Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

L’UMP va-t-elle rater le coche du tournant historique ?

Sur Atlantico, deux militants UMP appellent les dirigeants de l'UMP à se resaisir :

"L’UMP doit faire un effort de vérité. En tant que dirigeants de notre famille politique, vous devez faire un choix. Vous devez trancher entre une opposition ferme et une opposition tiède. Le
débat actuel entre une simple réécriture et une abrogation de la Loi
Taubira est significatif. Soit vous décidez d’assumer jusqu’au bout
notre position qui vise à combattre cette loi, soit vous allez à
l’encontre de la majorité de nos électeurs par un compromis fumeux.
Notre famille politique ne doit pas "rater le coche". L’UMP peut
devenir un grand parti moderne, qui prend sa source et son énergie dans
la force populaire, mais elle peut aussi s’éloigner des préoccupations
de nos concitoyens et tendre vers une union de bobos déconnectés des
territoires.

Alors que notre opposition au gouvernement doit être
sans équivoque
, le mouvement qui s’est levé ne fera aucun cadeau aux
élus de droite qui s’opposeront à ses valeurs
. La mise en difficulté de Nathalie Kosciusko-Morizet dans sa course à l’investiture par les défenseurs de la famille devrait servir de leçon. Il
ne s’agit pas de faire la chasse aux sorcières ni de faire la course à
la radicalité des positions mais d’assumer tout simplement la réalité de
nos convictions.
 C’est ce qu’attendent les électeurs de notre
parti, surtout les jeunes, et c’est la condition de la victoire en vue
des prochaines échéances électorales.

Vous qui
dirigez l’UMP, qui menez haut et fort l’opposition dans notre pays,
prenez avec courage le train de l’authenticité et du bon sens
. Devant la
gravité de la situation, l’hésitation et la tiédeur seront des fautes
politiques
. Préférez vos électeurs à l’idéologie médiatique dominante.
Préférez la vérité aux mensonges gouvernementaux. Prenez avec
force l’engagement d’abroger la loi Taubira lorsque vous reviendrez au
pouvoir, dans le cas où nous ne serions pas parvenus à faire reculer
Hollande.

Parce que nous sommes
la génération qui refuse de suivre le sens du vent et qui est prête à
revenir sur nos erreurs passées, parce que nous voulons offrir un avenir
plus radieux à la France… nous ne lâcherons rien, jamais, jamais,
jamais !"

Partager cet article

11 commentaires

  1. On n’a aucun besoin de l’ump, complice des socialistes et des loges.
    La manif pour tous voit se lever des jeunes, beaucoup de jeunes, et des moins jeunes qui veulent une droite différente, celle qui défend les valeurs essentielles de notre civilisation.
    L’UMP, ses compromissions et ses magouilles financières appartiennent déjà au passé.
    Le FN, bloqué par des logiques contradictores ne peut revendiquer ce mouvement de fond de la société. C’est vrai, un printemps français est en marche. Je ne sais si c’est celui de Béatrice Bourges… Mais ce printemps est une lame de fond qu’aucun parti constitué ne pourra récupérer.

  2. Tous les partis politiques actuels se retrouvent hors-jeu. Nous ne devons plus voir l’avenir de notre pays avec eux puisqu’ils ne savent plus ou n’ont jamais su faire passer les intérets de leur concitoyens avant les leurs.Nous voulons des hommes politiques qui servent et non qui se servent.

  3. Mon Dieu ! Quelle deception !
    Cette question sociétale est Primordiale par rapport à tous les autres problèmes certes importants mais qui ne sont que Matériels. Imaginons une société qui a résolu le chomage mais a des enfants à la recherche éperdue de leur vrai père et de leur vraie mère ?
    Personnellement ,j’ai connu la misère sociale mais j’ai été toujours infiniment riche de la présence de mon vrai papa et de ma vraie maman !
    UMP , manquez vous à ce point d’intelligence !

  4. je suis pour l’abrogation de la loi Taubira.la SAGESSE doit l’emporter ,nous ne mesurons absolument pas les conséquences de ces mesures pour les nouvelles générations.
    Trop de précipitations pour un texte aussi complexe.

  5. Nous n’avons rien à voir avec l’UMP.
    Qu’ils essaient de faire les ramasse-mégots dans la MPT, ils seront déçus, nous ne sommes pas de leur bord.

  6. C’est pas une question d’opposition tiède ou forte. C’est une question de VALEURS !
    Quand on est de Droite, quand on se dit de Droite, on adhère à certaines valeurs économiques (pour çà ils sont forts) MAIS également à des valeurs morales.
    Par exemple quand on adhère aux valeurs soixante-huitardes comme David Cohn Bendit ou Najat Vallaud Belkacem qui aiment le mélange des genres dans le lit…. On est de GAUCHE !
    Quand on est de Droite, on a des valeurs morales et on a de l’honneur : on AIME son peuple et la FRANCE !

  7. Les bobos de droite votent les lois socialistes, mais pendant les élections ils viennent recueillir les voix de la droite (ces voix étant majoritaires en France). Cette hypocrisie me fait gerber.

  8. Chirac avant d’être élu avait promis un salaire à la femme au foyer, où est-il ce salaire? des promesses, des promesses, ils ne connaissent que ça. Bien s^r qu’il faut dégager tous ces partis à la noix mais attention la nature a horreur du vide, il faut donc des hommes et des femmes qui créent autre chose Bien d’accord avec Sam, mais pour cela il faut baisser les salaires des ministres des députés et de toute cette clique de vampires et surtout revoir la parité: homme femme ça ne veut rien dire, c’est des représentant de toutes les professions et là on aura une vrai parité et dégager les 90% des fonctionnaires qui parasitent toutes les élections

  9. Un homme politique pense à sa prochaine réélection.
    Un homme d’Etat pense à l’avenir de son Pays.
    Des hommes politiques.. nous en avons en surnombre.
    Un homme d’Etat….? Nous l’attendons.

  10. Reste le FN: comme d’hab’ quoi !! Il n’y a pas de “récupération”, et le FN n’a jamais cherché à le faire (n’est-ce-pas Dabro, Sam et autres ?) mais c’est bien ce parti qui récoltera les fruits du printemps français…
    Car lui n’est pas responsable des maux qui frappent le pays !

  11. réponse à TFP
    Marine Lepen est, elle aussi,dans une quète personnelle du pouvoir.Je dis cela parceque si elle était dans une logique citoyenne elle aurait obligatoirement été présente au rassemblement de la manif pour tous.Si elle ne l’a pas fait c’est qu’elle est dans le calcul.Quand on est dans le calcul on est plus serviteur.Je dis cela sans aucun mépris mais avec le coeur triste de ce que je vois chez ceux qui devrait être , encore plus, des exemples.

Publier une réponse