Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Liberté d'expression

Luc Chatel est personnellement responsable de la révocation de Philippe Isnard

Lu dans Daoudal Hebdo :

C "Philippe Isnard a été révoqué de l’Education nationale. C’est-à-dire jeté dehors, sans indemnités, sans rien. La révocation est une sanction très rare. Elle est prononcée par le ministre en personne. C’est donc Luc Chatel qui est personnellement responsable de cette infamie. La révocation est généralement une sanction qui fait suite à une condamnation pénale. En l’occurrence, Philippe Isnard n’a pas été condamné, et ne peut pas l’être. La justice n’a rien à reprocher à Philippe Isnard, mais le ministre Chatel, en révoquant ce professeur, fait un exemple: chacun sait désormais qu’il est strictement interdit de critiquer la loi Veil. Et qu’il est obligatoire, lors d’un débat sur l’avortement dans le cadre scolaire, de professer que l’avortement est un droit des femmes. Un droit absolu et incontestable. Tout débat sur l’avortement ne peut être qu’une apologie de l’avortement. La culture de mort est un dogme qui ne souffre aucune contestation. Philippe Isnard va faire appel devant le tribunal administratif. Si celui-ci fait son travail au lieu de sacrifier à l’idéologie, il aura du pain sur la planche, vu la façon dont la sanction a été prise, digne des régimes totalitaires."

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

21 commentaires

  1. Culture de mort et totalitarisme.
    Et ça se dit “de droite”…
    Je vous en collerais bien une, de droite, Monsieur Chatel…

  2. Purges staliniennes, ça continue!
    Et heureusement qu’il y a des sites pour nous en informer.
    C’est si fort de faire connaitre ces vérités étouffées par les “grands” media.

  3. Ne doit-il pas, d’abord, faire un recours grâcieux ?
    Il faudrait lui trouver un bon avocat en droit administratif

  4. Il peut bien entendu faire appel ….Si j’étais à sa place, je n’en ferais rien ; Monsieur Chatel et son bataillon de gestapistes sont pour le moment à traiter par le mépris.
    Monsieur Isnard pourrait mettre ses compétences et son honnêteté au service d’un enseignement hors-contrat, puisque les autres formes d’enseignement sont sous le joug de la (soi-disant) bien- pensance.

  5. Que peut-on faire pour contrer les pratiques gestapo-staliniennes de ce Monsieur Chatel? Faire un recours au Grand Orient? Adieu liberté! Adieu fraternité! Quant à l’égalité elle n’a jamais existé que sur le papier ou au fronton des édifices! Qui révoquera Luc Chatel?

  6. “mais le ministre Chatel, (…), fait un exemple”: ce n’est pas une méthode de fasciste ?

  7. Un simple rite sacrificiel de la religion du progrès contre l’humanité.
    En voilà un qui se place avec empressement sur l’orbite académique.
    Que Philippe ne se décourage pas.
    J’ai été, il y a une quinzaine d’année,et en tant que délégué syndical et accessoirement secrétaire général CFTC de la métallurgie de mon département, licencié notamment au motif que j’avais “affiché la doctrine sociale de l’église ” ( une extrait de Laborem exercens) au tableau d’affichage de l’entreprise, au moment d’une délicate fusion-acquisition . Ce qui était , bien sûr tout à fait exact.
    Ce qui ne l’était pas moins c’était que j’étais passé de la fonction directeur général adjoint au rôle de délégué syndical pour défendre l’ensemble des emplois promis à des licenciements abusifs planifiés, et ça c’est bien du tout dans le monde bobo !…
    J’ai perdu au premier tour par un jugement , comme souvent, à ce stade, bâclé.
    Mais dès le deuxième tour, la Directrice Régionale du Travail a donné un avis défavorable à l’autorisation préalable de licenciement délivrée par un Inspecteur (troskyste) qui avait trouvé en la personne du PDG en cause , quelques accointances soixante-huitardes communes!(sic)
    Toutefois, la ministre du travail de l’époque qui n’était autre qu’une ruineuse et très actuelle “non candidate déclarée ” à l’élection présidentielle de 2012 s’est empressée de ne pas suivre l’avis.
    Sans doute voulait-elle elle aussi se positionner sur quelque orbite académique ou panthéonesque.
    Toujours est-il que j’ai fait une recours au Conseil d’Etat, qui a cassé et la décision ministérielle , et l’autorisation préalable de licenciement et a demandé ma réintégration dans l’entreprise.
    Cependant il faut savoir que le combat a duré 8 ans pour une “récompense”, compte tenu de l’effort fourni, surtout symbolique.
    Ce qui est sûr c’est qu’il vaut mieux, dans un tel contexte, être coureur de fond, que sprinter, encore qu’une bonne pointe de vitesse aux moments délicats ne nuit pas.

  8. Tout ceci est odieux et caractéristique d’un abus de pouvoir, d’une violation de la loi ! Elle est belle cette république !!!

  9. Attention à l’emballement!
    Philippe Isnard révoqué de l’éducation nationale n’aura plus le droit d’enseigner même dans le hors contrat.
    La seule attitude responsable est d’éviter de créer un précédent et donc d’obtenir l’annulation en Conseil d’état de la décision ministérielle.
    La chose la plus intelligente à faire est donc de reprendre sérieusement l’affaire en droit. C’est une affaire de professionnel pas d’amateur!

  10. Luc CHATEL démission!

  11. Luc Chatel est un traître qui détruit notre enseignement technologique, pour saper la base des PME industrielles françaises.

  12. @Le Gallou
    J’ignorais totalement qu’une personne “virée” de l’EN devenait une pestiférée dans le domaine de l’enseignement…..Je comprends donc mieux maintenant pourquoi un individu qui organisait des soirées érotiques et quelques mois plus tard des voyages hors de nos frontières pour que ses élèves puissent faire effacer la conséquence des dites soirées, pourquoi donc cet individu, par ailleurs distributeur de drogue, N’A PAS été révoqué
    Bien au contraire, ses amis politiques au sein de l’EN lui ont fait obtenir une mutation vers une ville très prisée, vers un établissement de haut de gamme!
    Ceci se passait au tout début de l’évolution vers la loi sur l’avortement.
    Conclusion, que Monsieur Isnard fasse appel ; s’il faut le soutenir financièrement, nous serons un certain nombre à le faire, n’est-ce-pas?
    Quant à Monsieur Chatel, je le condamnerais volontiers à ne plus dormir, à ne plus pouvoir se regarder en face, jusqu’au jour où l’oeil sera dans la tombe pour regarder ce Caïn.

  13. quand ils veulent, ils sont efficaces nos ministres franc mac…

  14. à le Gallou :
    parce que vous croyez qu’on peut aller au Conseil d’Etat les mains dans les poches ?
    Ce serait original !

  15. Nous pourrions, devrions, écrire à Luc Chatel notre indignation face à ce renvoi injuste (M. Isnard appliquait à la lettre le programme!). Et aussi au premier ministre et au président de la république.
    Monsieur Luc Chatel
    Ministre de l’Education nationale
    110 rue de Grenelle
    75357 Paris SP 07
    (comment se fait-il qu’on ne puisse pas trouver une adresse adresse courriel pour tous les élus, comme cela existe en Amérique?)

  16. @ Le Gallou polemia
    Certes, il faut des professionnels, mais, car il y a un gros mais, sont-ils tous dignes d’être considérés comme tels. Beaucoup fricotent dans les loges et obéissent aux injonctions qui leur sont données.
    C’est pire que l’amateurisme, car dans ce dernier on trouve souvent du bon sens pratique, moins de baratin sur des lois souvent idiotes.
    Le droit d’enseigner ne devrait pas exister pour un enseignant dont c’est le métier. Lui interdire ce droit relève de la plus ignoble dictature, il ne faut pas en tenir compte ( ce jeune a dit la Vérité, il sera Chatelisé)
    Les écoles hors contrat n’ont pas à recevoir de leçons ripoublicaines, mais le contraire est faisable, elles sont morales, car Chrétiennes.

  17. Si Monsieur Chatel peut dormi en paix après avoir détruit la vie d’un homme pour de simples considérations médiatiques…
    Ne doutons pas que son patron, celui qui essaie de récupérer le vote des chrétiens, aurait pu lui dire d’agir autrement…

  18. Sancenay, bravo à vous !!

  19. Que peut-on faire concrêtement pour aider Philippe Insard ?

  20. Je découvre cette info… J’enseigne également l’histoire dictée par des manuels de plus en plus orientés vers “l’historiquement correct” !
    Entre les séquences sur “l’évolution des femmes” et “le fait religieux en France depuis 1850”, notre programme s’appauvrit et reflète une société bien uniforme !
    Finalement on exerce un métier à haut risque !!!

  21. à Bonchamps,
    allez voir sur Provie, ils vous donneront les instructions.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services