Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

L’unique exorciste du diocèse de Nice croule sous la demande

C'est à lire ici dans Nice matin.

(merci à David)

Partager cet article

7 commentaires

  1. 1)Je suis allé voir le journal en ligne “Nice Matin”, il convient d’être prudent avec les annonces google sélectionnées juste après l’article.
    Je n’ai pas l’impression que les “exorcismes” proposés sur
    http://www.saint-antoine-de-padoue.com
    et
    http://www.missions-sainte-bernadette.fr
    Soient des actes très légaux!
    2)Une question aux lecteurs du site:
    Quelqu’un connaît-il l’exorciste du diocèse de Nantes?
    J’ai bien peur d’en avoir eu un écho peu favorable, mais il s’agit peut-être de l’ancien?
    Si vous disposez d’une info (et modérateur SB en accord) Bien vouloir m’envoyer un mail via le “blog”.
    Bien cordialement à tous
    C+

  2. Hum pour le site saint-antoine-de-padoue.com c’est abominable:
    “Selon la sainte Tradition, nous accueillons les divorcés-remariés à la table eucharistique, ainsi que quiconque (initiés francs-maçons, martinistes, templiers…) qui désireraient bénéficier de l’Energie christique véhiculée par l’intermédiaire du pain et du vin consacrés (la Présence réelle du Christ dans l’Eucharistie).”
    Non mais, il n’y a rien de plus sacrilège que ce qu’ils font! et ils invoquent à tort la Sainte Tradition! Mais ils se leurrent, il n’y a strictement rien de pire que de faire une communion sacrilège quand on subit des influences démoniaques… (or communier quand on est divorcé remarié est un sacrilège). “Celui qui mangera ce pain et boira cette coupe indignement, sera coupable envers le Corps et le Sang du Seigneur. (…) C’est pour cela qu’il y a parmi vous beaucoup d’infirmes et de malades, et qu’un grand nombre sont morts”(1 COR,XI,27). C’est terriblement clair…
    Quand à l’autre site missions-sainte-bernadette.fr , même combat!
    Non, si on a besoin d’un exorciste, il faut contacter l’exorciste de son diocèse. Et si par malheur c’est un exorciste indigne qui ne croit même plus à l’existence du démon (et hélas, il y en a…), il faut chercher un diocèse où l’exorciste est digne de ce nom ou alors dans des communautés où ils nomment encore des exorcistes compétents (ce qui doit être le cas des communautés Ecclesia Dei normalement).
    Et alors sachez le au moins, c’est utile: Un exorcisme est absolument inefficace sur quelqu’un qui ne veut pas vivre chrétiennement. Au contraire, certaines personnes se voient libérées des influences démoniaques lorsqu’elles se mettent à vivre saintement et demandent leur délivrance à Dieu. La grâce ce n’est pas de la magie! Il faut la recevoir avec un coeur humble.
    En tout cas, c’est plutôt une bonne nouvelle que ce vieux chanoine soit débordé… Cela veut dire qu’il est efficace et tant mieux! Maintenant il faut bien prier pour lui, c’est clair qu’il faut des nerfs en acier pour supporter le démon quotidiennement.
    Merci d’avoir rapporté cet article, vu l’ignorance générale sur le sujet c’est une bonne chose de mettre un peu de lumière ici.

  3. Je ne sais pas quel rituel d’exorcisme utilise ce prêtre, mais il serait bon de savoir et de faire savoir que le nouveau (en vigueur depuis 1998) n’est pas utilisé de la même façon, ni avec la même efficacité, que l’ancien. Je me permets de citer ces propos du Père Gabriel Amorth, , exorciste du diocèse de Rome et président d’honneur de l’Association internationale des exorcistes :
    “Les prières efficaces, des prières qui avaient douze siècles d’existence, ont été supprimées et remplacées par de nouvelles prières, inefficaces. […] Nous tous, exorcistes, nous avons essayé les nouvelles prières du nouveau Rituel ad interim et nous nous sommes rendus compte qu’elles sont absolument inefficaces.” (in Trente jours, juin 2001)
    “Aucun membre de ces commissions [ayant établi le nouveau Rituel] n’a jamais fait d’exorcisme, n’a jamais assisté à des exorcismes ni n’a jamais eu la moindre idée de ce qu’est un exorcisme.”
    “Au point 15, on parle des maléfices [i.e. cas de possession où le possédé n’a pas perdu le contrôle de son corps] et de la façon de se comporter quond on a affaire à eux. […] Le rituel romain expliquait comment il fallait procéder. Le nouveau rituel déclare, au contraire, catégoriquement qu’il est absolument interdit de faire des exorcismes dans ces cas-là. Absurde ! Les maléfices sont de loin les causes les plus fréquentes de possessions et des maux causés par le démon : au moins 90% des cas. C’est comme dire aux exorcistes de ne plus pratiquer l’exorcisme !”
    “Le point 16 déclare solennellement qu’il ne faut pas faire d’exorcisme si l’on n’a pas la certitude de la présence du démon. C’est un chef-d’oeuvre d’incompétence : la certitude que le démon est présent chez quelqu’un, on ne peut l’avoir qu’en faisant l’exorcisme !”
    “J’ai lu minutieusement ses 1200 pages [du nouveau Rituel]. Eh bien, toute référence au fait que le Seigneur doit nous protéger contre Satan, que les anges nous protègent des attaques du démon, a été systématiquement supprimée. Toutes les prières pour la bénédiction des maisons et des écoles ont été supprimées. Tout devait être béni et protégé, mais aujourd’hui, il n’y a plus de protection contre le démon. Il n’existe plus de défense ni de prières contre lui.”
    Il me semble (à vérifier) que les exorcistes diocésains qui le souhaitent peuvent demander une dérogation pour utiliser l’ancien Rituel à la place du nouveau. Dans le doute, il est certainement préférable de s’adresser aux prêtres de la Tradition (Ecclesia Dei et FSSPX), qui exercent selon l’ancien Rituel.
    Pour ceux qui auraient des doutes au sujet de la validité des exorcismes de la FSSPX, je tiens à les lever tout de suite : ces prêtres sont validement ordonnés, et ont donc reçu pouvoir d’exorciser. La querelle sur la communion “à moitié pleine ou à moitié vide” de la FSSPX avec l’Eglise pose un problème de juridiction, mais ne rend pas les Sacrements ni les exorcismes invalides.

  4. Euh… après relecture de l’article, il semble que ce prêtre utilise le nouveau Rituel.
    Précision supplémentaire, donc : une ruse très courante du démon est de se “faire passer” pour une maladie mentale. La schizophrénie, par exemple, a des symptômes proches de certains types de possession.
    Si l’on en croit le Père Amorth, il vaudrait peut-être mieux s’adresser à un bon exorciste AVANT d’aller se droguer chez le psychiatre, si l’on a un doute. Les médicaments ne chassent pas le démon, tandis qu’un exorcisme ne peut sans doute pas faire grand mal. 😉

  5. La FSSPX n’est certainement pas autorisée à pratiquer les exorcismes (canon 1172).
    C’est une faute contre le droit et contre le droit des fidèles de pratiquer les exorcismes sans mandat de l’évêque. Cela peut avoir des conséquences très dommageables.
    Il est aussi très grave de jeter le mépris sur les professionnels de santé en faisant courir des risques aux malades (bien que je sache qu’il faille souvent se méfier).
    La FSSPX prend de lourdes responsabilités. Un “exorcisme” fait dans des conditions illicites peut faire du mal ne serait-ce qu’en égarant les personnes.
    La FSSPX fait beaucoup de mal.

  6. @AncillaDomini:
    “La querelle sur la communion “à moitié pleine ou à moitié vide” de la FSSPX avec l’Eglise pose un problème de juridiction, mais ne rend pas les Sacrements ni les exorcismes invalides.”
    Sauf pour les sacrements dans lesquels il y a besoin d’une juridiction, je pense notamment au sacrement de pénitence. Quant à l’exorcisme majeur et public, il faut l’autorisation de l’évêque du lieu; mais alors comme c’est un sacramental sa validité demeure peut-être… Je ne sais pas, cela sort de mes connaissances mais a priori ce sera moins efficace. En tout cas, à l’aide d’exorcismes privés on peut faire cracher le morceau au démon pour qu’il donne la condition de son départ, la solution sera donc sans doute donnée par un cas concret de la FSSPX.
    Quant à cette histoire de rituel ancien et de rituel nouveau, vaste problème… Mais Don Amorth répond déjà à votre question sur l’usage du rituel ancien:
    -“Don Amorth : le nouveau préfet de la Congrégation pour le culte divin, le cardinal Jorge Medina, a joint au Rituel une Notification dans laquelle il est précisé que les exorcistes ne sont pas obligés d’utiliser ce Rituel et que, s’ils le veulent, ils peuvent demander à leur évêque l’autorisation d’utiliser l’ancien. Les évêques doivent à leur tour demander l’autorisation à la Congrégation qui, comme l’écrit le cardinal, “la concède volontiers”.”
    Dire que le nouveau rituel est totalement inefficace semble exagéré (si on parle dans l’absolu), en effet la prière à elle seule permet de délivrer les cas les plus légers d’influence diabolique (et même un simple baptisé peut y parvenir par la prière pourvu qu’il sache comment s’y prendre). Pour les cas les plus graves, c’est une autre histoire et je me fie à l’autorité de Dom Amorth compte tenu de mon ignorance ici. En cas de doute, je vous le concède volontiers, mieux vaut utiliser l’ancien rituel.

  7. Rectification:
    Vu la gravité de la chose, allez autant que possible voir un exorciste qui utilise l’ancien rituel. Je disais en effet que le nouveau rituel n’est sans doute pas inefficace dans l’absolu mais enfin si Don Amorth qui est la référence aujourd’hui en exorcisme est si inquiet ce n’est pas sans raisons d’autant plus qu’il a l’expérience des deux rituels.
    Je me corrige donc: dans la mesure du possible il faut aller voir un exorciste qui utilise l’ancien rituel. On ne joue pas avec le démon…
    Non, les démons seraient trop ravis si quelqu’un pensait que c’est de peu d’importance d’utiliser l’ancien rituel après avoir lu mon message…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]