Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

L’UE en crise

Dans Le Figaro, on peut lire :

"L’Europe sera promise à elle-même quand elle fera vivre la culture commune qui a forgé son âme. Elle saura alors qui elle est et quels pays peuvent s’en réclamer, car une promesse n’a de sens que si elle tient à elle-même, c’est-à-dire à son identité."

"elle n’a pas su négocier son virage politique et se débarrasser de sa nature historiquement technocratique. […] C’est aux élites européennes désormais de faire le premier pas, en se souvenant enfin que l’Europe n’est pas un concept, qu’elle a une géographie, qu’elle est plongée dans l’histoire, qu’elle est au service d’êtres concrets et identifiés, les Européens. […] Comme le suggère Hubert Védrine, il convient qu’elle mette fin à son obsession constitutionnelle pour ouvrir les chantiers concrets d’une action dans laquelle les peuples se reconnaîtront et lui reconnaîtront une légitimité. Il n’y aura pas d’Europe sans cela."

Michel Janva

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

3 commentaires

  1. L’article du Figaro est assez complet sauf que la photo ne correspond pas au Mattei philosophe mais au Mattei médecin et ancien ministre, encore une preuve de l’amateurisme electronique.

  2. Dans cette revue de presse vous pouvez citer le Washington Post où l’on apprend que les stades sont les derniers endroits en Europe où l’on peut chanter l’hymne national sont se faire traiter de fascites. Le reste de l’article est aussi intéressant :
    http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2008/06/30/AR2008063001906.html?nav=slate
    “Most European countries don’t have a Fourth of July, and most Europeans don’t have flag poles in front of their houses, so soccer tournaments are really the only chance they have to scream their national anthems and chants without being thought fascist.”

  3. “…les stades sont les derniers endroits en Europe où l’on peut chanter l’hymne national sont se faire traiter de fascites…”
    sauf si c’est l’hymne français chanté devant des algériens ou des marocains

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services