Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / France : Politique en France

Les menaces de madame Rossignol n’impressionnent pas les catholiques de France fidèles au Magistère

Extrait du billet du Père Michel Viot :

Sans-titre"(…) Nous entendons depuis un moment un autre Rossignol, qui a pour prénom Laurence et qui s’occupe des droits des femmes comme Ministre des familles et de l’enfance. Et là, pas de doute possible, ce n’est pas l’alouette ! Son discours est celui des ténèbres, de la culture de mort dont parlait Saint Jean Paul II. Cantatrice Soprano colorature, elle chante l’avortement avec autant de force contre ses détracteurs que la Reine de la nuit de la Flûte enchantée avec ses cris de haine contre Sarastro ! Mais là, qu’elle le veuille ou non, ce sont de futurs bébés qu’elle encourage à supprimer ! Tout comme à poursuivre en justice les associations et personnes qui entraveraient cette solution finale pour la libération complète des femmes, que serait l’avortement pour toutes.

L’avortement facile, sans complexe, quand on veut, où on veut, et à n’importe quel mois de la grossesse. La clause de conscience pour les médecins ? Sans valeur ! Elle s’oppose aux droits du peuple, à l’égalité entre l’homme et la femme. La république de Madame Rossignol n’a pas besoin de conscience, comme celle de Coffinhal (juge au tribunal révolutionnaire) qui condamna Lavoisier à mort, n’avait pas besoin de savants ! Les Roméos peuvent donc continuer leurs ébats avec leurs Juliettes ! Avec ce « rossignol », la nuit continue, masquant les oppositions entre les héritiers de la « morale » des Lumières et ceux qui se disent héritiers de la morale chrétienne. Et là, ce sont certains tenants du catholicisme « théologiquement correct » que je vise.

En 2012, connaissant les projets de lois sociétales du candidat socialiste, ils ont fait voter pour lui ! Le jour n’étant pas venu, pourquoi ne continueraient-ils pas ? Pour lui, ou un autre, à gauche comme à droite, car la culture de mort est payante sur le plan électoral, elle draine toujours des voix ! Les « Roméos » peuvent donc, pour l’instant, toujours courtiser Juliette-Marianne, aux seins nus, pour reprendre l’expression de notre premier ministre ! Mais pour l’intérêt de la France où est l’avantage ? Madame Rossignol croit-elle que ses menaces vont impressionner les catholiques de France qui entendent rester fidèles au Magistère de Pierre ? Et il y en a encore ! Certainement plus qu’en 1974, à la veille du vote de la loi Veil qui, je le rappelle au passage, n’était pas du tout dans le même ton que les objectifs de Madame Rossignol.

Je continuerai donc dans l’exercice de mon ministère à expliquer aux femmes les risques de l’avortement qui sont de mon ressort de prêtre, à savoir la rupture avec l’Eglise, par une excommunication automatique, un remord qui les marquera longtemps sinon à vie, et tous les risques de la colère de Dieu. Et ces derniers valent encore plus pour les apologètes de l’avortement ! Même chose pour leurs complices ! J’attire aussi l’attention des catholiques de France, comme aussi des autres français qui accordent quelque valeur au respect de la vie, sur le fait que la lutte contre le terrorisme forme un tout (…)

Mais ce que cette proposition du ministre révèle surtout, c’est l’incapacité congénitale du régime actuel à lutter efficacement contre le terrorisme ! Deux cent quarante mille avortements par ans en France, c’est deux cent quarante mille actes de terrorismes opérés dans le ventre des femmes en toute légalité, comme l’a dit, à juste titre, un de nos courageux évêques ! Un Etat ne peut avoir une loi qui permette cela et une autre qui condamne le terrorisme meurtrier au Bataclan, à Nice et à Saint Etienne du Rouvray, pour ne prendre que les exemples les plus récents, qui hélas ne seront pas les derniers ! Aussi n’est-ce pas une contradiction que d’avoir un gouvernement capable d’endiguer le terrorisme et de le combattre, par de bons gendarmes, une bonne police, de bons militaires, de bons services de renseignements, mais incapable de donner le suivi judiciaire qui convient ! Au fil du temps cette faiblesse mettra tout le peuple français en danger et au delà ! Il y a bien sûr de multiples causes à cette paralysie de l’appareil judiciaire. Pour moi, les juges, dans leur grande majorité, n’en sont pas responsables. Ce qui n’est pas le cas des politiques, ceux qui sont au pouvoir en particulier, victimes, complices, ou manipulateurs des idéologies contradictoires du parti « ramasse miettes » qui les a portés au pouvoir. Madame Rossignol est une parfaite illustration de cette culture du terrorisme, quelles qu’en soient les formes, par les idées répandues ou par les bombes ! Pour que l’ultra gauche vive, le terrorisme est nécessaire ! Ce n’est pas nouveau ! Les jacobins l’avaient compris il y a plus de deux siècles. Lénine, Staline, et Hitler « perfectionnèrent » le système ! On peut toujours faire mieux, en invoquant bien sûr toujours de bons prétextes, propres à s’agréger des idiots utiles ! Le « vivre ensemble » pourrait être un beau thème de rassemblement ! Mais il en sera de Madame Rossignol comme de l’oiseau de Shakespeare : une fausse espérance !

L’alouette se fera un jour entendre sur cette vielle terre de France, profanée par ses dirigeants, à qui la mort de deux cent quarante mille enfants ne suffit pas ! Il en faut beaucoup plus, de par la loi, pour banaliser la transgression : le meurtre de l’enfant dans son sanctuaire naturel, le ventre maternel ! Cela aidera, à l’avenir à mieux accepter les égorgements de prêtres, et de chrétiens dans leurs sanctuaires ! Cela dispensera certains d’une messe ! Les victimes du terrorisme devenu légal seront pour la république laïque « morts sans sépulture », comme les milliers de fœtus incinérés que Marianne n’aura pas nourri de son sein."

Partager cet article

9 commentaires

  1. Chante rossignol ! Chante….. Tu vas finir dans la casserole de petits pois aux lardons qui est en préparation ….

  2. Le professeur Israel Nisand, gynécologue, rappelait, sur un ton totalement calme et détaché, le 23 septembre dernier, à l’occasion d’un colloque à l’Assemblé Nationale, en parlant de ce que d’aucuns désignent par “contenu du sac utérin”:
    “dès la première cellule, c’est un être humain, c’est pas un castor… c’est un être humain mais il n’a pas tous les droits de la personne. Sa mère a le droit de par la loi, d’interrompre la grossesse jusqu’à 14 semaines après elle a plus le droit. Et d’ailleurs s’il est malformé gravement les médecins ont le droit d’interrompre sa vie. Une fois qu’il est né, ils n’ont plus le droit. C’est comme ça. L’acquisition des droits de la personne, elle est fixée par la loi de la France et interrompre une grossesse c’est interrompre une vie humaine mais à un moment où le droit autorise à l’interrompre et on ne plus le faire une fois que l’enfant est né parce qu’il est vu et nommé et qu’a à ce moment là c’est un infanticide.
    Le fœticide est permis par la loi de la France et pas l’infanticide.”
    (http://lessurvivants.com/professeur-israel-nisan-interrompre-grossesse-cest-interrompre-vie-humaine/?utm_source=Twitter&utm_medium=article%20du%20site&utm_campaign=articles%20survivants qui comporte la vidéo correspondante).

  3. Bravo mon père, voici ce qui s’appelle parler vrai !
    A chaque période électorale, nous voyons les forces diaboliques se déchaîner.
    Cette année nous n’y échappons pas et deux thèmes se dégagent :
    – l’avortement et toutes les atteintes contre la vie
    – l’invasion de nos patries par l’islam
    Et nos “élites politiques” font de la surenchère sur ces deux thèmes, pour attirer le maximum de voix.
    Cette année la cacophonie est à son comble. Bientôt il ne sera plus possible d’esquiver : chaque français doit se positionner sur ces deux thèmes majeurs.
    De plus en plus d’entre nous suivent désormais leur conscience et ne se taisent plus.
    Le renouveau de la France est en marche. Peut être aurons nous une surprise en 2017 !
    Et si ce n’est pas le cas, cela ne tardera plus beaucoup.

  4. Alors qu’Assad est accusé de tuer sa population (notons tout de même qu’il est en pleine guerre civile et qu’il se bat contre Daech), madame Rossignol laisse assassiner, trucider, éliminer, éradiquer avec une complaisance cynique et criminelle tel le docteur Mengele, 200 000 bébés par an en parfaite connaissance de cause.
    Elle a d’ailleurs le physique ahuri et démoniaque de Cruella dans les “101 dalmatiens” et ce n’étaient que des chiens, pas des bébés.
    Pour paraphraser L Fabius à propos d’Assad, madame Rossignol ne mérite pas de vivre.
    En tous cas, il faudra la juger comme on a jugé les socialistes nazis à Nuremberg avec la même sévérité comme peine, je ne précise pas, il suffit de regarder les documents de l’époque. Bien sûr confiscation au profit des enfants survivants de tout ses biens.
    En cas de troubles en France, il lui est conseiller de filer au plus vite hors de la France pour lui éviter une désagréable épuration à l’image de celle de 1944 faite par les socialo communistes.

  5. J’ignorais que l’avortement entraînait une excommunication automatique.

  6. On protège les criminels avec force , mais on assassine l’innocent absolu avec une audace abominable, les générations futures rougiront en apprenant cela, l’avortement est diabolique, Satan veut détruire l’Homme fait à l’image de Dieu, des idiots utiles le suivent en vitupérant contre les défenseurs des Petits, mais sont froids devant leurs morts, aussi froids que l’Enfer n’est chaud.
    Ce que vous avez fait aux plus petits d’entre les miens, c’est à moi que vous l’avez fait.
    Les femmes qui se sentent coupables de doivent surtout pas désespérer, la Miséricorde de Dieu leur tend les bras, une bonne confession, voilà le remède avec la prière assidue.

  7. Voilà ce que nous aimerions entendre aussi de la part de nos évêques qui, sauf rares exceptions, sont bien silencieux sur le sujet – comme sur beaucoup d’autres !

  8. c’ est remarquablement exprimé et ce que je pense: protèger les criminels et tuer l’ innocent.

  9. que dire de plus; manifester le 16 octobre

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services