Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Malgré l’incendie, la statue de Notre-Dame est debout

Malgré l’incendie, la statue de Notre-Dame est debout

Symbolique en cette Semaine Sainte:

Par ailleurs, une rosace semble avoir résisté (comme le grand orgue) :

En revanche le choeur est à ciel ouvert :

 

Partager cet article

9 commentaires

  1. Je voudrais faire le lien avec l’article du SB concernant les “Escape games” dans la basilique Saint-Denis : “Eclairage à la bougie et petits effectifs, pour des effets sensationnels garantis, tout cela pour la modique somme de 40 euros. Pourquoi se priver ? ”

    A quelques heures de l’embrasement de la Cathédrale Notre-Dame, cet article avait quelque chose de prémonitoire.

    J’espère que ces “Escape games” (savent même plus parler français) vont maintenant être Définitivement interdits !
    J’espère que curé, maire, préfet et toutes les autorités concernées l’exigeront sinon, ils porteront une lourde responsabilité.

    https://www.lesalonbeige.fr/escape-game-a-la-basilique-de-saint-denis/?unapproved=459227&moderation-hash=926a5f92463b17171c102f355f96d12c#comment-459227

  2. Bien-sûr, les esprits forts de la rationalité et de la laïcité vont se moquer des réseaux sociaux qui oseront voir dans ce triste événement peut-être un signe de Dieu : la perte de notre patrimoine religieux dans tous les sens du terme avec la symbolique de cette flèche qui pointait vers le ciel et qui s’effondre. Tout cela en pleine semaine sainte à l’heure où le télé évangéliste de l’Elysée devait annoncer des mesures très importantes pour l’avenir de la France.
    Pas pire aveugle que celui qui refuse de voir…

  3. Pas tant le choeur, que la croisée du transept (sous la flèche, exactement). En tout cas, c’est ce que montre votre photo.

  4. pourriez-vous nous donner un lien catholique pour aider le diocèse de Pairs?
    merci, en UDP pour l’Eglise et La France

  5. “Un signe d’espérance en la Résurrection”
    Si nous avions des dirigeants comme Matteo Salvini…

    Nella croce di #NotreDame che resiste alla devastazione delle fiamme un segno di Speranza e Resurrezione. Buona giornata Amici. https://t.co/MhimKJ4vXz

  6. Nous savions que l’Église était très mal en point, nous en avons aujourd’hui la preuve : la maison de Dieu est en feu, la maison de la Vierge brûle, elle est sur le point de disparaître.
    Notre-Dame de Paris est le symbole de la chrétienté, de la France fille aînée de l’Église, elle-même figure vivante du peuple de Dieu ; que reste-t-il de ce peuple ?
    Quelle extraordinaire symbolique !
    Le lundi saint, premier jour de la Semaine Sainte.
    Le jour du naufrage du Titanic.
    Le jour de l’intervention télévisée du président, à qui la Vierge aura volé la vedette.
    Oui nous savions qu’il ne restait plus grand-chose de l’Église, qui est conduite par un ramassis d’apostats.
    Il fallait bien que le Ciel confirme un jour que l’Église est en feu, qu’elle est sur le point de s’effondrer, si ce n’est déjà fait, ou presque, qu’elle entrait dans ses dernières semaines de vie… dans son ultime Semaine Sainte ?

  7. depuis hier soir je n’ai pas entendu un mot sur ces bâtisseurs qui à la force de leurs bras avaient eu le courage de bâtir un tel joyau car il faut avoir une Foi à déplacer des montagnes pour construire un tel écrin pour le Fils de Dieu et pour Dieu lui-même. Pourtant ce sont eux qui ont bâti de leurs mais et grâce à leur ingéniosité ce monument à la gloire de notre Mère des Cieux. Ce sont eux qui devraient être vénérés

  8. Dieu use parfois de la manière forte pour rappeler sa présence aux chrétiens mollachus. Il n’y a pas eu de sondage, mais ils auraient indiqué un nombre impressionnant d’Ave Maria en plus récités ce soir-là.
    + Deo Gratias +

  9. @Gaudete Sur TF1, très intéressant intervention de Bertrand de Feydeau, Vice-President d’une Association Patrimoniale tournée vers les édifices religieux. Il a brièvement évoqué l’historique de Notre-Dame de Paris, sa construction dans le temps et a fait l’éloge dont vous parler sur les “Compagnons” de l’époque qui ont construit la Cathédrale avec l’enthousiasme de la FOI d’alors.

Publier une réponse