Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

L’unique façon de freiner le développement du populisme, c’est de le faire venir au pouvoir!

L’unique façon de freiner le développement du populisme, c’est de le faire venir au pouvoir!

Logique ? C’est ce qu’explique Alexander Stubb, ancien Premier ministre de Finlande dans un entretien au Point :

Dans votre pays, en Finlande, les législatives auront lieu le 14 avril 2019, donc avant les européennes. Est-ce que vous craignez une flambée du parti populiste Vrais Finlandais ?

Non, car, en Finlande, nous avons donné le baiser de la mort aux populistes. En 2015, les Vrais Finlandais n’ont pas eu d’autre choix que de participer au gouvernement de coalition compte tenu de leur score. Au cours de leur campagne, ils avaient fait trois grandes promesses à leurs électeurs : pas d’austérité, pas de sauvetage de la Grèce et pas d’immigration. Aucune n’a été tenue. En tant que ministre des Finances, j’ai mis en place le plus grand plan d’assainissement des comptes publics dans l’histoire de la Finlande. On a sauvé la Grèce pendant l’été 2015 et, ironie de l’histoire, nous avons vécu la plus grande crise migratoire jamais vue en Finlande depuis la Seconde Guerre mondiale. Fin août, soit quatre mois après les élections, les Vrais Finlandais se sont effondrés dans les sondages de 18 à 9 %. Leur participation au pouvoir les a tués. Ajoutons à cela qu’ils ont connu un an plus tard une scission entre l’aile dure de Jussi Halla-aho et Timo Soini, plus modéré…

Partager cet article

3 commentaires

  1. “les Vrais Finlandais se sont effondrés dans les sondages de 18 à 9 %. Leur participation au pouvoir les a tués. Ajoutons à cela qu’ils ont connu un an plus tard une scission entre l’aile dure de Jussi Halla-aho et Timo Soini, plus modéré…”

    ça n’empêchera pas qu’il y aura en Finlande également, une percée du populisme aux élections européennes. S’il ne se fait pas chez les “Vrais Finlandais”, il se fera dans un autre parti et tant mieux si c’est l’aile droite scissionniste qui crée la surprise. Aucune raison que la Finlande reste à l’écart du phénomène “populiste” surtout que d’après cet ancien premier ministre ( apparemment encore un gamin donc incompétent) ! “nous avons vécu la plus grande crise migratoire jamais vue en Finlande depuis la Seconde Guerre mondiale” …. Or le populisme se nourrit de ces crises migratoires….. bref encore un politicien à coté de ses pompes…..

  2. Il faut quand même comprendre que l’immigration sauvage, l’invasion devrais-je dire, est la meilleure garantie d’existence des partis populistes ! L’objectif final étant l’arrêt de cette invasion – j’en profite pour féliciter au passage les courageux Identitaires, vrais défenseurs de notre civilisation ! – et, cerise sur le gâteau, le retour dans les pays d’origine de toute une partie de la population vivant aujourd’hui sur le sol européen…

  3. tant que la plèbe aura le sentiment d’être maltraitée par leur zélites, tant que des étrangers auront plus de droits qu’eux
    etc.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services