L'UMP appelle à manifester le 24 mars

Jean-François Copé a invité

"Une nouvelle grande manifestation populaire est organisée le 24 mars prochain à Paris. Je vous invite à y participer en masse afin de montrer à ce gouvernement et à sa majorité qui méprisent tous les opposants à ce projet (…) que nous ne baissons pas les bras et que le combat sera mené jusqu’au bout".

15 réflexions au sujet de « L'UMP appelle à manifester le 24 mars »

  1. clarina

    C’est bien.C’est sans doute vous le seul chef possible pour l’UMP en ce moment et il est temps de vous bouger en tant qu’opposition. Mais les députés et sénateurs pourraient ils aussi voter dans le bon sens? C’est le peuple qui décide maintenant de ce que doivent dire et faire leurs représentants : alors je vous le dis Mr Copé!

  2. Exupéry

    Les girouettes récupèrent le vent dominant pour s’orienter.
    Qui nous dit que l’UMP, éventuellement au pouvoir, n’aurait pas, après quelques minauderies, fini par instituer le mariage homosexuel pour gagner quelques voix ?
    La différence entre l’UMP et le PS, c’est 6 mois à un an de retard dans la course à l’abîme.
    “Français vous avez la mémoire courte”

  3. Daniel PIGNARD

    D’après les psaumes, ce ne sont pas les politiques qui nous sauverons de cette engeance, mais bien l’esprit des fidèles :
    « Que les louanges de Dieu soient dans leur bouche, Et le glaive à deux tranchants dans leur main, Pour exercer la vengeance sur les nations, Pour châtier les peuples, Pour lier leurs rois avec des chaînes Et leurs grands avec des ceps de fer, Pour exécuter contre eux le jugement qui est écrit! C’est une gloire pour tous ses fidèles. Louez l’Éternel! » (Psaume 149 :6-9)

  4. Marino

    * Manif Pour Tous : l’UMP veut les Champs
    Alors que Jean-François Copé vient de demander aux sympathisants UMP de « se rendre en masse » à la manifestation du 24 mars contre le « mariage » homosexuel, les élus UMP s’insurgent contre la volonté de la préfecture de police de ne pas autoriser le passage du cortège sur les Champs-Élysées
    – Jeudi, Hervé Mariton, député de la Drôme déclarait : » Il n’est pas normal qu’un lieu chargé d’histoire, symbole de grands rassemblements populaires qui marquent notre République, soit a priori interdit au peuple de France lorsqu’il souhaite manifester son opposition au Gouvernement. » Et d’ajouter que « le motif invoqué – proximité de lieux sensibles – est d’autant plus surprenant que les Champs-Élysées sont un lieu habituel de grands rassemblements populaires : victoires sportives, Saint-Sylvestre… Ces rassemblements n’ont jamais été empêchés alors même qu’ils ne bénéficient pas du même type d’encadrement et de service d’ordre que la manifestation qui s’organise pour le 24 mars ».
    – Vendredi, c’est Pierre Charon, sénateur UMP de Paris qui est monté au créneau jugeant « incompréhensibles » les arguments avancés par le préfet de police
    Dans un communiqué il affirme avoir « découvert avec stupéfaction que le préfet de Police, Bernard Boucault, menaçait d’interdire la manifestation prévue sur les Champs-Élysées le 24 mars 2013 par les opposants au mariage entre personnes du même sexe » et considère que cela constituerait « un réel déni de démocratie, qui est en complet décalage avec la France réconciliée et apaisée promise par François Hollande durant sa campagne ». Le sénateur de la capitale dénonce ainsi des « méthodes de musellement du peuple » qui « sont malheureusement d’un autre âge et d’une autre nature ».
    http://www.ndf.fr/nos-breves/16-03-2013/manif-pour-tous-lump-veut-les-champs#.UURz3q6a98E

Laisser un commentaire