Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’UIMM, VGE et Occident-Ordre Nouveau-GUD

Les fonds secrets de l’UIMM auraient financé la campagne électorale de 1974 de Valéry Giscard d’Estaing, lequel avait fait appel aux groupes d’étudiants de droite : Occident, Ordre nouveau puis GUD (Groupe Union Droit puis Groupe Union Défense). Cette affaire est nourrie par le livre de Yves Bertrand, Je ne sais rien mais je dirai presque tout :

V_2 "seuls quelques naïfs croient encore que Giscard a pu mener campagne, en 1974, avec les maigres moyens des Républicains indépendants : sa logistique, son service d’ordre, ce sont les “petits gars” d’Ordre nouveau qui les ont assurés, grâce aux enveloppes en liquide de l’Union des industries métallurgiques et minières, la fameuse UIMM, dont la gauche ne s’est jamais privée de rappeler qu’elle descendait de l’ancien Comité des forges, le bastion des 200 familles". [p.153]

Membre d‘Occident jusqu’en 1968 puis membre de l’équipe de campagne de VGE, Alain Madelin affirme :

"La thèse d’Yves Bertrand est un raccourci un peu intrépide. Que l’UIMM soutienne Giscard via le CNPF (Centre national du patronat français, ancêtre du Medef), pourquoi pas ? Mais qu’ils aient payé directement le GUD, c’est absurde."

Selon lui, le financement des meetings de VGE en 1974 était géré par Hubert Bassot, partisan de l’Algérie française, qui servait d’intermédiaire entre les mouvements étudiants de droite et le patronat. Valéry Giscard d’Estaing n’en reviendrait pas :

"Qu’un mouvement d’extrême droite puisse coller mes affiches de campagne relève de l’invraisemblable".

Toutefois, ce système de financement par le patronat était généralisé, accuse Yves Bertrand :

"Ce que j’ai écrit pour VGE est valable pour toute la classe politique. Le patronat saupoudrait tous ceux qui pouvaient avoir une responsabilité locale ou nationale."

Michel Janva

Partager cet article

5 commentaires

  1. Cette ”info” sur le financement de colleurs d’affiches d’extrême droite est une manoeuvre de diversion médiatique et judiciaire. L’ancien directeur des RG BERTRAND ne peut se prêter à cela sans une complaisance qui le ridiculisera : à qui fera t on croire qu’au vu l’ampleur des sommes citées, des centaines de millions de francs français de fonds secrets sur 30 ou 40 ans, ce soit l’extrême droite qui en a profité ?
    Mais il faut en vitesse cacher au bon peuple esbaudi que toutes les élites politiques et syndicales ”en croquaient”, au nom du bien commun sans nul doute, et sans avantages personnels pour quiconque. Y compris la gauche luttant inlassablement contre le patronat, dont la CGT courroie de transmission du PC, qui recevait ainsi l’argent de l’ex Comité des Forges.
    Quand on pense que la plupart des Français croient que la Vème est plus digne que la IV ème, laquelle aurait été mieux que la IIIème, etc……, on comprend que nous sommes dans un cas typique de darwinisme inversé, comme un phénomène de sélection républicaine du pire. L’aboutissement de ce qui a commencé en 1789.

  2. Ce n’est un secret pour personne que les militants d’Ordre Nouveau et du Gud ont participé à la campagne de VGE moyennant d’intéressants émoluments. Que ces subsides venaient de l’Uimm est un point à clarifier.

  3. ce n’est effectivement un secret pour personne. Comment croyez-vous que les Madelin, Longuet, et C° ont été recyclés ?
    Et Poniatowski, il jouait à la marelle dans ce temps là ? Giscard est particulièrement gonflé de renier ceux qui l’ont aidé alors.

  4. OCCIDENT a été dissous en 1968 ?
    LE PEN se présentait contre FISCARD?
    les liens du PFN et non pas ORDRE NOUVEAU avec PASQUA sont postérieurs à cette époque.qu’il y ait eu quelques mercenaires mélés aux colleurs d’affiches de FISCARD, à titre individuel,c’est probable .

  5. Non François Duprat avant son meurtre à en a parler dans ses livres sur l’extreme droite en France.
    Et il parle bien de l’aide du GUD a la campagne VGE pareil pour ON l’avantage c’est que duprat connaissait les liens.
    Mais à l’époque c’était pas l’UIMM mais le Collectif des Forges

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services