Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’UMP comprendra-t-elle que les électeurs la veulent à droite ?

D'Ivan Rioufol :

R"Faudra-t-il à la droite une autre défaite aux législatives de juin pour qu’elle se demande pourquoi une partie de son électorat lui tourne le dos ? Il a manqué un peu plus d’un million de voix à Nicolas Sarkozy (48,37 % contre 51,63 % à François Hollande) pour gagner une élection annoncée depuis des mois comme une vague socialiste. En réalité, le scrutin était gagnable, dans une société convertie majoritairement aux valeurs de la droite. Mais deux millions de Français ont préféré s’abstenir ou voter blanc, souvent dans le but de sanctionner un président ayant redécouvert trop tardivement son intérêt pour la nation. Si la plupart des leaders de l’UMP persistent, Alain Juppé en tête, à entretenir des pudeurs de chaisière dès que les mots immigration et communautarisme sont prononcés, ils peuvent être assurés de faire une croix sur l’électorat sensible à ces réalités.

La pensée médiatique, forte de son succès, fustige le discours "identitaire" tenu in extremis par Sarkozy sous l’influence de son conseiller, Patrick Buisson. C’est pourtant cette approche charnelle de la France qui lui a valu de retrouver des électeurs imperméables aux premières envolées sur le désendettement, la TVA sociale, le modèle allemand. Pour n’avoir pas suivi dès 2007 cette ligne obligeant à aborder les faiblesses de la cohésion nationale, Sarkozy a échoué de peu, vaincu par la défiance d’électeurs de Marine Le Pen et par l’opposition des cités. […]"

Partager cet article

6 commentaires

  1. Pour ce qui est des problèmes “de société”, il est clair que l’UMP se situe à l’extrême-gauche. En excluant monsieur Vanneste pour des propos fort innocents elle s’est montrée sous son vrai visage : totalitaire. Mais d’un totalitarisme qui n’admet aucune réplique à une anthropologie suicidaire et négationniste. Le négationnisme anthropologique s’enferme dans le dénie de réalité.
    Je ne suis pas plus d’accord avec madame Le Pen sur la lutte contre l’euro, contre les institutions européennes et contre les institutions mondiales. Les institutions mondiales sont à renforcer, à rebours de ce que dit le Front national. Le gouvernement mondial est à créer. C’est urgent. De plus sur l’anthropologie le Front national fait partie du courant négationniste en présentant l’avortement comme un droit de la femme. (Un droit de la femme qui tue des femmes – des embryons et fœtus féminins – )
    Le parti chrétien démocrate de madame Boutin ne vaut pas mieux. Il accepte le PACS sans aucun murmure, même à peine perceptible. Ne parlons pas de l’euthanasie par refus de soin ordinaire (une vraie barbarie), on ne l’entend pas. Les places sont chères dans les médias et dans le parti UMP, il brade tout pour un strapontin. Il pratique la non-résistance.
    Dans ces conditions, il n’y a dans l’offre politique aucun parti qui soit un espoir, aucun parti qui ne consente à passer sous les fourches caudines du relativisme.
    Dès lors, l’union à droite ne m’intéresse même plus, les débats confus pour aboutir à l’élection de députés qui nieront tous l’homme en chœur, qui nieront la transcendance de la nature humaine, la transcendance de la vocation humaine, dont aucun ne déclarera sincèrement s’inspirer de la doctrine sociale de l’Eglise, dont aucun ne se réclamera de la France catholique, n’a plus aucun intérêt pour moi.
    Monsieur Vanneste, peut-être, maintenant qu’il est exclu de l’UMP ou du moins de l’investiture de l’UMP, pourrait, puisqu’il a l’expérience de la politique, faire quelque chose en ce sens ? En attendant, il a déjà l’honneur d’être un témoin. Il est “une voix sous les décombres”. Je ne désespère pas, mais je me refuse aux fausses solutions.
    Tant qu’il n’y aura pas un parti qui déclare ouvertement se soumettre au Pape et confesser les trois points non négociables qui ne veuille continuer la France catholique en se fondant sur les droits universels de l’homme et en particulier le droit à la liberté, je ne vois pas l’intérêt de se battre pour l’un ou pour l’autre des relativistes négationnistes plus ou moins extrémistes que l’on nous propose.

  2. Mr Rioufol est un homme intelligent.
    Mais il s’obstine à croire que’on France il y a une partie de droite.
    No, est ce pour cette raison, que ce par le passe un (très) grand pays vie les drames en permanence.Rélisez la prophétie de Marte Robin!

  3. et Ivan Rioufol comprendra-t’il qui faut se rallier à Marine?

  4. Oui Sarkozy a retrouvé les accents de la droite nationale mais c’est pour se faire élire pas pour gouverner. C’est ce qu’il a fait pendant cinq ans après avoir siphoner une première fois les voix du FN. La duperie n’a pas fonctionné.
    La France est toujours majoritairement à “droite”, mais les gouvernements dits de “droite” on signé l’avortement et le reste. La défiance des électeurs de Marine Le Pen a quelque fondement M. Rioufol…
    Ils ont été c…s. C’est humain de ne pas vouloir l’être une deuxième fois !

  5. L’UMP s’occupe de ses “affaires”, dans tous les sens du terme, helas…

  6. “En réalité, le scrutin était gagnable”
    Elle était “gagnable” mais SUREMENT PAS avec Sarkozy comme candidat de l’UMP, littéralement plombé par son catastrophique bilan !!
    Sarkozy avec 48,4% a en fait, fait … le plein de ses voix !! Il n’était pas possible en effet de penser que tous les déçus pouvaient voter pour lui même pour faire barrage à Hollande ! (selon l’adage: “on peut tromper 1 fois mille personne ou tromper 1000 fois 1 personne mais pas tromper 1000 fois 1000 personnes”)
    Messieurs dames de l’UMP il fallait vous trouver un autre cheval!
    Je ferai aussi signaler que tous les bulletins blancs ne sont pas des voix de “droite” (seulement 650000 bulletins blancs “marinistes” sur 2.1 million !)
    Il y eu tout de même 1.5 millions de votes blancs en 2007, malgré à l’époque une empathie des français pour Sarkozy…
    Alors non avec Sarkozy c’était plié d’avance !!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services