Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Pays : International

Malgré son échec flagrant, la ligne Fabius résiste bien au quai d’Orsay

Lu sur l'Opinion :

"(…) La politique syrienne de la France du « Ni Bachar, ni Daech », incarnée par Laurent Fabius, est entrée, depuis vendredi, dans une nouvelle zone de turbulences (…)

En effet, même si les positions russes et américaines se rapprochent – un facteur essentiel –, des désaccords importants subsistent sur le sort de Bachar el-Assad. L’Iran, bien plus que la Russie, s’en fait l’avocat alors qu’en face, Saoudiens, Turcs et Français exigent son départ rapide.

Cette position dure de la France survivra-t-elle aux attentats de vendredi ? Beaucoup de voix, y compris dans les cercles dirigeants, plaident pour un assouplissement de la ligne Fabius. Dès le mois de septembre, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait donné le ton : «Notre ennemi à nous, c’est Daech. Bachar al-Assad, c’est l’ennemi de son peuple.»

Si la priorité absolue est désormais d’« éradiquer » Daech, comme le dit Manuel Valls, la chute de Bachar peut attendre et il doit même être possible de s’entendre avec les Russes et les Iraniens. Comme le rappelle l’ancien ministre Hubert Védrine : « N'oublions qu'au moment de combattre Hitler, il a fallu s'allier avec Staline », qui avait au moins autant de sang de son peuple sur les mains que Bachar.

A Paris, cette idée reste toutefois contestée par des experts, comme Jean-Pierre Filiu et des responsables du Quai d’Orsay. Selon eux, une attitude plus favorable des Occidentaux à l’égard du régime syrien reviendrait à pousser de nombreux sunnites dans les bras de Daech."

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

12 commentaires

  1. J’attends avec impatience qu’un journal russe, ou un diplomate iranien, fasse savoir qu’il est grand temps pour la France de se débarrasser de Hollande et sa clique.
    Il est vraisemblable qu’on entendrait hurler à l’ingérence dans les affaires intérieures d’un pays souverain.
    N’est-ce pas, Monsieur Fabius?

  2. Jean-Pierre Filiu, ce même “expert” qui, il y a deux semaines, dans une émission sur l’Islam, un dimanche matin, déclarait tout tranquillement que Al Andalous était bien plus tolérant que les cours “brutales” d’Europe occidentale, et que la Renaissance en France était due à l’influence bénéfique de l’Islam… super l’expert, topissime, youpi, on en redemande des experts comme ça.

  3. L’imbécillité du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian « Bachar al-Assad, c’est l’ennemi de son peuple.»
    Question pour un champion : pourquoi le pauvre peuple syrien si martyrisé par Assad, ne va-t-il pas se réfugier sur les terres syriennes soi-disant libérés par Daesh ? Pourquoi reste-t-il là où l’armée syrienne d’Assad s’y trouve ?
    On attend votre réponse monsieur le spécialiste des coups tordus !

  4. Jean-Pierre Filiu et des responsables du Quai d’Orsay pensent qu’une attitude plus favorable des Occidentaux à l’égard du régime syrien reviendrait à pousser de nombreux sunnites dans les bras de Daech !
    Mais pourtant sa femme, Asma al-Akhras, est une Britannico-Syrienne de confession sunnite !
    La Syrie est un pays laïc ! Parmi les membres du gouvernement il y a des sunnites !
    D’où sortent ces experts ?

  5. Ces pauvres experts qu quai d’Orsay n’ont rien compris. La plupart des Syriens aspirent à la paix et veulent garder ASSAD contre l’état islamique et ses alliés.

  6. Ce sont des idéologues, ils se fichent des faits !

  7. * Fabius qui se trouve actuellement à Antalya, en Turquie, pour la réunion du G20.souligne que la Syrie est également au coeur des débats. « Même si c’est passé un peu inaperçu nous, les pays européens, arabes, l’Iran la Russie aussi, nous sommes mis d’accord samedi à Vienne en ce qui concerne un plan sur la Syrie. Avec l’objectif d’un cessez-le feu, la Constitution d’un gouvernement d’union, de transition, un changement de Constitution et des élections », a-t-il détaillé.
    » Là où il n’y a pas d’accord, c’est sur ce qu’il doit avenir de Bachar Al-Assad » il assure : assure que si il n’y a pas d’unité en Syrie, c’est car Bachar Al-Assad pourchasse les opposants modérés. « Là où il n’y a pas encore d’accord sur ce qu’il advient du leader Syrien, poursuit Laurent Fabius. Il y a une position, qui est la nôtre et celle d’une majorité de pays qui est de penser qu’au bout du compte, si on veut unir la Syrie, ce ne sera pas sous son commandement. »
    http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/laurent-fabius-est-l-invite-de-rtl-depuis-la-turquie-ce-lundi-16-novembre-7780525269

  8. Il changera difficilement de stratégie, le Fabius !
    Je pense que l’élimination de Bachar lui a été commanditée par les Saoudiens et les Qataris, qu’il y a beaucoup d’argent à la clef (la famille Fabius est très sensible à l’odeur de l’argent), et sans doute des représailles à craindre (ce n’est en revanche pas un courageux) si le contrat n’est pas rempli.
    Il doit être bien mal-à-l’aise (ça se voit d’ailleurs sur sa tronche) et en faire dans son froc !

  9. Assad autant de sang que Saline ? On croit rêver…
    En 1941, Staline avait derrière lui un régime qui avait déjà fait des millions de morts, notamment en Ukraine (Tiens, on en reparle en ce moment…) et était personnellement l’auteur de purge drastique dans la nomemklatura russe, et tout spécialement dans l’Armée Rouge où la quasi-totalité des officiers avaient été tués…
    Comparer Assad à Staline a un près autant de sens que de comparer Hitler à Moshe Dayan…

  10. « Daech »…
    Les socialistes parlent arabe (Daech)et ne veulent pas employer -État islamique- :
    Padamalgam avec l’Islam …

  11. Bachar el Assad est infiniment plus populaire que François Hollande ou même Laurent Fabius.
    Dieu jugera ces trois là et je tiens le pari que Bachar sera bon dernier…

  12. La ligne Fabius … On la connait depuis le début : Ni Assad ni Daesch … ISRAEL !!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services