Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’UMP se dégauchit : recul des sensibilités en pointes lors de la création du parti

Lu ici :

U"Créée en 2002 pour contenir la poussée du Front national, l'UMP n'est
pas seulement secouée par la guerre Copé-Fillon, qui connaît
aujourd'hui son énième soubresaut. Elle vit aussi une mutation
idéologique importante
que Jérôme Fourquet, directeur du département
opinion de l'IFOP, fait clairement apparaître en étudiant la géographie
du vote des militants UMP, le 18 novembre. En analysant département par département le score des six motions en
compétition, le politologue met en évidence la droitisation du mouvement
sur tout le territoire
. […] La droitisation de l'UMP résulte de la forte emprise que Nicolas Sarkozy continue d'exercer sur le mouvement.
Elle se lit à travers le succès de la motion la Droite forte portée par
deux trentenaires, Guillaume Peltier et Geoffroy Didier, disciples de
Patrick Buisson. […] Leur texte, qui a recueilli 27,8 % des suffrages des militants, est
arrivé en tête dans soixante départements métropolitains
[…].
Il est le seul à avoir obtenu plus de 10 % des voix dans tous les
départements. […]

Par contraste, deux sensibilités qui étaient centrales lors
de la création de l'UMP il y a dix ans voient leur implantation reculer 

:
le courant libéral emmené par l'ancien premier ministre Jean-Pierre
Raffarin
n'a obtenu que 18,2 % des suffrages, avec un maillage
territorial faible, ce qui est décevant au regard du soutien que lui
avaient apporté 104 parlementaires. La déception est encore plus forte pour le courant gaulliste incarné
par Michèle Alliot-Marie, qui n'a obtenu que 12,3 % des suffrages. […]"

Partager cet article

3 commentaires

  1. La Droite forte : la vraie droite, enfin de retour !

  2. @ Solange
    Soyons mesurés : la Droite Forte demeure partisanse de Maastricht, de l’Euro et des quantitive easing comme seule solution à la crise économique, bancaire et financière, aux abandons de souveraineté qui en découlent, à l’absence de frontières réelles aux confins de la CE, à la politique abortive généralisée et à l’absence réelle de politique familiale. Et ne remet pas en cause la présence de 8 millions africano-arabo-musulmans en France, assistés pour la plupart. Cela fait une Parole de Droite forte, plus qu’une Droite réellement Forte : le coppéisme est un avatar du sarkozisme, grand parleux, petit faiseux. Ce n’est pas parce qu’il s’est fait élire en tenant l’appareil contre cet ectoplasme de F. FILLON que M. COPPE est devenu M. MUSCLE. N’oublions qu’il maintient la fatwa anti alliance avec le FN qui conduira son tronçon d’UMP aux pires déconvenues électorales : c’est un homme libre, mais en laisse.

  3. Bravo pour le terme dégauchir. A utiliser largement.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services