Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

L’UE veut financer la propagande européiste sur internet

Lu ici :

"Le Parlement européen va dépenser près de £2 millions pour surveiller
la presse et répertorier les débats eurosceptiques sur internet dans la
période qui va précéder et pendant les élections européennes l’année
prochaine pour contrer l’hostilité croissante à l’Union européenne
.

Le Daily Telegraph a vu les propositions de dépenses confidentielles et des documents internes planifiant une « attaque » [blitz dans l'article original] par propagande sans précédent avant et pendant les élections européennes de juin 2014.

Au coeur de cette nouvelle stratégie : des « outils de contrôle de l’opinion publique »
[littéralement, ndlr], destinés à déterminer si certains débats de
nature politique ayant lieu entre participants des médias sociaux et
autres blogs sont susceptibles d’attirer l’attention médiatique et
publique.

Une augmentation de £1,7 million des
dépenses en « analyse qualitative des médias » serait prévue
,
principalement tirée de budgets pré-existants. Néanmoins, £787 000
additionnels devraient être collectés l’an prochain, en dépit de la
volonté affichée par l’UE de réduire ses dépenses à l’image de
l’austérité mise en place aux niveaux nationaux.

« Une attention particulière doit être accordée aux pays qui ont
connu une montée de l’euroscepticisme. » explicite en substance le
document confidentiel.

« Les communicants des institutions parlementaires doivent être
habilités à appréhender [contrôler, littéralement, ndlr] le débat et
l’opinion publics, sur le terrain et en temps réel, au sein des diverses
conversations sur ces médias sociaux et blogs, de décrypter les «
sujets tendances » et développer la capacité d’y réagir rapidement, de
manière ciblée et pertinente, de se joindre aux conversations et les influencer
, par exemple en fournissant des faits et des chiffres déconstruisant les mythes.» […]"

L'UE est consciente que le matraquage officiel ne paie plus et que les prochaines élections europénnes risquent de voir élus un nombre croissant de députés eurosceptiques.

Partager cet article

13 commentaires

  1. Ne pas se tromper sur le sens de “contrôle”. Puisqu’ils pensent et écrivent en anglais, il faut retenir le vrai sens du terme “control” : il signifie diriger et maîtriser l’opinion, la vérification de sa conformité à ce que veut l’ue permettant d’ajuster l’action.
    Action qui utilise notamment la propagande (mettre de l’engrais sur les bonnes pousses) et la rétorsion (arracher les mauvaises herbes).

  2. C’est incroyable cette dérive et cette intrusion contre la liberté d’expression. A l’évidence, les ordres viennent de très haut, de cette oligarchie financière mondialiste.
    Brimer l’opinion des peuples, c’est l’URSS !

  3. faudrait avoir la liste de ces gens et s’en occuper directement.

  4. Normal, en mai 2014, nous aurons des élections présidentielles européennes ce que la France avait rejeté lors du référendum sur la Constitution européenne ! Que Sarkozy a imposé malgré le “non” ! Et Sarkozy a le toupet de vouloir revenir !!!
    Qu’il prenne des cours d’humilité auprès de notre Pape Benoît XVI !

  5. Et pourquoi ne pas faire comme certaines communautés en France. Uniquement le mariage religieux.

  6. Que ces faibles fassent leur propagande, après tout ils nous prouvent qu’ils sont en train de perdre!

  7. En fait, c’est l’apologie du mensonge !
    Donc la dictature …

  8. On peut donner son avis à l’Union Européenne et à leurs commissaires politico-gestapistes ici :
    http://www.europarl.europa.eu/portal/fr/contact
    MASSIVEMENT !

  9. C’est juste la création supranationale d’un contrôle et de manipulations déjà mises en place par TOUT les états occidentaux dont la France comme le dèmontraient des morceaux d’anthologie de manipulation sur fdesouche quand les commentaires étaient ouverts.
    Les techniques secrètes pour contrôler les forums et l’opinion publique
    https://korben.info/techniques-secretes-controler-forums-opinion-publique.html
    Attention, c’est du lourd !
    Le 12 juillet dernier, le site Cryptome, sorte d’ancêtre à Wikileaks, qui publie des documents que les gouvernements et les sociétés n’aimeraient pas voir sur le net, a mis en ligne le témoignage et les explications techniques d’un ex-agent de Cointelpro. Cointelpro est une organisation US liée au FBI dont la mission était de faire de la désinformation et de foutre le bordel parmi les groupes d’activistes. Officiellement, Cointelpro a disparu en 71, mais l’organisation a juste changé de noms. Maintenant en plus d’infiltrer de manière classique des groupes d’activistes, cette ou ces organisations gouvernementales
    >>>>>>> officient sur Internet pour enterrer les bad buzz et noyer le poisson sur les forums d’activistes.
    Le 18 juillet, ce témoignage sur Cryptome a été mis en avant sur Slashdot par un contributeur de longue date. Et chose étrange, le post a été censuré. C’est ce qui a attiré mon attention sur le sujet.
    Ce document met au jour toutes les techniques employées par les gouvernements, les désinformateurs, les politiques, etc. sur le net mais aussi dans la vraie vie pour décrédibiliser leurs adversaires et enterrer les sujets sensibles. C’est très orienté US mais ce serait une erreur de croire que ce genre de pratiques n’a pas lieu en France. C’est riche d’enseignement et au fur et à mesure que je lisais le document, je me rendais compte que j’avais déjà été le témoin de ces manipulations. À la télé dans les débats politiques, dans les interviews dans les journaux, mais chose plus troublante dans les commentaires sur mon site ou d’autres ou sur Twitter. Sans tomber dans la parano, je me demande maintenant si certaines personnes qui viennent poster et semer le doute dans certains de mes articles un peu “sensibles” sont juste des trolls qui s’emmerdent ou des agents désinformateurs.
    Mais peu importe… Lisez ce document, certes un peu long, mais passionnant, qui vous permettra de “détecter” à l’avenir les tentatives de manipulation dont nous faisons tous l’objet, en tant que personne ayant une opinion, ou en tant que simple spectateur.
    https://korben.info/techniques-secretes-controler-forums-opinion-publique.html
    La seule diffèrence est que le net reste plus libre et pour qui a le temps et / où des habitudes technophiles, il y a toujours possibilité de trouver des choses très intéressantes, alors qu’avant les journalistes bloquaient les infos à la demande des RG dont on sait aujourd’hui que Yves Bertrand leur chef historique recevait (manipulait) la plupart compris Minute et Valeurs Actuelles.

  10. D’après la lettre d’André Noël:
    ON VEUT PRIVER LES DÉPUTÉS SOUVERAINISTES
    DES SUBVENTIONS DU PARLEMENT EUROPÉEN !
    Souvenez-vous ! Cette Union européenne qui allait nous apporter paix, prospérité, croissance et plein emploi devait également être démocratique, que dis-je ! être une démocratie exemplaire. C’est pour cela que les parlementaires européens sont élus au suffrage universel depuis 1979.
    Or, un groupe de 150 députés européens, socialistes, libéraux, quelques conservateurs et des écologistes, faisant fi de leurs divergences politiques, se sont unis pour demander que les partis dits d’extrême droite ne bénéficient plus du financement communautaire, contrairement aux autres groupes du Parlement de Strasbourg !
    Et de préciser : « Les formations d’extrême droite bafouent les valeurs fondamentales de l’Union : elles ont le droit d’exister, mais sans le soutien des fonds européens », selon Hannes Swoboda, le président du groupe socialiste du Parlement européen.
    C’est évidemment scandaleux mais aussi cocasse car, si nous avons bien compris, parmi les « valeurs fondamentales de l’Union », il y a le refus, et même la lutte, contre « toutes les discriminations » ; or, voilà que l’on entend créer une discrimination parmi les élus au suffrage universel, les « bons » qui bénéficient de l’argent des contribuables européens – y compris celui des citoyens « d’extrême droite » – et les « méchants » qui n’auraient pas droit au moindre cent !
    C’est une sorte de « développement séparé » des députés, ce que l’on traduit par « apartheid » en bon afrikaans. De même, tous les électeurs au sein de l’Union européenne ne pèseraient pas du même poids !
    Ceux qui votent pour les partis de l’établissement auraient des députés à part entière ; les autres, les dissidents, les récalcitrants, n’auraient que des députés de seconde zone, des sous-députés, n’ayant pas les mêmes droits à bénéficier des fonds européens.
    …/…

  11. Visiblement, ces instances européennes sont assises sur un monceau d’or: on aurait dû baisser un peu plus la contribution de chaque état. M. Cameron n’a pas été assez exigeant.

  12. C’est l’Euro-secte on y entre contre sa volonté, on vous pique tous vos sous et on ne peut plus réussir à en sortir!
    Cette Europe est la source de tous nos malheurs il faut en sortir.

  13. Oui coco, il faut en sortir. C’est la seule solution. Il n’y a pas de demi-mesure, d’autre Europe, etc.
    Je n’en ai pas la preuve, mais à mon avis, la véritable intention de ceux qui nous tiennent ces discours, c’est de nous faire rester dans l’UE.
    A nous de relayer cette information essentielle.
    Et qu’on ait toujours en tête maintenant que nos contradicteurs sur Internet sont peut-être des agents de l’UE.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services