Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Malaise dans l’Armée après les accusations des lobbys antiracistes

Lu sur Secret Défense :

"La piste d'un para néo-nazi, qui aurait été l'auteur des attaques contre les militaires et l'école juive, à Toulouse et Montauban, s'est très vite dégonflée, mais elle suscite toujours un profond malaise dans les rangs.

Lundi midi, quelques heures après l'assassinat du rabbin et des trois enfants, le site du Point assure qu'il existe une "piste néo-nazie", rappellant une sale histoire du 17ème RGP que nous avons longuement évoquée sur ce blog, en 2008 et cette semaine. A l'heure où l'article du Point est mis en ligne, l'information est exacte : parmi de nombreuses pistes, les enquêteurs explorent celle de l'ultra-droite et vérifient en effet ce que sont devenus les trois paras du 17 qui avaient posé, fin 2004, avec un drapeau nazi. L'état-major de l'armée de terre nous confirme qu'il n'est pas possible d'"éluder" cette piste.  Mercredi matin, le Canard enchaîné reprend la même thèse.

Dès lundi dans l'après-midi, pourtant, cette piste se dégonfle : les trois militaires ont été entendus et sont "hors de cause". Impossible d'exclure toutefois une autre piste d'ultra-droite, mais les recherches s'orientent dès lors plutôt vers les islamistes. A juste titre.

D'où vient aujourd'hui le malaise des militaires, souvent prompts, il est vrai, à se sentir mal aimés ? Ils ont ressenti dans les médias et une partie de l'opinion, expliquent-ils, l'existence d'un véritable désir que cette thèse soit la bonne. "Cela arrangeait certains" affirment-ils. "Un tel crime ne pouvait être que le fait de paras avinés et nazillons". Ce que Marcel Aymé appelait le "confort intellectuel"…  Le problème est que les quatre premières victimes (trois morts et un blessé) étaient militaires et paras ! Qu'importe : ce n'étaient pas les militaires qui étaient visés mais les maghrébins et les noirs. On affirma un peu vite que les trois morts étaient musulmans, alors que – comme nous l'affirmions dès lundi midi, l'un d'entre eux (Abel Chennouf) était catholique !

Finalement, c'était bien des militaires qui étaient visés, uniquement parce qu'ils étaient militaires. Comme c'était bien des Juifs qui étaient visés, uniquement parce qu'ils étaient juifs. Et par un assassin qui n'avait rien à voir avec un para facho : un petit voyou fanatisé par l'islamisme. "On a eu l'impression que certains étaient déçus…" constate un militaire."

Partager cet article

8 commentaires

  1. Que les militaires se rassurent : cette déception ne vient que du monde des médias et leurs affidés.
    Beaucoup de Français ont immédiatement pensé à la piste islamique, tout simplement parce que les actes de terrorisme de par le monde sont de leur fait.

  2. J’ai eu tout à fait cette impression; la mise en cause infigne des militaires alors même qu’ils furent victimes a été le fait d’une campagne de presse, à laquelle le gouvernement Sarkoziste n’a va voulu résister…ça l’aurait même arrangé que le criminel puisse être un mili “d’extrême-droite”, l’amalgame avec le FN étant si vite franchi (et les medias, Mélanchon et les autres ne s’en sont pas privés!).
    Manque de pot pour eux, la réalité est bien celle, que nous prévoyons et envisagions nous-mêmes comme la plus plausible, un attentat islamiste.
    Les Français s’en souviendront le 22 avril.

  3. Mais ils n’ont pas encore compris les militaires français ? Cette naïveté confine à la niaiserie ma parole !
    Je l’ai déjà dit une fois : il faut maintenant virer les journalistes gauchistes des médias une bonne foi spour toutes. Ils font trop de dégâts en mentant systématiquement.

  4. les militaires n’ont pas été tués “juste parcequ’ils étaient militaires”, ils ont été tués parcequ’ils étaient de mauvais musulmans associateurs. Le Coran dit que tout musulman qui “s’associe” aux gens du samedi et du dimanche autement dit les “gens du livre” Juifs et chrétiens doivent être “tués au-dessus du cou” car ils renient la loi de Dieu au profit de la loi des hommes et s’associent aux mécréants au lieu que de les combattre.
    Par ailleurs, seul Abel Chenouff etait allé en Afghanistan.
    Dans la mesure où cela fait des decennies que la presse, les associations, les bisonours mettent une chappe de plomb sur tout ce qui conerne l’islamisation galoppante de notre pays et qui punissent ceux qui osent en parler (voir la condamnation de Riposte Laique accusée par SOS racisme, la Licra et autres d’incitation à la haine mais qui font silence sur les rappeurs qui appellent au meurtre du “céfran”)il est étonnant qu’un tel drame ne ce soit pas produit plus tot.

  5. Ce que dit “jejomau” est plus qu’exact ! En fait 100% des diplômés de l’ESJ ont appris qu’il ne fallait s’en tenir qu’aux dépêches de l’AFP et ne rien chercher d’autre ! Par ailleurs, la déontologie journalistique est systématiquement violée tous les jours. DONC ma conclusion est simple : IL N’Y A AUCUN VRAI JOURNALISTE DIGNE DE LA CARTE DE PRESSE ! Donc, effectivement 98% des pseudos journalistes ne sont que des gougnafiers ! A virer…

  6. Le 15 mars les enquêteurs savaient: http://midi-pyrenees.france3.fr/info/la-fusillade-du-15-mars-73092697.html
    Alors a qui profite ce mensonge? A qui aurait profité ce mensonge si le tueur courait toujours?

  7. qu’attendent les militaires pour prendre le pouvoir et remettre la France sur les rails?

  8. 4 syllogismes délectables, qu’on peut réinterpréter à l’infini, à lire ici
    http://www.itinerarium.fr/le-tueur-est-demasque-la-bien-pensance-avec/

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services