Magouille électorale

Le ministre de l'intérieur a présenté ce matin un projet
de loi relatif à l'élection des conseillers municipaux, des
délégués communautaires et des conseillers
départementaux, modifiant le
calendrier électoral.
Le conseiller territorial étant abrogé, les
projets de loi définissent un nouveau mode de scrutin pour les
conseillers généraux qui s'appelleront désormais conseillers
départementaux.

Lors du prochain renouvellement général, deux
conseillers départementaux seront élus dans chaque canton, au scrutin
majoritaire à deux tours
. Les candidats se
présenteront devant le suffrage constitués en
binôme. Chaque binôme devra être composé d'une femme et d'un homme.

Les élections des conseillers départementaux,
qui succèdent aux conseillers généraux, et les élections régionales
devaient initialement être organisées en mars 2014,
soit la même année que les élections
municipales, européennes et sénatoriales
. Le
projet de loi aménage le calendrier électoral en repoussant la tenue
des élections départementales et régionales
à 2015. Le gouvernement a trouvé cette excuse :

"Une telle concentration de
scrutins la même année aurait risqué de nuire à la
participation électorale
".

Alors que tout le monde sait que c'est la multilpication des scrutins qui nuit à la participation.

Autre magouille : le redécoupage des cantons.

"la carte cantonale de chaque département devra être modifiée afin de
permettre l’élection de deux conseillers départementaux par canton et
d’améliorer leur représentativité démographique"

… et améliorer la représentativité de la gauche.

Par ailleurs, il est fortement question
de revenir à un seuil de qualification pour le second tour de 10 % des
inscrits et non plus de 12,5 %. Devinez pourquoi.

9 réflexions au sujet de « Magouille électorale »

  1. Gino

    “Chaque binôme devra être composé d’une femme et d’un homme”
    C’est quand même curieux cette obsession pour la parité.
    On la veut partout sauf là où elle est naturelle !!!
    A croire que les idéologues de gauches sont déraisonnables…

  2. Jef

    « Les candidats se présenteront devant le suffrage constitués en binôme.
    Chaque binôme devra être composé d’une femme et d’un homme. »
    Et si l’un des deux se “sent” d’un autre sexe que son sexe biologique, alors, comment fait-on ???
    Ces gens marchent vraiment sur la tête…

  3. jacky.a

    la célèbre définition du juriste allemand Karl Heinrich Ulrichs (le « troisième sexe » est« une âme de femme dans un corps d’homme » et inversement.
    L’historienne considère que le « troisième sexe » est en fait un troisième genre,
    c’est-à-dire une construction politique, sociale et culturelle par opposition au sexe anatomique.
    L’idéologie socialiste de nos politiques
    reformule ce “troisième genre” le”binôme”.
    « Les candidats se présenteront devant le suffrage constitués en binôme.
    Ce troisième genre “binôme”sans polémiquer sur le sexe des anges est une construction politique!
    Le troisième sexe de la gauche française!
    Ce gouvernement de gauche veut bai..r les citoyens de bonne manière. Il l’annonce
    clairement.”Les candidats se présenteront devant le suffrage constitués en binôme.”
    Père gardez vous devant, Père gardez vous derrière…

  4. Guillaume

    Rappelez-vous l’UMP qui a redécoupé la circonscription d’Hénin-Beaumont en intégrant Carvin, ville socialiste, pour gêner Marine Le Pen (sans quoi elle aurait gagné avec 53 %). Ou encore Copé qui s’est débrouillé pour intégrer les quartiers pavillonnaires dans sa circonscription au bénéfice du dernier redécoupage législatif… Alors la magouille est autant de droite que de gauche.

  5. Olivier M

    La disparition de la fusion conseiller départemental-régional est une bonne chose.
    La baisse de 12,5 à 10% des inscrits pour concourir au second tour dans le cadre de l’élection des conseillers départementaux est une bonne chose.
    Pour le reste, découpages ou pas, c’est toujours à leur avantage, comme l’ont fait les pasquaiens, les sarkozistes et compagnie.
    Donc, bof.

  6. C.B.

    “Chaque binôme devra être composé d’une femme et d’un homme.”
    Cette obsession de la parité est surprenante: où est la cohérence avec la destruction de l’institution où la parité était déjà acquise: le mariage!
    Mariage Homme-Femme: 100% paritaire depuis longtemps
    Mariage Homme-Femme: mariage Haute-Fidélité!

Laisser un commentaire