Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Espagne

Madrid bascule à droite grâce à une alliance contre la gauche

Madrid bascule à droite grâce à une alliance contre la gauche

La liste du Parti Populaire conduite par José Luis Martinez-Almeida n’avait obtenu que 15 sièges au conseil municipal. Mais en s’alliant avec Ciudadanos (11 élus) et Vox (4), le candidat de la droite espagnole a été élu maire.

Le maire sortant, Manuela Carmena, issu de la gauche, était pourtant arrivé en tête des élections municipales, le 26 mai, obtenant 19 des 57 sièges de conseillers municipaux

L’Elysée s’est inquiété de cette alliance entre les libéraux de « Ciudadanos et l’extrême droite». Les libéraux du parti espagnol Ciudadanos doivent siéger aux côtés de la liste Renaissance des partisans du président Emmanuel Macron, qui constitue la principale délégation au sein du groupe centriste « Renew Europe » créé sur les bases de l’ALDE (Alliance des libéraux et démocrates pour l’Europe) au Parlement européen.

Vox a dénoncé une « ingérence française » et a exhorté le gouvernement espagnol à « préserver l’indépendance des Espagnols » et expliquer « les mesures qu’il va prendre ».

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

10 commentaires

  1. Evidemment micron se croit obligé d’aller fourrer son nez chez les autres, il ferait mieux de regarder la poutre qu’il a dans l’oeil

  2. après les italiens, les espagnols nous montrent la voie à suivre!
    union des plèbes pour renverser les bobos! que les catholiques y pensent

  3. Une fois de plus, JUPITER se mêle de ce qui ne le regarde pas. Que dirait-il si le Roi d’Espagne faisait des commentaires sur l’élection de Paris l’année prochaine ?

  4. Macron le libéral fait étal de son extrême ingénuité concernant le libéralisme…

  5. On peut se demander en quoi “basculer à droite” aurait encore aujourd’hui une signification quelconque… Concrètement cela va changer quoi ? On peut aisément le deviner : strictement rien !
    Faire une gestion de métropole mondialisée à la Hidalgo ? Aujourd’hui c’est partout la norme quelle que soit la coloration politique ! Cela ne remettra en question ni la Gay-Pride, ni la boboïsation, ni le modèle économique dominant qui ne profite qu’à ces minorités métropolisées… Si c’est appeler ça une “victoire”, elle est bien dérisoire et ne pèse pas bien lourd au regard des enjeux réels… Ne pas oublier que le très regretté Manuel Valls était soutenu à Barcelone par ce même parti de “droite” Ciudadanos…
    Concrètement en France cela se traduirait par quoi ? Une alliance de Pécresse à Marine Le Pen ? Heureusement, cela ne restera que de la politique fiction…

    • Non déjà parce que Pécresse n’appartient pas (et n’a jamais appartenu) au monde de la droite. Mais bon, sur l’ensemble de votre commentaire, vous n’avez pas tort…..

  6. Le Parti Populaire représente la fausse droite espagnole ou l’équivalent de notre caméléon français du RPR/UMP/LR. Autrement dit, c’est un parti d’incapables et d’irresponsables !

    C’est le Parti Populaire qui a livré la gouvernance espagnole à l’internationale socialiste, largement minoritaire, de Pedro Sanchez, après un énième épisode de corruption au sein du PP. Les Espagnols, en général, ne valent pas mieux que les Français.

    Qu’est devenue cette Espagne, jadis championne, avec la France, de la défense de la foi catholique ?

  7. philippe paternot: oui tout à fait! en tant que catho pratiquante et même bénévole dans ma paroisse, je suis écoeurée du dernier vote macaroniste des catholiques , incités en cela sans doute par l’attitude soumise et faux-c… de bcoup d’évêques!…

  8. C’est un bon moyen pour les partis politiquement corrects d’étouffer dans l’oeuf l’essor de VOX.

  9. Il y a à boire et à manger dans vos commentaires, les amis ! Pour ma part, ma première réaction est qu’une alliance large “de droite” peut faire en sorte que l’un des nouveaux élus décroche le pompon, bien sûr il faut espérer que le nouveau maire de Madrid saura (et sera soutenu dans ce sens) agir en homme de droite, même si c’est une droite modérée ou molle, c’est toujours mieux que la chienlit gauchiste li-li-bo-bo-bonobo…

    Ma seconde réaction va dans le sens de Gaudete, Philippe Paternot et F. JACQUEL : Que notre ridicule micron Jupiter se taise ! Mais les propos micro-jupiteriens révèlent bien la hantise de la “gôche” française : une union des droites où beaucoup de français pourraient se retrouver…

    Maintenant, il faut voir à l’usage ! Et en espérant que les élus de Vox sauront se montrer à la hauteur des enjeux…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services