Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’UMP ne veut plus de “front républicain”

G Sans aller jusqu'à des alliances locales avec des candidats FN, ce qui vaudrait exclusion du parti, l'UMP rejette la politique du "front républicain", consistant à voter pour la gauche contre le FN. Changement ? Henri Guaino, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy a estimé que :

"Le front républicain ne fait que nourrir les extrêmes […] Il faut assumer le risque de la démocratie : personne n'est propriétaire des voix et les électeurs se déterminent."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

9 commentaires

  1. Front républicain cela veut dire qu’il n’y a que 2 partis qui ont le droit de gouverner, et comme dans la plupart des cas la frontière est tellement ténue, on peut dire qu’ils sont frères jumeaux, ce qui veut dire qu’en cas du FN au 2° tour, ils invoqueront le barrage au fascisme et donc tout le monde devra aller voter comme un seul homme, mais comme ils sont tellement bêtes enfoncés dans leurs certitudes d’arrogants ils n’ont pas vu que le peuple lui ne veut plus d’eux, eh oui, messieurs les politiques professionnels il pourrait bien vous arriver la même chose qu’au maghreb ou peut-être mieux encore un tsunami électoral, peut-être que cela vous ferait réfléchir aux attentes du peuple que vous prétendez servir mais que vous écrasez.Et pour en revenir aux deux partis choisis on ne sait par qui pour être à la tête de la France, cela ressemble étrangement à” un seul pays, un seul peuple, un seul chef”, c’est bien en tout cas ce à quoi ils voudraient arriver, ou alors si vous préférez aux pays communistes, un seul parti, un seul syndicat et un seul chef, d’ailleurs avec leurs lois liberticides, le travail est bien engagé!

  2. je trouve cette position trés équilibrée. Je crois queles électeurs doivent se détermeiner plus en fonction des candidats que des partis; Surtout maintenant que Mrine Le Pen rendtre dans la confusion entre République et France .Pour ma part je distingue la France de la république!

  3. Ségolas Sarkolène n’obtiendra peut-être pas la présidence alors : http://tokyo.viabloga.com/images/Segolas_Sarkolene.jpg

  4. tout est dit,bravo.

  5. Dans l’article en lien:
    «Je suis un républicain intégriste, je refuse le communautarisme. Il a fallu un siècle pour que l’Église accepte l’héritage de la Révolution française. Nous allons avoir à construire en France un islam de France, comme s’est construit un catholicisme de France.»
    1) l’adjectif “intégriste” devient idéologiquement acceptable, c’est intéressant
    2) où a-t-il pêché que “l’Église accepte l’héritage de la Révolution française”: quel héritage?
    3) “Nous allons avoir à construire en France un islam de France, comme s’est construit un catholicisme de France.” Retrousse tes manches, il y a du boulot! pour largement plus d’un siècle sauf à remplacer “l’héritage français” par l’islam, ce qui n’est pas encore acquis.

  6. @ CB, cela montre que ces incompétents ne connaissent rien du fait religieux : ils pensent que toutes les religions prêchent les mêmes vertus (alors que l’islam autorise le mensonge et le christianisme non), voire la même divinité. Ils sont habitués au christianisme et reportent ses vertus sur l’islam. Dès lors, il n’est pas étonnant que même la laïcité, valeur chrétienne, passe pour être compatible avec l’islam religion totalitariste.

  7. des mots, rien que des mots, toujours des mots. Guaino, comme Marine Le Pen d’ailleurs, ne sachant pas argumenter contre l’Islam nous parle d’Islam dans la République. Mais si l’Eglise s’est ralliée à la la République nous avons des jours fériés catholiques, des habitudes alimentaires catholiques, une façon de considérer la femme chrétienne etc…
    Si demain l’Islam est intégré je ne vois pas au nom de quel ppe républicain on refuserait des jours fériés musulmans, le vendredi chomé (puisque plus de pratiquants), des habitudes alimentaires différentes etc… La République n’interdit pas tout ca…et concernant la femme nous trouverons bien des intellectuels pour nous expliquer qu’avant 46 elles n’avaient pas le droit de vote et que le voile est pour elle une protection et un objet de mode.
    Le pb n’est pas l’Islam en soit mais le fait que nous ayons trop d’étrangers musulmans sur notre sol.

  8. On peut faire confiance aux stratèges de l’UMP ; ils ont été très habiles pour siphonner les voix du FN en 2007 et ils auraient bien volontiers renouvelé le coup en 2012 .
    Il n’y aura pas de Front républicain non pas parcequ’il faut laisser les électeurs libres mais parcequ’il n’y a aucune chance que ça marche cette fois ci .

  9. Sarkozy a préparé le combat du FUMPS : FN version global-parti contre UMPS dans toute sa splendeur.
    Le bon, la bête et le gluant.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services