Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

L’époque des “rave-parties” est de retour

avec autorisation du ministère de l’intérieur.

Environ 18000 personnes étaient comptabilisées à 16h00 sur le site de Toul-Rosières (Meurthe-et-Moselle), une ancienne base militaire de l’Otan, qui accueille jusqu’à mardi le Teknival du 1er mai.

Quelque 1000 personnes ont été contrôlées, dans 600 véhicules, par la gendarmerie, et une trentaine de procédures ont été engagées pour détention de stupéfiants, principalement des dérivés de cannabis, et port d’arme. La police a procédé à 350 contrôles et a engagé 43 procédures pour ces deux mêmes chefs. 4 personnes ont été placées en garde à vue.

Environ 800 gendarmes, dont 500 seront sur le pont quotidiennement, et 250 policiers sont mobilisés de vendredi à mardi. Une centaine de personnes a été soignée, majoritairement pour des blessures mineures. 90 pompiers et secouristes sont à pied d’oeuvre pour assurer la sécurité des visiteurs en plus des bénévoles d’AIDES et de Médecins du Monde.

Michel Janva

Partager cet article

5 commentaires

  1. en plus on sait que le ministère de l’Intérieur a plus de pouvoir qu’une décision de Tribunal.
    Cf. ce qui s’est passé pour le Teknival à Meucon, tout près de Vannes.
    Le tribunal avait décidé d’annuler le lieu où allait se tenir le Teknival (aéroport militaire), mais rien n’a changé. Mme Le préfet, sous couvert de l’autorité du Ministère de l’Intérieur, a décidé de garder le même lieu.
    Je comprends maintenant pourquoi certains jeunes votent Sarkozy… C’est sûr que s’il accepte à tour de bras les rave-parties, cela lui fera des voix !

  2. 1ère question : Qui paie tous les frais, très importants, que représente cette logistique ?
    2ème question: La possibilité d’accéder à ce haut lieu de la musique (?) étant gratuite, comment les organisateurs, qui engagent des frais importants gagnent-ils leur vie, car j’ai du mal à croire à leur philantropie…
    3ème question : Serait-ce de “produits dérivés”??? si oui, quels sont-ils?
    Mes questions sont peut-être naïves, mais je crois qu’elles sont celles que se posent des millions de braves gens qui en ont assez de payer pour ces “teufeurs” qui se veulent libres et ne vivent qu’encadrés, soignès, nourris, désaltérés, et autre…par la puissance publique. Quelle tristesse!!!

  3. Aujourd’hui,c’est “encadré” dans des “champs de foire “Attention à demain quand toute liberté leur sera donnée.Voilà qui promet de belles “cauchemars-parties”et pas qu’en banlieue…Avis aux rêveurs

  4. Si ces rave-parties sont acceptées et même encouragées, pourquoi mettre en place un système de contrôle des stupéfiants au volant ?
    C’est la République de l’Absurdie.

  5. Et oui, la France est en train de devenir le pays de l’absurde. On appelle cela l’absurdocratie !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]