Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’UMP débat de l’éducation sexuelle

Patrick Devedjian et Xavier Bertrand lancent des débats au sein de l'UMP : Controverses. Ces débats s'adressent en premier lieu aux adhérents de l'UMP, mais aussi à tous les Français. Parmi les débats en cours, en voici un d'importance : Quelle éducation sexuelle pour nos enfants ?

"D’ici 2010, les jeunes anglais dés l'âge de 5 ans auront des cours d'éducation sexuelle obligatoires afin d’enseigner notamment l’aspect relationnel et émotionnel du sexe. L'objectif est notamment d'éviter les grossesses précoces dans ce pays, qui détient au sein des pays occidentaux le record de grossesse chez les mineures, mais aussi de sensibiliser les plus jeunes au risque de la pédophilie. Qu'en est-il en France alors que la députée Bérengère Poletti vient de rendre un rapport qui s'inquiète des "échecs" de la contraception dans notre pays, principale cause de la stabilité du nombre d'interruptions volontaires de grossesse. Le débat est ouvert. Donnez votre avis."

Michel Janva

Partager cet article

10 commentaires

  1. Bonjour,
    Cette volonté de faire de l’éducation sexuelle aux enfants de 5 ans à l’école montre une fois de plus la décadence lubrique de notre société qui flirte tout entière avec la pédophilie. Mon père qui a 74 ans me disait l’autre jour qu’il lui semblait qu’en 1940, les enfants (non juifs) étaient plus en sécurité que les enfants d’aujourd’hui et ce malgré la guerre.
    La pornographie s’infiltre partout et il faut faire de la résistance pour que nos enfants ne “tombe” pas dessus au détour d’un ordinateur, d’un portable, de la tv, d’un kiosque à journaux. Là est la source machiavéliquement occultée du pourrissement de notre société qui détruit l’enfance.
    Personne ne parle jamais du rapport Meese de 1986 sur la pornographie (USA). Celui-ci fait le constat objectif de l’influence de la pornographie et l’on se rend compte que celle-ci est énorme (le mot est faible).
    Ce rapport est sur internet et il serait bon que tout le monde le lise et que les gens qui pondent des idées telles que “l’éducation sexuelle à 5 ans dans les écoles” commencent par mettre au panier leur attirail porno et à en interdire la vente purement et simplement. Tel le désamiantage , il est plus qu’urgent que commence la désitoxication pornographique!
    Bien à vous
    Annette

  2. Et voir le genre de thèmes (et leur présentation) dans la section Agit Pop.
    Ça se présente comme conservateur ? Ça conserve quoi ?
    Avec des démolisseurs pareils, pas besoin de socialo-communistes.
    http://www.umpnet.org/adm/index.php?section=/debats_ump/main_list&idtype=8#http://www.umpnet.org/./adm/ajax.php?section=/agitpop/main&idtype=8

  3. Avant de se poser la question “Quelle éducation sexuelle ?”, il faudrait quand même se poser celle de savoir SI il faut une éducation sexuelle. La réponse n’a rien d’évident.
    L’enseignement de l’éducation sexuelle a échoué dans son but de responsabiliser les individus : on peut le constater à travers le nombre d’avortements, de prise de pilule, etc.
    Dans son but “informatif”, l’humanité n’a pas attendu son existence pour se reproduire… (Personnellement, je pense que des relations affectueuse entre les parents et leurs enfants, suffisent à répondre à toutes les interrogations. Nul besoin d’un enseignement “de masse” forcément inadapté pour certains, voire traumatisant.)
    Avant de se lancer dans un enseignement qui ne lui appartient pas en propre, il vaudrait mieux que l’école fasse son travail. Déjà cela ne serait pas si mal !

  4. Qu’on punisse sévèrement les pédophiles, qu’on ne libère pas à mi-peine, sachant qu’ils vont récidiver!
    Quand j’étais petite fille, un monsieur m’a proposé de le suivre en voulant me donner des bonbons. Ma mère qui avait bien fait son travail de mère m’avait dit de ne jamais suivre quelqu’un, même s’il proposait des bonbons: j’ai donc compris tout de suite qu’il voulait me faire du mal et j’ai couru jusque chez moi où ma mère se trouvait car elle ne travaillait pas.J’étais sauvée! Ce n’est que des années plus tard que j’ai su à quoi j’avais échappé et je ne m’en suis pas portée plus mal:je n’avais pas besoin de plus d’information à ce jeune âge
    Arrêtons de trouver de faux prétextes pour salir l’âme de nos enfants, d’autant plus que depuis le temps où il y a de l’éducation sexuelle à l’école, il est difficile de passer à travers les mailles du filet, on constate que le nombre d’avortement chez les jeunes est en augmentation constante

  5. Tout à fait d’accord avec vous VD ! En effet, durant des millénaires il n’y a pas eu “d’éducation sexuelle” de masse et nos ancêtres n’étaient pas tous névrosés pour autant! Le problème est que les courants de pensées médiatiques perverses font croire qu’une telle éducation (terme tout à fait inapproprié) est un progrès pour l’humanité. Comble du comble, des millions de moutons bêlants le croient. Ne désespérons pas, mais parfois c’est dur!
    Comme il est bientôt midi, je dis à tous “bon appétit!”
    Annette

  6. C’est intéressant qu’une UMP reconnaisse les échec de la contraception dans notre pays! Pourtant on nous avait dit que tuer réglerait toutes les questions, que les femmes devaient disposer de leur corps et avoir des enfants désirés quand elles le voulaient.
    Malgré la contraception, il n’y a jamais eu autant d’infanticides post-naissance (Courgaud, etc). Cela veut bien dire que la contraception ne règle rien. Cela veut bien que la contraception, le meurtre entraîne le meurtre.

  7. Je n’ai jamais eu d’éducation sexuelle à l’âge de 5 ans, et pourtant tout va très bien avec ma femme ! Encore une réflexion débile d’élus d’une république débauchée et décadente !

  8. Ces gens-là, les décideurs, ont-ils des enfants ?
    Les envoient-ils dans les écoles publiques ou privées hors contrat ?

  9. En tant qu’ancien professeur de psychologie à l’université, je ne puis que me féliciter du bon sens, et de la santé spirituelle des réactions précédentes des lecteurs du Salon Beige.
    Parents ne vous laissez pas avoir, y compris par les prétendus “spécialistes de la sexualité” dont une partie notable est constituée d’obsédés et de pervers.

  10. Ces étrons en costume trois pièces feraient mieux de trouver du travail aux gens.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique