Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’union à droite, c’est possible

Lu dans l'Incorrect à propos de l'union à droite en Gironde :

Capture d’écran 2018-05-14 à 08.16.13

Partager cet article

8 commentaires

  1. Tant que le FN aura l’idée (la volonté) d’être le seul maître à bord du navire “Droite Française”, rien de sérieux ni de positif n’aboutira…
    Le FN, même si je lui reconnaît d’avoir porté haut et visiblement notre beau drapeau tricolore pendant plusieurs décennies, doit accepter de composer avec d’autres “droites”…
    Et surtout revenir à ses fondamentaux : l’identité française ! Parce qu’en matière de finances et d’économie, son discours ne passe pas !

  2. Le FN bloque depuis 40 ans toute solution pour la constitution d’un pouvoir national.
    Sciemment, Surement, inexorablement!
    Cela tient à sa nature.

  3. Le FN est(ou plutôt était) le pendant à droite de ce qu’était le PCF des années 70. Un parti monolithique portant un projet intégral de contre-société alternative ne pouvant que nécessairement arriver seul au pouvoir. Or chacun au sommet de sa gloire n’a pu recueillir plus de 25% des voix. D’où la tentation des alliances : programme commun de la gauche, puis arrivée au pouvoir avec les socialistes en 1981. Résultat le PC ne s’en remettra pas, d’autant qu’il doit quitter le gouvernement dès 1983 avec le tournant de la rigueur. Miné de l’intérieur, confusion idéologique à tous les étages, le PCF s’effondre avec l’URSS et ses restes se rallient à la gauche bobo bien pensante.Programme commun de la droite ? S’il voyait le jour, les mêmes causes produirons les mêmes effets ! On ne s’allie pas avec des gens qui n’ont aucune envie de changer un système dont au fond ils vivent et dont ils s’accommodent très bien… De toute façon il n’y aura pas d’alliance ; LR constitue l’armée de réserve à droite de la Macronie, quant au FN, le crime est déjà fait, miné de l’intérieur et confusion idéologique à tous les étages, ce parti est donc déjà mort, juste en sursis jusqu’aux prochaines élections, mais c’est déjà plié. Restera le choix entre divers groupuscules de droite, l’abstention, ou… Mélenchon. Fermez le ban. Quoiqu’il en soit, on peut faire les paris : aucune voix LR n’ira vers le FN. Ils approuvent trop la politique de Macron, qui séduit jusque dans nos milieux, c’est dire ! Cette stratégie d’alliance à droite a déjà été essayée dans les années 80 et a déjà échouée… Les bourgeois ne voteront jamais pour un parti populaire, le FN n’est pas du bon côté du manche, donc de fait il ne peut y avoir d'”union des droites”.

  4. Irishman: et surtout revenir à ses FONDEMENTS
    fondamental est un adjectif, pas un nom commun !

  5. @Charlie Bedeau : ce sont les FRANCAIS et le SYSTEME qui le bloque, pas le FN !!!
    Le Système et les français bernés, trompés par lui
    n’inversez pas les responsabilités ! Le FN a peut-être fait des erreurs mais si des millions de français lui ont fait confiance c’est bien que TOUS les français pouvaient le faire ! mais préfèrent être pleutres et moutons !

  6. Bonjour andré le gueux et merci pour votre réponse…
    J’avais bien pensé au terme “fondement”, mais ce terme désignant également une partie charnue du corps humain, je n’ai pas voulu me montrer désobligeant !

  7. les italiens préfèrent l’union que de laisser les bobos au pouvoir!
    que les politiques français s’en inspirent!
    leur dogme ou la fin du calvaire pour les gueux français?

  8. Sachant que LR prône la même politique immigrationniste que Macron et Hollande pour quelle raison s’allier avec eux ? Ce n’est pas demain la veille que LR préconisera la remigration.

Publier une réponse