Mais quand s’arrêtera-t-elle ?

Ségolène Royal a de nouveau demandé pardon. Dans un discours d'ouverture d'une "soirée de réflexion" lundi sur "l'avenir commun pour l'Afrique et l'Europe au XXIe siècle", l'ancienne candidate socialiste à la présidentielle a lancé

"Pardon pour l'esclavage et la colonisation, merci pour tout ce que l'Afrique a apporté à l'Histoire et pour sa participation à la Libération de la France et s'il vous plaît, construisons ensemble notre avenir commun."

Rappelons lui en toute simplicité ces paroles de Felix Houphouet-Boigny, ancien ministre français et premier président de la République de la Côte d'Ivoire :

Houphouet "Les Anglais avaient été attentifs à coloniser des territoires riches et ils se sont beaucoup occupés de le mettre en valeur. Ils en ont fait profiter les Africains, mais ils les ont toujours considérés comme des étrangers. Les Français se sont moins souciés de trouver des richesses et de les exploiter, mais ils ont associé les indigènes à la direction des affaires politiques jusqu'aux échelons les plus élevés ; ils les ont initiés à la gestion d'un Etat et à la mise ne place progressive de structures modernes."

"Qu'est-ce que l'Afrique ? Qu'est ce que la Côte d'Ivoire ? Soixante tribus qui ne se connaissaient pas, qui n'avaient pas les mêmes dialectes, qui n'avaient pas la même façon d'organiser leur société. Les villages, tous les vingt-cinq kilomètres, étaient aussi éloignés que le Portugal de la Russie. Ces hommes, grâce à la colonisation, ont constitué un embryon de nation. Donc grâce à la colonisation, il y aura demain une nation ivoirienne."

 

6 réflexions au sujet de « Mais quand s’arrêtera-t-elle ? »

  1. Amédée

    Au moins elle demande pardon… Quand les cathos qui ont voté Sarkozy demanderont-ils, eux, pardon à Dieu?
    Aux vieux “euthanasiés” légalement?
    Aux bébés avortés avec le Ru489 prescrit par les sages femmes?
    Aux mères de familles célibataires qui seront obligées de travailler le dimanche?
    Etc?

  2. Okapi T.

    Créer le malaise et la confusion est une méthode de manipulation. Ce genre de déclarations est à rapprocher de sa manière de gérer ses employés, et de les licencier. En dépit de tout droit et de toute dignité, ce qui lui a valu d’être condamnée.
    Mais ce qui m’afflige est que certains vont analyser “politiquement” ses propos, alors qu’elle aurait besoin d’un tout autre type d’analyse visiblement.
    Pour rappel, son entourage lui-même la qualifie de manipulatrice.

  3. trahoir

    Notre brave, et décidément ridicule, Marie Ségolène ferait de se renseigner sur Gaston Monerville, président du Sénat qui a accusé de Gaulle de “forfaiture” !
    Un de plus qui n’a pas attendu la discrimination positive et le larmoyement de Marie S pour faire une très belle carrière !
    http://www.grioo.com/info7790.html
    “Au cours d’une allocution radio télévisée, le président de la république a dit “j’ai le droit”. Avec la haute considération due à ses fonctions, mais avec gravité, avec fermeté, je réponds : non monsieur le président de la république, vous n’avez pas le droit, vous le prenez (…) Il n’y a plus de république lorsque le pouvoir ne s’impose plus à lui même le respect de la loi. Laissez moi vous dire que la motion de censure m’apparaît comme la réplique directe, légale, constitutionnelle, à ce que j’appele une forfaiture”.
    Deux jours plus tard, Monnerville est réelu à une quasi-unanimité comme président du sénat!(212 voix sur 215 votants). Le référendum sera cependant approuvé par la majorité des français plus lassés par l’instabilité de la IVème république que préoccupés par le fait de savoir si le général de Gaulle viole ou non la consitution.

  4. Xtophe

    Ségolène n’a pas tort… Car les Socialistes se sont faits les chantres de la colonisation aux XIX° et XX° siècles.
    Cependant, j’aimerais savoir si c’est au nom de la France qu’elle a encore demandé pardon (France qu’elle ne représente en aucune manière et qu’elle ridiculise par ses saillies pathétiques) ; ou bien si c’est au nom du PS. La famille socialiste s’est rendue coupable de crimes depuis 150 ans : à commencer par le racisme et la colonisation. Par conséquent, ces excuses sont absolument nécessaires, et tous les Socialistes devraient la rejoindre dans ce concert de pleurnicheries, car tous portent la responsabilité des errements, des erreurs, des fautes et des crimes de leurs aînés.

  5. Partisan Blanc

    En gros, elle dit que les français sont racistes colonialistes, esclavagistes et collaborationnistes, contre des africains exploités et résistants face au nazisme et qu’ils nous ont libérés. Nous on est un peuple con sans avenir, excepté avec eux.
    Elle a une haute considération du peuple français qu’elle voulait présider.

Laisser un commentaire