Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Malek Boutih n’a pas à se plaindre

Lu dans Minute, à propos de l'ancien président de SOS Racisme, qui se plaint de n'avoir pas été nommé à la tête de la Halde en raison de ses origines :

"S’il s’est fait refouler en Charente par les électeurs qui l’ont mis minable dès le premier tour des législatives de 2007 (15,65 % des voix…), lui préférant une dissidente du Parti socialiste qui sera élue au deuxième tour, il ne s’est pas pour autant retrouvé à la rue. C’est même pour cela que Cadremploi.fr a pu l’interroger, dans un estaminet proche du Parti socialiste au conseil national duquel il appartient toujours. Il s’est recasé comme directeur des relations institutionnelles de la radio Skyrock en plus d’être toujours, si on n’a pas manqué un épisode, membre du Conseil économique et social et administrateur, au titre de « personnalité qualifiée » du PSG! Des postes qu’il doit très certainement à ses qualités intrinsèques et à ses diplômes, et pas à son engagement politique et associatif qui est, comme chacun sait, « discriminant », tout comme son nom et sa gueule."

Partager cet article

2 commentaires

  1. Petits arrangements entre copains…

  2. Le “directeur des relations institutionnelles de la radio Skyrock” n’est probablement pas bénévole: sa rémunération est-elle publique?
    Et est-ce gracieusement qu’il agit comme “membre du Conseil économique et social” et comme “administrateur, au titre de « personnalité qualifiée » du PSG”?

Publier une réponse