Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Maire “hors la loi” en sursis

Lu ici :

"Un « hors-la-loi en sursis ». C’est ainsi que se définit désormais Claude Sancey-Richard, maire de Gondenans-Montby, un village de 180 habitants situé entre Baume-les-Dames et L’Isle-sur-le-Doubs. En désaccord avec la loi sur le mariage pour tous, l’élu a demandé au préfet à être déchargé de ses fonctions.
[…]

« J’ai bien entendu le président de la République expliquer qu’il comprenait que ce texte puisse poser aux élus des cas de conscience. Mais je ne peux que constater que depuis ce discours, aucun aménagement n’a été réalisé. »
Adhérent de l’UMP, conseiller municipal depuis trente-six ans et maire depuis vingt-quatre, Claude Sancey-Rirard s’est donc rendu en préfecture à Besançon pour y exposer son choix. « J’ai été reçu par le secrétaire général, Joël Mathurin. J’ai demandé à être relevé de mes fonctions. Mais la préfecture a refusé, en m’expliquant qu’à neuf mois des élections, la situation de ma commune serait difficile à gérer. »
Du coup, Claude Sancey-Richard est ressorti des bureaux toujours coiffé de sa casquette de maire… Mais avec la volonté ferme de ne pas procéder à un mariage gay, si le cas se présentait d’ici la fin de son mandat. La probabilité est mince mais, jure-t-il, « si ça arrive, alors j’irai frapper à la porte de la préfecture, et ils se débrouilleront ! »

Le premier magistrat du petit village fait de sa démarche « une question de principe. Je serais maire de Besançon ou de Paris, ce serait pareil. Je suis respectueux des lois, mais celle-ci n’est pas en accord avec ma conscience. C’est la raison pour laquelle je veux rendre mon mandat, mais on me le refuse ».
La solution, dès lors, ne consisterait-elle pas à déléguer l’hypothétique mariage gay à un adjoint, pour autant qu’il accepte ? « Non », affirme le maire, « je ne suis pas un Ponce Pilate, je ne m’en lave pas les mains. La délégation n’empêche pas l’engagement de la responsabilité du maire ! Je ne vais pas faire appliquer à un adjoint une loi avec laquelle je suis en désaccord ! »"

Partager cet article

12 commentaires

  1. Un GRAND bravo à ce Monsieur. Pourtant si il veut les mettre vraiment dans la M…. et bien qu’il démissionne purement et simplement, un beau geste en perspective !!!

  2. La démission n’est elle pas également une manière de se laver les mains ? Courageux malgré tout. Il faut que les maires opposés s’unissent comme l’avait rappelé ce blogue il y a peu.

  3. Ce maire courageux ne devrait pas démissionner mais attendre que le pouvoir le fasse. Il me semble que ce serait plus médiatique.

  4. je suis dans le même cas que ce maire et je lui dit bien sûr bravo. Démissionner ? Non !Il ne le faut pas car ce maire n’a commis aucune faute.

  5. La dernière phrase de l’article en lien “Un argument sans doute discutable de la part d’un élu qui garantit qu’il n’est « ni homophobe, ni objecteur de conscience ».”
    montre que son auteur, Serge LACROIX,
    -ne semble pas au clair sur ce que signifie une délégation
    -est inconscient de l’hypocrisie de cette délégation (comme ce journaliste ne nous fait pas savoir s’il y a un adjoint prosélyte de la dénaturation du mariage, on est probablement dans une situation où il faut trouver un volontaire commis d’office)
    -imagine peut-être qu’il y a encore une majorité de nos concitoyens qui n’auraient pas encore flairé l’arnaque de cette loi?
    Au passage, pourquoi la préfecture n’accepte-t-elle pas de prendre le relais? Pourtant, la préfecture assume dans bien d’autres cas de défaillances? Anticiperait-on que le préfet, les sous-préfet et quelques autres prosélytes “déléguables” n’auraient plus un seul samedi de libre?

  6. Monsieur le Maire, c’est exactement le contraire qu’il faut faire : rester maire, car les Français ont besoin de gens moraux à la tête de leur commune.
    Si tous les maires moraux laissent la place aux maires sans conscience, alors c’est le chaos !

  7. Les paires homos désirant se marier dans des communes champêtres, surtout comptant une centaine d’habitants : probabilité autour du zéro !

  8. Je crois que la démission, si l’on peut faire autrement (par exemple ne pas démissionner), est souvent un mauvais calcul.
    En effet beaucoup de gens au pouvoir, et qui veulent ce pouvoir pour eux-mêmes et non pour le bien commun, sont prêts à tout et n’ont aucune fierté ni aucun honneur. Ainsi ils n’ont pas honte et ne se sentent pas illégitimes même quand ils ne sont élus qu’avec un pourcentage de voix ridicule par rapport au nombre des électeurs inscrits… On a pu le constater de bien nombreuses fois.
    Que quelqu’un démissionne, souvent les arrange ; comme lorsqu’on ne se présente pas aux élections ou que l’on ne vote pas. Par exemple, sauf erreur de ma part, c’est parce que les catholiques n’ont pas voulu voter que certains sont arrivés au pouvoir, à la fin du 19e siècle / début 20e.

  9. N’est-ce pas démissionner, que de demander à être relevé de ses fonctions ?
    Honneur à Monsieur le Maire pour son courage, sa fidélité à des principes moraux et religieux.
    Vive Messieurs les Maires qui en ont été ou en seront capables !

  10. Bravo pour cette leçon de courage.
    D’accord avec les commentaires précédents, il ne faut pas démissionner.

  11. Si des maires de grandes villes s’opposaient, bien d’autres se lèveraient à leur suite… pour eux, les sanctions financières seraient moins douloureuses que pour ces petits maires… Mais, évidemment, depuis Arcangues, on les attend toujours… Ce sont les petits qui montent au front.
    C’est normal, c’est la France profonde, pas celle des partis.

  12. je suis fier d’être maire et de pouvoir résister à cette loi si le moment m’en est donné . je ne peux pas marier deux êtres de même nature sexuellement car cela me rend malade : c’est psycho et mon état relève alors de la psychologie … ou d’un spécialiste. L’Etat , lui ne peut rien contre cette aversion , résultat de mon éducation .Depuis mon enfance, je ne peux pas avaler une goutte de yaourt .. C’est psycho- physiologique… Hé bé pour le “mariage” et en ce qui me concerne c’est pareil .

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]