Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’UMP vers l’ouverture… à gauche ?

U Nicolas Sarkozy veut profiter du renouvellement de la direction du parti le 24 janvier pour y intégrer des représentants d'autres sensibilités, comme Éric Besson venu du PS. L'idée trouble bon nombre de membres de l'UMP, qui ont détesté l'ouverture au gouvernement. Mais Nicolas Sarkozy n'a pas l'intention de leur laisser le choix.

Déjà, le Nouveau Centre a accepté. Le Parti radical de Jean-Louis Borloo aussi.

En revanche, on n'entend pas parler d'un membre du FRS de Christine Boutin à la direction de l'UMP, encore moins du CNI, pourtant tous deux mouvements associés, ni du MPF. Quant au lobby homosexuel Gaylib, bien que bon nombre de membres de l'UMP souhaitent sa dissolution, l'UMP ne semble pas décider à s'en séparer. Les "Catholiques de l'UMP" sont, eux, inaudibles.

Michel Janva

Partager cet article

3 commentaires

  1. Finalement, il y a peut-être du bon là dedans.
    Un bon coup de pied dans la fourmilière, rien de tel pour redistribuer les cartes.
    Une place importante s’ouvre donc entre FN canal héréditaire et UMPS. Ceux qui ne se retrouvent ni dans l’un ni dans l’autre pourraient constituer quelque chose de solide entre les deux.

  2. à tonio :
    Oui, à condition d’en finir avec la guerre des chefs de groupuscules …

  3. Sans commentaire.

Publier une réponse