Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le scénario de Neuilly va-t-il se rejouer à Sèvres ?

Une triangulaire aura lieu dimanche à Sèvres (92) entre le candidat investi par l'UMP, Laurence Roux-Fouillet (35,67%), un divers droite, Grégoire de La Roncière (31,78%) et la fusion de deux listes de gauche sur les trois présentes au premier tour (le FdG appelant à s'abstenir).

Le maire sortant n'est pas un inconnu, il s'agit de l'UMP François Kosciusko Morizet, père de la candidate parisienne, maire de Sèvres depuis 1995. Il comptait se représenter pour un 4e mandat à 73 ans, alors qu'il cumule les vice-présidences du conseil général, de la communauté d'agglomération et de Paris métropole… Un de ses adjoints, Grégoire de la Roncière, a démissionné un an avant les municipales pour se présenter en candidat libre.

Soudain, FKM a fait un AVC. Laisser celui qui s'est présenté contre son père remporter la mairie ? L'idée, murmure-t-on, ne serait pas du goût de Nathalie Kosciusko-Morizet, qui cherche donc à placer coûte que coûte un candidat face à La Roncière. Ce sera Laurence Roux-Fouillet, adjointe à la famille du maire sortant. Notons que cette adjointe à la famille n'a participé à aucune des manifestations de La Manif Pour Tous et n'a pris aucune position au sujet de la loi Taubira.

Jean-Jacques Guillet, le président de l'UMP 92, ne semble pas juger Laurence Roux-Fouillet à la hauteur et tergiverse. Grégoire de la Roncière tente un rapprochement… sans succès : NKM intervient et c'est sa candidate qui reçoit donc l'investiture de l'UMP, ce qui n'est pas du goût de tous les adhérents du 92.

3 des colistiers de Grégoire de la Roncière (qui a défilé aux Manifs pour tous) ont signé la charte de LMPT. La liste, qui s'affiche libre de tout parti, a réussi à séduire le tiers des habitants de Sèvres, dans un bastion traditionnel de l'UMP. Dans une moindre mesure, c'est le scénario de Neuilly qui peut se rejouer, avec un Fromantin indépendant venant ravir la ville à la barbe de l'UMP. Vu le 1er tour, la gauche n'a aucune chance dans cette ville.

Pascal Giafferi, tête de liste Modem au 1er tour des élections municipales de 2008, avait fusionné avec la liste PS et appelé à voter contre l'UMP à l’époque. Il est désormais n°2  de la liste de Madame Roux-Fouillet…

Partager cet article

8 commentaires

  1. Et bien ! NKM fait tout pour laisser Paris à la gauche !

  2. Il est triste de voir la politique entrer sans frapper dans l’intimité d’une famille déjà si éprouvée récemment par le suicide d’un enfant ( le frère de NKM), et à nouveau dans l’épreuve aujourd’hui. Cette famille “ne mérite pas ça” pourrait-on dire.
    Mais le reponsable de la situation n’est pas Grégoire de la Roncière qui avait pris sa décision bien avant ces évènements en avançant des arguments de bon sens. Ne pas être soutenu par l’UMP va peut-être tourner à son avantage. Les voix de droite, dont certaines auraient pu se porter sur une liste RBM si une telle liste avait existé, ont voté et voteront encore pour lui pcq : comme indiqué dans le “post” de MJ il est bien plus crédible que sa concurrente sur les points “sociétaux”, son programme pour Sèvres tient debout, et les politiciens professionnels locaux de l’UMP sont usés. Je pense que le facteur LMPT va jouer à fond Dimanche prochain.Il est donc tout à fait possible qu’il remporte cette triangulaire et devienne notre maire.
    Nous n’en continuerons pas moins à respecter FKM, son épouse et sa famille sévrienne.

  3. Moralité de l’histoire : Sèvres va quitter le navire de l’Union des Magouilles Politiciennes comme Neuilly pour se choisir un Maire ‘propre’, n’en déplaise à NKM qui va également perdre Paris !!! Une histoire qui finit bien!!!

  4. Très bien, qu’ils la mettent dehors cette candidate!!!!!!

  5. et 3 listes à 3% au second tour vous y avez songé?

  6. La gauche, toutes tendances confondues, n’a pas atteint les 33% au 1er tour. Elle n’a aucune chance d’y parvenir au 2nd !
    – Pour qu’elle y parvienne, il faudrait que l’abstention diminue au 2nd tour, ce qui n’est JAMAIS arrivé nulle part à aucune élection. Pour la simple et bonne raison qu’il y a moins de choix au 2nd qu’au 1er tour. Vous voyez des socialistes, qui ne se sont pas déplacés au 1er, se dire : on n’a aucune chance de gagner, allez, on va voter ? Pour un candidat qui s’est ridiculisé en proposant le métro à Sèvres, alors que ce n’est pas prévu dans le plan du Grand Paris ?
    – le Front de gauche, qui a fait 5%, non seulement n’a pas fusionné avec le PS (qui est à 18% seulement!) mais demande à ses troupes de lui faire barrage, en s’abstenant ou en votant La Roncière.
    – les Verts sont divisés : ils ont fusionné avec le PS mais une partie de leur liste dit partout qu’elle votera La Roncière pour empêcher Roux-Fouillet d’être maire. Ils la trouvent dictatoriale, pas à la hauteur, et ils lui en veulent d’avoir écrit qu’ils voulaient ouvrir une salle de shoot alors que ce n’est pas vrai. D’une manière générale, toute la gauche veut lui faire barrage parce qu’elle a fait une campagne mensongère sur tous ses opposants.

  7. La LMPT battant l’UMP … Vivement dimanche !!!

  8. “Pour qu’elle y parvienne, il faudrait que l’abstention diminue au 2nd tour, ce qui n’est JAMAIS arrivé nulle part à aucune élection”
    bien sûr que si, ça arrive très très fréquemment, voir par exemple les dernières partielles avec le FN (Brignoles, Villeneuve-su-Lot) qui mobilise davantage son électorat.

Publier une réponse