Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

L’UE vs la Suisse

Le conseil des ministres des Affaires étrangères de l’UE a publié ses Conclusions sur les relations de l’UE avec les pays de l’AELE. Un chapitre se montre sévère envers la Suisse. L’UE n’admet plus que ce pays ne fasse partie de l’Union :

S "Tout en respectant pleinement la souveraineté et les choix de la Suisse, le Conseil a estimé que si le système actuel d'accords bilatéraux a bien fonctionné par le passé, le défi des années à venir consistera à sortir de ce système complexe, qui est source d'insécurité juridique, devient difficile à gérer et qui a manifestement atteint ses limites."

La réaction des autorités suisses a été souveraine :

"Les accords bilatéraux existants fonctionnent globalement bien."

Et chez nous, on nous explique que sans l'UE, sans l'euro, nous serions moins forts, nous ne pourrions pas affronter la mondialisation…

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

9 commentaires

  1. Cela va encore faire les choux gras de la bonne presse suisse qui pense pour nous et va nous rebattre les yeux et oreilles de son : “on vous l’avait bien dit” (puisque le 6 décembre 1992, l’entrée de la Suisse dans l’UE était “inéluctable” …). Même si le Conseil a réagi “avec force” selon Daoudal, , ne doutez pas un instant que pratiquement tout le monde à Berne fait grise mine …

  2. Vivement que nous (et d’autres) sortions de cette U.E. dont nous voyons très clairement les inconvénients, et peu les avantages: la Suisse est évidemment un exemple gênant, qui, hors de l’U.E. se porte plutôt mieux que ceux qui sont dedans.

  3. L’UE est pour un genre d’Anschluss ?

  4. Sans l’UE, sans l’euro, avec l’UE, avec l’euro, nous ne pourrons pas affronter la mondialisation. L’euro nous fait juste échapper à une “dévaluation compétitive” et au traitement britannique. C’est qui “nous” ?.

  5. L’UE ????????une dictature en éruption…????
    Non,Messieurs Barroso, van Rumpoy et cie….
    nous Suisses ne voulons pas être inféodés à une Union qui se transforme rapidement en une dictature de fonctionnaires…non élus pour la plupart, qui pondent des lois, des directives….Le Peuple Suisse est libre sur sa terre….Personne ne le soumettra….

  6. Vive la Suisse !
    Elle a bien de la chance de ne pas être dans l’UE et de pouvoir préserver ainsi sa culture et son identité.
    Qu’elle sache résister encore !

  7. Si votre ambition c’est la Suisse…

  8. Comme l’écrivait, voici peu, un des lecteurs du Salon Beige : “la Suisse est le seul pays européen vraiment libre. Qu’elle le reste. Puisse la France et d’autres recouvrer la liberté, la vraie.

  9. Vive la Suisse et surtout qu’il ne rentre pas dans ce monstre froid dévoyé par des fonctionnaires et des dirigeants sans scrupules qui se moquent comme d’une guigne du peuple, attention au retour de baton!!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services