignage :

"Nous mettons un casque audio pour pouvoir écouter les victimes. Et même si les victimes sont de nationalité étrangère, elles doivent parler allemand, ou elle doivent avoir un traducteur sinon on leur coupe le micro. Apparemment, une femme n'est pas au courant de la contrainte, mais elle commence à parler en anglais, pour défendre son père mort depuis des années à cause d'un produit toxique interdit en Allemagne mais autorisé en Australie. Tout de suite, en lui coupe le sifflet, en disant que vraiment, c'est pas de bol pour son père, mais qu'il faut avant tout qu'elle parle allemand pour continuer. Trois fois, elle reprend, trois fois, on la tient au silence. L'aile droite de la salle commence à huer le procédé. Alors, elle se place devant Dekker [le patron de Bayer], en pleurant presque, heureusement qu'il est un peu plus grand qu'elle, sinon, il se serait pris une bonne gifle. Je pleure.

C'est à moi de parler, avec ma traductrice. Je monte sur l'estrade, en prenant soin d'essuyer mes larmes. Je commence avec mon unique phrase, et je finis avec une autre, qui a été pour moi, aphasique, ne connaissant pas l'allemand, très difficile. Même si je fixe intensément Dekkers dès que la traductrice dit son nom, il s'en fiche totalement, il discute avec ses copains. "C'est un mur", je pense. Je me demande s'il va falloir l'entarter pour le faire réagir un minimum. Je vais devoir appeler le Belge…

Dekker est obligé de répondre aux victimes. Il le fait de façon systématique avec les papiers fournis par ses avocats. Quand il arrive à moi, il se fiche carrément de ma figure. Il dit, ouvertement, que ses pilules sont fantastiques, même si aux Etats-Unis, il a payé plus d'un milliard de dollars pour faire taire les victimes.

Alors, aujourd'hui, c'est un appel à toutes les filles ayant souffert de la pilule de troisième et quatrième génération, et même de la pilule en général, que je lance. L'année prochaine, ça sera pareil: les médias ne seront pas là, notre message sera perdu dans la pluie de Cologne. J'ai l'impression qu'on a fait un coup d'épée dans l'eau, je suis restée sur ma faim. Vous savez, plus fort que la somme des volontés individuelles est une seule volonté collective, tous tournés contre les lobbyistes pharmaceutiques… […]"

Partager cet article

7 commentaires

  1. Vous ne voulez quand même pas que le lobbyistes pharmaceutiques vous plaigne ?
    SI ? !

  2. Si j’ai bien lu sur la page en lien, l’article date du six mai et il n’y a aucun commentaire.
    Les lecteurs ou les lectrices (je suppose quand-même qu’il y en a) auront-ils au moins tiré une conclusion de leur lecture?
    Dommage que Marion Larat n’ait pas profité de l’occasion pour demander au patron de Bayer quand il allait commercialiser un contraceptif chimique pour homme, juste pour que les risques soient partagés (la lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes aurait peut-être du sens ici?).
    Sur un sujet voisin
    http://www.franceinfo.fr/sciences-sante/histoire-d-homme/la-liberation-de-la-femme-c-est-aussi-l-alcool-et-le-tabac-1411967-2014-05-11
    dont cette remarque très intéressante (à 01:48)
    “et pourtant la biologie n’est pas la même puisque j’ai remarqué que quand un homme et une femme ont des relations sexuelles statistiquement c’est les femmes qui sont enceintes”

  3. Il est très malheureux que ces femmes souffrent. En revanche, la pilule n’est nullement une obligation, il suffit de ne pas la prendre. Aux mères d’éduquer leurs filles, afin d’éviter qu’elles ne s’empoisonnent. Aucun homme n’a à avaler quasiment tous les jours ces substances hormonales pendant 30 à 40 ans.

  4. merci pour ce témoignage, qu’elle sache qu’elle est soutenue ! Oui, je la plains, moi-même ayant été dans le coma 8 jours suite à un accident de la route provoquée par un tiers (non arrêt à un stop), je suis retournée pour des examens en Neurologie 1 an après, et dans ma chambre est arrivée sur un brancard, une jeune femme de 22 ans, qui présentait les mêmes symptômes que moi : aphasie(perte et trouble du langage) dû en fait à de perte de mémoire, je pensais que nous avions le même parcours. Nous avons fini par échanger et bie non elle avait fait un AVC ; cause : Pilule + Cigarette !! Et je me disais la pauvre, elle n’a aucune raison d’être là, elle est si jeune, et était en si bonne santé, préparait son mariage… quel gâchis ! Personne ne l’avait informé des risques de cette pilule, alors qu’elle souffrait régulièrement de migraines très importantes… Ah Quelle Société de consommation ! et oui les ces laboratoires pharmaceutiques, qui payent gracieusement tous nos politiques sont coupables ! coupables, mais comme pour le Sang contaminé, ils ne seront pas inculpés,et même mieux, on leur réserve les meilleurs postes pour l’avenir…

  5. Le respect pour les victimes vraies ou supposées (mais sincères) n’empêche pas la lucidité : si ‘la pilule’ est prescrite et utilisée par des milliers ou millions de femmes, ce n’est certainement pas la faute de Bayer ou des laboratoires pharmaceutiques qui ne font que répondre à une ‘demande sociale’ forte et idéologique, institutionnalisée par un système de santé dévoyé qui délivre des autorisations de vente extranormales. N’importe quel médicament anticancéreux qui présentarait les mêmes effets secondaires que ces oestroprogestatifs (contraceptifs hormonaux)serait interdit sans égard pour les victimes du cancer. Mais une fois encore les braves gens évitent de mettre en cause le libéralisme (ou le socialisme, c’est pareil) se contentant de cibler les opérateurs industriels et en l’occurence ceux qui ont fortement contribué à améliorer la santé de leurs semblables. Même pour les chrétiens, c’est un cas de (non)discernement emblématique : il est tellement plus facile de ‘taper’ sur Bayer (ou Monsanto) que de critiquer les vrais responsables politiques.

  6. En fait TOUTES les pilules sont nocives à la santé c’est à dire 99% de tout ce que vendent nos pharmaciens…

  7. Voici un site très intéressant à consulter surtout par ceux et celles qui se posent la question des prétendus “bienfaits” de la pilule :
    http://www.lapiluleenquestion.be

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services