Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Lumière au milieu des Ténèbres

Lumière au milieu des Ténèbres

Texte de Renaissance Catholique :

Larmes, tristesse, sidération… Les mots manquent pour traduire le deuil qui étreint le cœur de chacun d’entre nous ce matin du 16 avril.

Hier soir, sous nos yeux incrédules, Notre-Dame-de-Paris brûlait.

Joyau de notre patrimoine, joyau de notre Histoire, mais avant tout joyau de notre Foi. Aux abords de la cathédrale, la foule se presse comme au chevet d’un être aimé, impuissante et désespérée. La flèche s’écroule sous les cris. Bientôt, se mêlant aux larmes qui coulent sans honte, s’élèvent les premières notes d’un Ave, reprises aussitôt par des voix de plus en plus nombreuses.

Toute la soirée et une bonne partie de la nuit, ils resteront des centaines fidèles au poste, à égrainer inlassablement des «Je vous salue Marie» et des cantiques.

Aux crépitements des flammes, répondent les voix claires d’une foule ardente. Les journalistes présents ne peuvent se retenir d’admirer cette assemblée qui s’en remet à la volonté divine. Mgr Aupetit vient les bénir. S’ils ne peuvent matériellement rien faire pour sauver Notre-Dame des flammes, il ne sera pas dit, qu’à leur place, les fidèles parisiens n’auront pas mobilisé toutes les ressources de la prière pour soutenir l’effort incroyable déployé par les 400 soldats du feu qui, des heures durant et, souvent au mépris des règles de sécurité, se battent pour sauver Notre-Dame.

Enfin la nouvelle arrive : les tours et la structure seraient hors de danger, le feu en passe d’être maîtrisé. On n’ose d’abord y croire. On apprend que les Saintes Espèces ainsi que la Couronne d’Épines ont été sauvées par le père Fournier, aumônier des pompiers de Paris.

Et puis, comme un symbole d’Espérance et de Résurrection, parviennent les premières images de l’intérieur, illuminées par la Croix qui, au fond de la cathédrale, se dresse au milieu des décombres et de la pluie de braises qui continue à tomber du toit tandis que sur son pilier, se dresse intacte la lumineuse statue de Notre-Dame-de-Paris qui ruisselle, ses larmes se confondant avec l’eau des pompiers.

À la veille du Triduum pascal, quel symbole ! Comment envisager le Salut sans la Croix mais comment comprendre la Croix sans le Salut. « Il a vaincu la Mort. » Aujourd’hui plus que jamais, alors que nous préparons nos cœurs au Vendredi Saint et à Pâques, le Christ nous rappelle qu’Il est la Vie. Christus Vincit !

La Fondation du Patrimoine a lancé dès la nuit du drame une campagne de dons pour la restauration de la cathédrale. Pour y participer
Ou écrire : Fondation du patrimoine 153 bis avenue Charles de Gaulle 92200 Neuilly-sur-Seine – Tél: 01 70 48 48 00

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

6 commentaires

  1. Oui une lumière jaillit du spectacle de cette flamme.

    D’où vient – parmi les nombreux incroyants – ce sentiment :

    – De perte irrémédiable ;
    – De deuil ; ou
    – De fin du monde

    Bien loin du politique correct, sur les médias on parle subitement de l’âme de la France. Qui peut en croire ses oreilles ?

    Je sais… Ça va trop vite passer. Mais cela montre que les discours idéologiques n’ont pas aucune validité devant les événements vécus, devant ce qui surgit de l’intérieur, du coeur.

  2. Un ancien musulman, nouveau chrétien parle de la destruction de Paris:
    https://www.youtube.com/watch?v=rihUYxeFlyg&t=58s

  3. Attention, Macron n’a jamais dit “reconstruire à l’identique” d’ailleurs, un concours international d’architectes est lancé pour la flèche ! Il va donc bien y avoir modification de l’architecture de la cathédrale. Aujourd’hui, Cathédrale Catholique, demain temple des religions ? (il faut réclamer une reconstruction à l’identique pour lui préserver son rôle, un lieu de prière pour tous les fidèles)

  4. En apprenant que le feu est maitrisé, c’est un tweet de soulagement qu’a rédigé le commandant du GIGN, le général Laurent Phélip. Remerciant les sapeurs-pompiers, il a utilisé le hashtag “StabatMater”. Article d’Aleteia : https://fr.aleteia.org/2019/04/17/stabatmater-le-commandant-du-gign-tweet-t-il-en-langage-code/

  5. Non cette vidéo ne parle pas de la destruction de Paris ! Mais c’est très beau.

  6. Pour chm: une pétition est en marche sur citizen GO pour exiger une flèche ” à l’identique”.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services