Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’UMP implose aspirée par son propre néant

Christian Vanneste, qui avait été marginalisé par l'UMP, contemple l'étendue du massacre :

"L’UMP vacille au bord du gouffre qu’elle même a creusé à force de se
vider de toute idée et de toute valeur
pour ne laisser place qu’à des
appétits insatiables et des ambitions dépourvues de légitimité. Le
concours de sottises de ceux que le marasme actuel a propulsés sur le
devant de la scène a le mérite d’être instructif. Ils parlent de
« valeurs », mais le mot cachant souvent l’absence de la chose, seraient
bien incapables d’en citer une à laquelle ils soient vraiment attachés
.
Ils évoquent les militants, mais c’est uniquement pour dénoncer les
turpitudes de l’adversaire. Les plus bêtes vont jusqu’à dénoncer
l’énormité des fraudes chez le concurrent et sous-entendent ainsi que la
pratique a été générale, dans le plus grand respect des militants, bien
sûr. Le pompon a été arraché de haute lutte par celui qui a avoué que
la division ne se ferait pas, car les députés la jugeraient contraire à
leur intérêt électoral. Eh oui ! La motivation première d’un élu, c’est
d’être réélu. Vous n’imaginiez quand même pas que c’était le Bien Commun
?
Que la vérité, la liberté, l’honnêteté, la famille, la Nation les
empêchaient de dormir ? L’UMP implose aspirée par son propre néant,
creusé jour après jour entre ceux qui ont tellement peur des idées,
surtout si elles paraissent vaguement à droite qu’ils se réfugient dans
le lieu commun confortable de l’humanisme et ceux qui méprisent
tellement les idées qu’ils sont prêts à se saisir de toutes celles qui
peuvent servir leur « intérêt électoral. » Les uns et les autres
obtiennent le même résultat : réduire un concept fort au rang d’outil de
propagande
. […]

Partager cet article

13 commentaires

  1. Remarquable.

  2. Les élus ump sont des nazes…
    je ris gaule !

  3. Dommage que C. VANNESTE ne dise rien sur l’interdit prononcé au sein de l’UMP sur les alliances avec le FN : sans cet interdit il aurait été réélu député à Tourcoing face à la gauche.
    Par ce silence permanent sur ce sujet crucial, il participe lui aussi de cette impuissance de l’UMP à sortir des vieux schémas.

  4. Christian Vanneste: la vengeance est un plat qui se mange froid (mais il a raison)

  5. Il n’y a pas de quoi se réjouir de cette implosion de l’UMP qui va fragiliser la lutte contre le “mariage pour tous” et l’adoption par les homosexuels.

  6. Pour résumer, il n’y a plus de droite en France : le FN seul ne peut gagner, et l’UMp ou ses deux branches rivales, ne peuvent gagner seules non plus.
    Dans cette période de combat contre la révolution du mariage pour tous et de la destruction de la famille, quel désastre !
    Et dans la perspectives de 2014 et 2017, si rien n’est reconstruit à droite sur des bases d’union sur des valeurs vraiment de droite, libérales et conservatrices, Hollande sera là jusqu’en 2022 !

  7. Le loyalisme de m vanneste par rapport à l’UMP n’a pas aidé à la prise de conscience par les électeurs de la réalité de l’UMP. Ce phénomène ne datait pas d’hier pourtant.

  8. La merule avait dejà pourri les murs, la maison s’est effondrée d’elle-même.

  9. La remarque sur les députés qui ne pensent qu’à être réélus est valable pour tous les partis.
    Le concept républicain “d’intérêt général” leur est désormais étranger – par conséquent, leur prêter le concept chrétien de “bien commun” relève du fantasme.

  10. La Proposition de loi suivante a été faite afin d’exclure le FN du second tour des législatives et de l’élection des conseillers généraux :
    ” N° 2470
    _____
    ASSEMBLÉE NATIONALE
    CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958
    TREIZIÈME LÉGISLATURE
    Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 29 avril 2010.
    PROPOSITION DE LOI
    visant à réformer le mode de scrutin des élections législatives et de l’élection des conseillers généraux, afin de ne permettre qu’aux deux seuls candidats arrivés en tête au premier tour de ces élections de se présenter au second tour,
    (Renvoyée à la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale
    de la République, à défaut de constitution d’une commission spéciale dans les délais prévus
    par les articles 30 et 31 du Règlement.)
    présentée par
    M. Christian VANNESTE,
    député.”

  11. A Pitch : Un député, par nature, pense d’abord à être réélu. Le concept “d’intérêt général” est donc incompatible avec la république. Relison Maurras.

  12. @ jehan
    Donc M. Vanneste se plaint des effets des causes qu’il a contribué à instaurer, le conformisme : pour se faire pardonner ses positions droitières, il avait fait voter une loi électorale éliminant le FN des seconds tours.

  13. Qu’est-ce qui lui rend le FN infréquentable ?
    J’ai essayé de le lui demander une fois. Pas de réponse claire.
    Et Rioufol ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services