Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Macron, piètre économe ou authentique filou ?

Macron, piètre économe ou authentique filou ?

De Bernard Antony :

J’avais dit et écrit naguère que je ne le voyais pas en possibilité d’arriver au bout de son mandat.

Je me suis trompé. En effet, sauf suicide, ou stupéfiante démission dans les jours qui viennent, il sera dans la compétition électorale au moins jusqu’au 10 avril et peut-être jusqu’au 24.

Je lui ai depuis longtemps attribué le pseudonyme de « Macronéron » tant il est selon moi atteint d’un mimétisme gestuel et psychiatrique avec l’empereur pervers qui accusa les chrétiens de l’incendie de Rome justifiant ainsi sa décision de les livrer aux fauves.

Macronéron dans une sorte d’indécent trépignement  nerveux s’illustra il y a peu en proférant l’ignominie qu’il allait « emmerder » les non vaccinés, et « jusqu’au bout ».

La vieille et immonde ficelle de désignation d’un « bouc-émissaire ».

Cette grossièreté légitime qu’aujourd’hui nous puissions très modérément le qualifier tout simplement de « con ».

Plus con même que Fillon s’étant jadis estimé dispensé de se soucier de ne pas rémunérer sa bonne Pénélope avec un emploi fictif.

On apprenait donc il y a quelques temps que lui, Macron ce grand économiste, ce banquier à haut salaire de chez Rothschild n’avait trouvé à déclarer au fisc que le très modique avoir de 250000 euros, soit le prix d’une « chambre de bonne » à Paris ! Et encore pas dans le 16ème.

De deux choses l’une : ou bien il claquait absolument tout son « pognon de dingue » dans des fiestas avec Brigitte ou avec ses copains, ou bien il avait refait le coup de Cahuzac, ce ministre du budget, de  gauche bien sûr, si fier de traquer impitoyablement des délinquants fiscaux et qui…planquait son fric en Suisse.

Je n’ai aucun moyen de savoir si les chiffres avancés dans certains quotidiens  sur les montants de sa fortune planquée hors des frontières de sa chère République en marche sont exactes.

Peut-être, après tout, Macronéron  n’a-t-il pas mis la moindre oseille à gauche.

Auquel cas, bizarre tout de même-je dis bizarre-que cette modestissime fortune après des années dans la haute banque et cinq ans à l’Elysée où tout lui est fourni pour son train de vie de président.

De deux choses l’une :

-Ou bien n’a-t-il donc pas du tout su gérer son fric, auquel cas quel con que ce grand économiste !

-Ou bien a-t-il cru lui aussi qu’il était à l’abri des investigations financières du fisc et des médias, auquel cas encore, quel con !

Partager cet article

7 commentaires

  1. Piètre économe ou authentique filou ? Mais les deux mon général.
    Heureusement pour lui, nous autres contribuables payons le cabinet Mckinsey qui lui dispense ses judicieux conseils et met même à sa disposition, gratuitement, vingt de ses employés pour ses besoins personnels.
    Et si d’aucuns trouvaient à redire, le petit macronet a trouvé la parade : ce n’est pas lui qui a signé avec le cabinet Mckinsey mais son ministre. Ce n’est pas moi M’sieur, c’est lui !
    On le savait pervers, arrogant, menteur, et j’en passe, mais voilà qu’il enrichit sa panoplie avec la lâcheté.
    Contrairement à nos gradés militaires, notre chef des armées n’assume pas ses responsabilités et les fait endosser par un subalterne !!!

  2. Je n’en voudrais même pas comme régisseur de la résidence de + de 300 logements où j’habite.

  3. A l’époque de l’inclusivité devenue valeur de la bien-pensance et du politiquement correct, j’imagine que dans l’expression “piètre économe ou authentique filou ?”, le “ou” est inclusif, à savoir qu’un des qualificatifs n’exclut nullement l’autre – et dans le cas qui nous occupe, bien au contraire, cf le glorieux bilan de 5 ans …

  4. Il fait ce qu’il désire de son argent, mon mari et moi, nous avons très bien gagné notre vie, mais je n’ai pas de maison personnel mais j’ai fait des voyages toute ma vie, nous avons fait des héritages, avec cet argent nous l’avons dépensé et mon fils a fait des voyages avec nous il en est très content de sa vie de jeunesse, en plus il ne dit qu’il ne va rien hériter de nous, mais pour lui les souvenirs sont plus important, alors laissez Monsieur Macron de vivre sa vie comme il le désire.Une amie me disait nous avons jamais vu un coffre fort suivre un cercueil, en plus des enfants se précipite de vendre les biens qu’ils ont hérités parce que ils n’aiment pas ou la maison a trop de travaux à éffectuer

Publier une réponse