Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Manifestation à Paris (suite)

Les gazeuses sont de sortie :

1
Face à face :

2

Manuel gaze les mères en colère interviennent

2
4
Un chef de groupe CRS rencontré en
marge des manifestations raconte en "off" que le mécontentement augmente
à grande vitesse dans les rangs de la
police
devant le rythme de travail de ces dernières semaines. Il y a de fortes
chances pour que les syndicats, Alliance en tête, se saisissent de cette
question d'ici très peu de temps. Que le rythme des
manifestations soit maintenu et le gouvernement pourrait se retrouver
avec un casse-tête (un de plus) à résoudre !

Un millier de personnes en silence sur l'esplanade des Invalides :

V
Un journaliste gazé :

J

2

A y est ! Le drapeau de la Manif pour tous a pénétré dans le Palais Bourbon !

2
Pendant ce temps, des manifestants ont traversé la Seine. De l'autre côté, l'Elysée ressemble à Fort Alamo… Il y a des gyrophares et des sirènes partout. Certains manifestants sont sur les Champs-Elysées.

Mgr Aillet rejoint les veilleurs pour la famille :

A
La police vient d'accepter le rassemblement pacifique sur la pelouse des Invalides, jusqu'à minuit et demie.

I
22h45-Invalides : une voiture s'égare parmi les manifestants. A
l'intérieur, N. Belkacem a juste le temps de fuir au moment d'être
reconnue.

Marion Maréchal-Le Pen a rejoint les veilleurs :

LLa police encercle les veilleurs :

1
Mgr Aillet est toujours là :

2
Pas un bruit, les veilleurs sont encerclés, le silence est total, il est
magnifique. Seul bruit: le mégaphone du Policier donnant les ordres. Les veilleurs sont poussés vers le métro. Mais il n'y a plus de métro…

Partager cet article

52 commentaires

  1. Pourquoi tant de haine? Qui sont les gazés, des promeneurs qui passent? Y a t’il le couvre-feu dans certaines rues de Paris?

  2. Et tout ça à deux pas du 55 rue de Babylone, où habite Pierre Bergé…

  3. Malheureusement, ce mécontentement n’est provoqué qu’à cause du rythme de travail. L’aspect détestable de leur action ne semblerait donc pas les gêner…

  4. La police commence à en avoir marre :
    la nouvelle que j’attendais !!
    On les aura à l’usure.
    Quand le gazier déclenchera l’état d’urgence, il aura en plus la pression internationale sur le dos !!!

  5. « le mécontentement augmente à grande vitesse dans les rangs de la police devant le rythme de travail de ces dernières semaines. »
    Que le rythme des manifestations soit maintenu et le gouvernement pourrait se retrouver avec un casse-tête (un de plus) à résoudre !
    Raison de plus pour se disperser chaque soir, et revenir le lendemain encore plus nombreux…

  6. Mais plusieurs milliers de veilleurs, jamais la police ne pourra les embarquer tous et il n’y a pas, ni moyens, ni locaux pour tout ce monde.
    Donc on voit ce qu’il reste à faire…
    5000 veilleurs et c’est bon !
    5000 lumières qui brillent dans la nuit de l’obscurantisme socialo-gaucho-bobo-stalinien !

  7. Serait-il possible d’avoir tous les soirs comme ce fut le cas hier un message récapitulatif de tous les rassemblements du lendemain et si possible pourrait-il rester en permanence en tête afin d’être rapidement consultable et que tous les visiteurs le voient ?
    Merci d’avance

  8. Je voudrais pas vous décevoir, mais plus je vous observe depuis Montréal, plus je me rends compte des parallèles de comportements des corps de police chez vous et chez nous. Le printemps érable est allé en crescendo jusqu’à inclure des gens qui n’avaient rien à voir avec la cause étudiante. Le raz-le-bol de bien des gens contre un gouvernement corrompu et usé a poussé des mères de familles, des personnes agées, des monsieurs-madames-tout-le-monde a prendre leurs casseroles et à manifester. À la fin c’était TOUS LES SOIRS pendant des mois. Avec des soirées tranquilles sans répression et d’autres avec des centaines d’arrestations de masse (tapez « kettle » et « police » pour comprendre la technique policière). Gazage, poivrage (tapez « matricule 728 » dans google ou « Sûreté du québec » avec le mot « manifestants »), matraquage, bombes assourdissantes, beaucoup de sang, Mais aussi démonisation des manifestants dans les média à la botte du pouvoir, agents infiltrés provocateurs, etc. Bref, comme chez vous. Et à la fin imposition d’une loi spéciale supprimant le droit de manifester (loi 78, règlement P-6) et imposant des amendes de plusieurs milliers de dollars aux manifestants (individuellement) et encore plus pour les dirigeants et initiateurs. Et depuis des semaines la répression a recommencé dans une totale indifférence, invisible à la tv. Les manifestants étant arrêtés en masse dès le début sans même commencer à marcher. Une loi spéciale, voire une loi martiale, c’est très possible chez-vous. En tout cas, il semble que les forces de police et les gouvernements en place partagent des méthodes similaires d’un pays à l’autre pour combattre les manifestants : vocabulaire choisi (exemple « casseurs », « menace à la République » etc.); volonté de diviser le mouvement (et ça marche) en négociant avec l’un et refusant avec l’autre (on appelle ça le chaud et le froid), déploiement d’un arsenal juridique et répressif de plus en plus mordant, média complaisants qui réduisent le nombre des manifestants mais exacerbent les rares dégâts (quitte à ce que des policiers infiltrés s’en chargent)etc… Vu d’ici, vous vous dirigez à toute vapeur vers une loi spéciale et une répression majeure avec arrestation des dirigeants.
    Et au bout du compte, vous aurez aidé des partis comme l’UMP à (re)prendre le pouvoir pour mieux vous écraser et vous trahir ensuite. Bref, soyez courageux, manifestez et défendez vos idées, mais ne tombez pas dans la pensée magique.

  9. Si le premier tour de l’élection présidentielle avait lieu dimanche, Nicolas Sarkozy arriverait en tête avec 30% des suffrages, devant François Hollande et Marine Le Pen, à 22% chacun. C’est le résultat d’un sondage exclusif Ifop-Fiducial pour Europe 1,
    http://actu.orange.fr/politique/presidentielle-hollande-serait-aujourd-hui-a-egalite-avec-le-pen-derriere-sarkozy-afp_1640242.html

  10. Attention, quand la police fait une concession, c’est qu’elle a un plan…

  11. Merci, Merci, Merci le Parisiens de tenir bon, d’être là tous les soirs pour harceler ce gouvernement. Nous serons là quand il le faudra, mais tenez bon.
    Superbe discours de Le Fur et de Marion Marechal à l’Assemblée.
    Toulouse.

  12. Là, Jean-Paul, vous nous cassez le moral…

  13. On se croirait à Saint Nicolas de Leipzig avant la chute du Mur!

  14. Le témoignage de jean Paul est intéressant et il faudrait de préparer a cette éventualité. Il faudra manifester encore plus massivement. Ils ne pourront pas arrêter tout le monde et les autres devront s’engager a cotiser pour payer les amendes.

  15. @Michelle, ne vous laissez pas impressionner.
    le Canada fait comme s’ils étaient une république, mais le chef d’état du Canada, c’est la Reine d’Angleterre, ne l’oubliez pas.
    Les anglo-saxons ont toujours violemment réprimé la contestation dans l’oeuf sans aucun état d’âme, alors que le français, lui, a une fibre révolutionnaire qui fait qu’il ne se comporte pas pareil.
    Tout est question de culture (et pourtant, quand j’entends le mot culture…)

  16. Tant mieux si les vopos sont fatigués

  17. @ Jean-Paul Viaud
    La différence entre les français et les québécois, c’est que les français ne lâcheront rien mais alors vraiment rien de rien!! Nous n’hésiterons pas à aller à l’Elysée remettre en main propre à notre cher Flamby sa lettre de démission pour ensuite le réexpédier manu militari au fin fond de sa chère Corrèze.

  18. Le droit à manifester est un droit constitutionnel.
    Ils peuvent transformer la déclaration préalable en autorisation préalable, mais pas interdire purement et simplement les manifestations: les syndicat s’y opposeraient farouchement, et le conseil constitutionnel censurerait la loi.
    Et s’il veulent changer la constitution, je doute fort que se soit le moment de réunir les 2 chambres pour cela…

  19. Etant présent jusqu’à environ 22h, j’ai été quand même très surpris de voir plusieurs centaines de personnes massées contre les vitres anti-émeutes et les CRS disposés pour bloquer la rue de l’Université.
    Ils faisaient clairement monter le ton en envoyant des (gros) pétards par dessus les barricades. A chaque explosion ou feu de détresse la foule acclamait en reprenant de plus belle « Hollande démission ».
    D’une part il y avait toute la place avec l’esplanade des Invalides à côté, d’autre part les organisateurs ont appelé plusieurs fois à la dispersion de la manif. Je me demande bien à quoi ça sert de rester packé sur les CRS en faisant chauffer l’ambiance. Il ne faut pas s’étonner qu’au bout d’un certain temps les lacrymo fusent pour disperser tout le monde.
    Le ton a en tout cas vraiment changé, certains tenant des propos à la limite de l’hystérie et de la déraison.
    Malgré tout de 19h à 21h30 la manif s’est très bien déroulé dans une bonne ambiance. Dommage qu’une poignée s’excite après la fin officielle, les médias ne retiendront que ça. Le temps parlementaire n’est pas fini, le mouvement doit garder toute sa légitimité.

  20. Le post de Jean-Paul Viaud est d’un réalisme sans faille.
    La protestation non-violence promue par Gandhi n’a gagné que parce qu’il se situait dans un mouvement international de « décolonisation » appuyé selon les cas par les Etats Unis ou sinon par l’Union soviétique, selon les zones d’influence. A défaut de ces appuis, il est probable que les Indes seraient encore protectorat britannique de nos jours. Solidarnosc a-t-il gagné tout seul ?
    Bref, si un mouvement non violent ne dispose pas d’un « allié », éventuellement étranger… ayant un intérêt et suffisamment puissant pour dissuader le camp d’en face de toucher « un seul cheveu » des protestataires pacifiques… combien de temps ceux-ci pourront-ils tenir ?

  21. Sauf votre respect, la colère est ici légitime. Si vous trouvez normal d’avoir à perdre temps et argent semaine après semaine sans résultat, et que vous vous souciez encore de ce que vont dire les médias, vous êtes un peu à côté de la plaque…

  22. J’ai vu dans le post l’annonce de la présence d’une lumière qui est là pour nous guider, en la présence de Monseigneur Aillet.
    MERCI MONSEIGNEUR pour votre lucidité, votre courage, votre présence. Voues êtes avec tous les autres manifestants « la lumière du monde » !
    DEO GRATIAS !

  23. je viens de bloquer le prélèvement automatique des Orphelins de la Police Nationale qui durait depuis dix ans, ces fonctionnaires m’ont convaincu par leurs exactions que leurs enfants ne valaient pas le pognon que je leur donnais généreusement.

  24. A la prochaine manif il faut jeter des télés par terre et les fouler au pieds : voilà ce qu’on en pense des merdia.
    Bergé sans la télé ? il n’est rien.
    Le show-baise et la politique spectacle endogame : sans la télé ils ne sont rien.

  25. En communion de prière avec ces vrais manifestants résistants contre la culture de mort !!! !!! !!!

  26. La tension monte, monte et c’est la seule issue, que l’on le veuille ou non, car ce que veut l’équipe de malfaiteurs au pouvoir ce sont des manifestants bien élevés, agitant des drapeaux roses bonbon et rentrant sagement dans leurs cars le soir après avoir pris une photo de Paris et à qui l’on crache à la figure lors de leur retour en leur disant qu’ils étaient une poignée.
    Non, la peur doit changer de camp ! Les rats devront quitter le navire.

  27. @JPV
    Pour l’instant, les enfants jouent.
    Si la république n’entend pas le cri du peuple de France, c’est que la république n’a plus sa place en France.
    L’oligarchie a une porte de sortie pacifique.
    Ils peuvent nous voler, ruiner le pays, ça nous empêche pas de vivre, et n’hypothèque pas plus que ça les générations futures.
    Qu’ils gardent leur bac à sable et leurs jouets.
    Mais manipuler la réalité, modifier la société, jouer aux apprentis sorciers avec la vie, tels de nouveaux aryens rêvant d’un monde sans différences, ils n’ont aucune idée de ce qu’ils ont réveillé.
    Ce que j’ai vu dans la rue ces dernières semaines, ce sont ceux qui font la France. Ceux qui se lèvent, entreprennent, payent leurs impôts sans tricher, et font vivre d’autres personnes. Le vrai pouvoir en France. Un pouvoir capable d’abattre le système entier en une semaine. Il suffit de faire grève. L’oligarchie ne s’en remettra pas.

  28. Bien dit Tonio !

  29. Merci pour les enseignements de la Belle Province. Mais nous prenons ici le pari que le gouvernement n’aura pas le temps ni le courage pour édicter des lois d’exception.
    Quant aux « excités » qui « provoqueraient » la police…
    Bah, pendant la manif, chacun respecte la consigne, ensuite, tout le monde prolonge l’action par les moyens à sa portée, dont la manif sauvage, bruyante, mais non-violente.

  30. @Pitch : le Québec ce n’est pas le Canada, crois-moi. Il serait plus juste de voir les Québécois comme des franco-américains. Français par la langue, nord-américains par la mentalité. Les canadiens-anglais sont plus américains que « british ». Bref, la reine du Canada est Elisabeth, certes, mais à part l’avoir sur notre monnaie, on s’en tape. Et le peuple québécois est un peuple qui n’est pas passif non plus… Seulement, comme chez vous, il est divisé et les média ont beaux jeux de décider si, et de quoi, on parle, sous quelle lumière, etc. Il faut avoir des média parallèle, comme ce site, pour pouvoir obtenir un autre éclairage.
    Cette montée en puissance (« empowerment ») des média-citoyens comme le SB (et du citoyen lambda qui redécouvre sa capacité à penser par lui-même, est un résultat positif de ces tristes événements.
    Je ne veux surtout pas décourager personne. Au contraire. Ayant vécu très personnellement l’euphorie et la montée en puissance au Québec, mais aussi la fin de ce qui fut une expérience inoubliable, je me rappelle la période suivante mais inévitable. En effet, après l’euphorie qui culmina avec la chute du gouvernement, ce fut le retour au train-train.
    En fait, de bien des manières et même si cette loi inique passe, vous avez gagnés.
    Gagné votre dignité et votre fierté citoyenne.
    Gagné votre liberté vis-à-vis de l’appareil de propagande pouvoir/média
    Vous êtes en train de devenir le mouvement collectif le plus vivant et le plus dynamique d’une cinquième république totalement décadente. C’est déjà quelque chose !
    En fait, avec un peu de chance et de ténacité, vous pourriez passer au delà des catégories politiques, des droites et des gauches, des étiquettes usées.
    Vous pourriez devenir le peuple en marche.
    Quand la loi spéciale fut imposée au Québec, le gouvernement pensait briser les étudiants. Misant sur sa prétention que le peuple – la « majorité silencieuse – était d’accord.
    Mais c’était être déconnecté de la réalité du peuple, justement. Ce peuple ne laissa pas les étudiants seuls dans la rue. Bien au contraire, c’est alors qu’il les rejoint avec ses casseroles. Faire du bruit pour montrer que la fameuse « minorité silencieuse » n’est pas du bord du pouvoir comme il le prétend dans les média. Alors, en plus des manifestations étudiantes, avec leur cortège de répression et d’arrestation de masse, les familles et les vieux pouvaient aussi participer par le bruit. Beaucoup de vidéos existent sur internet de ce printemps érable, mais celui-ci reflète particulièrement le courage pacifique d’un peuple en marche déterminé à crier « à bas l’inique ».
    http://vimeo.com/42848523
    Cet été-là j’étais un carré rouge.

  31. Il nous faut faire notre le programme que propose Jean-Yves Le Gallou pour le printemps français :
    http://www.bvoltaire.fr/jeanyveslegallou/pour-le-printemps-francais-notre-programme-en-six-points,19378
    L’urgence, c’est de redonner le pouvoir au peuple :
    – Par le référendum d’initiative populaire (et le référendum abrogatoire) à
    partir de la demande d’un million de citoyens ; et ce, sans contrôle
    constitutionnel.
    – Par le référendum local sur simple pétition réunissant 10 % des électeurs
    inscrits ; avec comme seule exigence qu’il s’agisse d’une question de
    compétence locale (municipale, départementale ou régionale).
    – Par le rétablissement de la proportionnelle intégrale dans le cadre
    départemental pour l’élection des députés.
    – Par le rétablissement de la liberté d’expression, notamment par l’abrogation
    des lois liberticides (Pleven, Gayssot, Taubira, Perben) qui donnent aux
    groupes de pression minoritaires des pouvoirs de censure exorbitants.
    – Par le rétablissement du pluralisme intellectuel, politique et culturel dans
    les médias de service public (télévision, radio) et subventionnés (presse
    écrite).
    – Par la garantie des libertés numériques et l’open data des informations
    publiques.
    J’ajouterai l’inéligibilité des francs maçons, ou au moins des députés et sénateurs qui ont trahis la France en votant le traité de Lisbonne.

  32. Et puis ensuite ne pas oublier le rétablissement de nos frontières douanières pour protéger l’emploi.

  33. Par rapport à ce qu’écrit Jean Paul, je n’ai jamais entendu parlé d’une telle répression à Montréal, de la désinformation ?

  34. Le maintien de cette pression va obliger le pouvoir à réagir et il faut coûte que coûte la maintenir
    Ce sera vraisemblablement comme le dit JP Viaud du Québec, une forme de loi martiale !
    Mais si le gouvernement prend ce genre de mesure, alors :
    Adieu les droits de l’homme Adieu la république apaisée et irréprochable Adieu le progressisme Adieu les soi-disants gentils
    Le monde entier, et en premier lieu nos voisins européens, découvrira le vrai visage de ce gouvernement nazillon socialiste
    Et là l’image bon enfant des pépères Flamby et Zéro sera nettoyée pour se transformer en apprentis dictateurs de moins de 67 ans (ref à De Gaulle)
    Bonjour le choc de nazillo-fascisme (toutes deux idéologies socialistes)
    Bonjour le président des bisous ! bisous de la mort qui donnera des enfants à des couples homos en manque … !

  35. Ah oui bonne idée, jetons nos télés, brûlons nos quotidiens…

  36. Bravo a ceux qui manifestent. Je regrette de ne pas pouvoir être chaque fois avec eux. Je pense à ceux qui sont tabassés. Puissent-ils être aussi determinnes, avises, que Jeanne d’ARC !

  37. @fh
    Un article intéressant sur la non-violence et ces limites.
    http://www.voltairenet.org/article164337.html

  38. Hé, Jean-Paul du Québec,
    Vous vous êtes les Québecois.
    Nous on est les Français. D’accord ?
    Vous avez déjà baissé les bras ? Je veux dire vous, Jean-Paul, tout seul, pas vous les Québecois … parce que mes quelques amis Québecois, eux, n’ont pas laissé tomber, ils continuent à se battre. Et ils en sont fiers et heureux.

  39. tout à fait d’accord avec Tonio !
    Prochaine manif, autodafé de télés ! brulez des télés, pas des pneus.
    Et là, les médias complices sentiront le sol se dérober sous leurs pieds.
    Désolé, je pourrai pas participer, parce que moi c’est déjà fait, plus de télé !
    Au début mes enfants faisaient la gueule, mais maintenant on fait bien plus de choses ensemble, ils sont très contents.

  40. « l’Elysée ressemble à Fort Alamo… « . C’est une bonne idée, ça : on pourrait jouer le Deguello, non, pour mettre un peu d’ambiance ?

  41. bravo le Salon Beige pour les infos sur le vif, pour le débat : la démocratie elle est là
    bravo jeunes parisiens vous êtes le sel de la terre ! on les aura !

  42. Est-ce que le fait de diluer le rassemblement sur l’ensemble de l’esplanade ne compliquerait pas un peu le travail des CRS ?
    1000 personnes sur 1000 m² sont plus facile à déloger que sur 40000 m².
    Quitte à rester silencieux, autant augmenter la distance entre les manifestants.
    Pour les photos prises de nuit, c’est le nombre de bougies qui compte.

  43. Bravo, bravo, bravo les veilleurs !
    Et MERCI au Salon Beige de nous relayer les infos en temps réel

  44. Merci à #jean Paul Viaud, pour ces précieuses informations utiles pour la suite.
    Quant à se réjouir d’un Sarkozy en tête de 1er tour des présidentielles (#jeanne plus haut), c’est oublier le tour de passe-passe du Traité de Lisbonne, la réintègration de la france à l’Otan etc…
    Hollande/Sarkozy même combat:européistes-mondialistes traitres à la nation car estampillés french american foundation, le fn n’ayant pour seul rôle que celui de dévier les colères. Il y a d’ailleurs contradiction à se prétendre patriote et émarger à Bruxelles.
    Pour conclure: il y a du pain sur la planche!!
    Restons unis, à coeur vaillant rien d’impossible.
    Encouragements, compassion et prières pour les résistants pacifiques et les veilleurs…qui ne lâchent rien !

  45. le « canadien » agit comme une douche froide, ne nous laissons pas démoraliser ! même si son intention est bonne.
    Mgr Aillet serait un « excité » ?

  46. Effectivement se disperser sur l’esplanade et attendre que la soldatesque soit partie après la manif.
    Eteindre et rallumer les bougies… En gros jouer au chat et à la souri avec les forces de (dés)ordre

  47. @phronesis
    J’ai mal conçu mon message!
    Ce n’était qu’une information.

  48. Il pour faire céder le gouvernement socialiste :
    – Déclencher partout des grèves générales (commerçants, artisans, ouvriers, étudiants, professions libérales, fonctionnaires, agriculteurs, postiers, chefs d’entreprise, tous les corps de métiers)
    – Ne plus payer les impôts
    – Bloquer les accès aux péages et les rendre gratuits
    Pour le moment utilisons ces méthodes, le reste suivra.

  49. Un des slogans d’hier soir était très bien trouvé. Alors que l’on était bloqué devant la rue de l’université qui donne sur l’assemblée nationale: « CRS retourne toi ! Les voyous sont derrière toi ! »

  50. Ne plus payer les impôts!
    Comment fait-on?

  51. J’ignorais totalement ce qui s’est passé au Canada.
    Cela peut très bien avoir lieu en France.
    Il ne faut pas croire les policiers qui se prétendent de notre côté. Ils peuvent très bien considérer qu’une loi martiale comme au Canada serait bonne pour leur avancement, etc.

  52. @ hergé
    Strictement aucun rapport avec l’ordre « gaucho-bobo-stalinien »
    c’est l’ordre libéral.
    Après le libéralisme économique (« laissez faire, laissez entrer, le moins de législation possible ») c’est le libéralisme des moeurs : « on fait c’qu’on veut ».
    On traite l’Etre humain comme une chose, une marchandise.
    C’est bobo, c’est libertaire. Le marxisme culturel a frayé le chemin en fragilisant la famille

Publier une réponse