Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

L’ostracisme de l’UMP à l’égard du FN mène la “droite” à sa perte

Sed Contra revient sur la proposition de Christian Vanneste :

U "Christian Vanneste […] est le seul – parmi ceux qui ont pris conscience de l’enjeu – à avoir osé dénoncer le tabou : “Aussi longtemps que nous aurons un ennemi à droite, nous perdons les élections !” Il est soutenu dans cette analyse par un nombre grandissant de militants de l’UMP et du Front National, mais désavoué avec une incroyable violence par “l’appareil politique” des deux formations ! Marine Le Pen en rit encore, de façon bien légère, et Rama Yade est allée jusqu’à réclamer contre lui une procédure d’exclusion.

Le député du Nord tient bon. Il a fait ses comptes, qui lui donnent impitoyablement raison. Cette “droite” qui se prépare à perdre les élections présidentielles et législatives de 2012 n’avait pas perdu en effet, si l’on veut bien y réfléchir, les élections régionales du printemps dernier : elle restait majoritaire en voix dans tous les bureaux de vote où elle avait pu s’exprimer. C’est le gouvernement qui a perdu – ou plutôt qui continue patiemment de programmer sa perte – en ostracisant de façon suicidaire… le tiers de son électorat ! […]

Dans toutes les démocraties du monde sauf la nôtre, un parti qui dépasse 10% des suffrages est conduit à entrer de façon naturelle dans des alliances électorales et des coalitions de gouvernement. En France, ce qui est légitime à gauche reste interdit à droite, en vertu d’une fatwa soigneusement concoctée par François Mitterrand, avant d’être verrouillée en forme de “cordon sanitaire” par l’inénarrable Jacques Chirac et martelée depuis jour après jour comme principal article de foi républicaine par toutes les puissances qui fabriquent l’opinion.

Christian Vanneste a raison : la machine à perdre de la droite française est bel et bien (re)lancée."

Partager cet article

9 commentaires

  1. Et qui donc, avec Chirac, a établi ce ” cordon sanitaire” autour du FN, please ?
    Confluences (2 )
    http://cril17.info/2010/11/03/confluences-2/

  2. Nicolas Sarkozy n’aurait pas perdu ses électeurs Front National s’il avait fait une politique de droite, qu’attendaient également les électeurs de son parti, en faisant rentrer la Turquie en Europe par exemple. Car, à l’origine de la défaite de la droite, il y a surtout l’abstention de ses propres électeurs

  3. Moi qui croyait que Vanneste était un sous-marin de Sarkozy…

  4. Le pouvoir gauche/droite a PEUR de Marine Le Pen. Il a peur qu’il n’y ai pas d’alliance UMP/FN. Voici ce que m’a répondu le Figaro:
    Bonjour Droal,
    Votre message et/ou contenus/contenu a été modéré. Votre contenu ne respecte pas la charte de modération du figaro.fr
    ——————————————————————————–
    Message posté le “31/10/2010 07:13:28”
    Sur l’article :
    http://plus.lefigaro.fr/node/317263#comment-4282907
    ——————————————————————————–
    Rappel de votre message :
    marine le pen a toujours dit qu’elle ne voulait pas rentrer à l’ump, qu’elle n’y connaissait personne de sincère. elle a toujours dit qu’elle resterait au fn. c’est un parti dans lequel elle se sent bien. elle s’y est fait quelques amis et amies. elle a expliqué qu’elle veux « faire du fn une machine de guerre pour prendre le pouvoir » le 6 mai 2012, à partir de 20 heures pile. qu’est ce que vous ne comprenez pas ?
    Cordialement,
    L’équipe d’animation de la communauté Mon Figaro
    (Merci de ne pas répondre à ce mail. En cas de besoin, reportez-vous à la charte de participation du Figaro.fr http://www.lefigaro.fr/charte_moderation/charte_moderation.html )

  5. Christian Vanneste veut garder sa gamelle, quitte à tourner sa girouette avec le vent, quand le vent sera au FN..

  6. ce que je ne comprend pas dans la phrase de Vanneste c’est que la droite a gagné les élections sans le FN…et ce en 86, 93 etc…jusqu’en 2007

  7. Christian Vanneste est totalement hostile au FN ; lors de l’entretien qu’il a donné à Radio Courtoisie à Pierre-Alexandre Bouclay le 22/10/2010, il laisse échapper le fond de sa pensée vis-à-vis du FN : «scrutin uninominal qui limite les risques de l’extrémisme …nous proposons aux électeurs une proposition assez proche de celle du FN sans en avoir les risques notamment racisme et autre …les gens fréquentables du FN peuvent nous rejoindre …. Une offre politique qui peut séduire un certain nombre d’électeurs du FN …. » .Donc, ce n’est qu’une tentative de récupération des voix du FN et rien d’autre, je vous en prie, ne soyez pas dupe.
    Le RPR a passé un accord avec le B’naï B’rith : Le 26 mars 1986, le journal Le Monde révéla que le B’naï B’rith France aurait organisé des réunions avec des politiciens français de droite où ceux-ci s’engagèrent à ne passer aucune alliance avec le Front national. Ce qui fut dénoncé par le journal Présent.

  8. En fait l’équation est simple , l’Ump a compris que sans l’apport des voix FN les élections étaient perdues pour eux .
    Marine le Pen a bien analysé la vague de fond des électeurs de droite “comme de gauche” qui ne veulent plus ni de l’Ump ni du PS, et sans être grand devin le deuxième tour sera FN/PS : à ce moment là ce sera l’Ump qui viendra se traîner à genoux devant le FN pour espérer faire partie des élus .
    Quel que soit le résultat nous aurons probablement de graves troubles sociaux , chacun a compris que 2012 serait une date charnière : ou remise en ordre de la maison France , ou aggravation de l’anarchie , immigration et islamisime pour tous !

  9. Est-ce que Vanneste voudrait nous faire croire qu’il y aurait une différence entre “la droite” et “la gauche” ?
    Ce serait bien (pour eux) que les français continuent à croire à cette vaste blague héritée du Parlement anglais.
    C’est l’illustration de l’Idée Politique qui induit une appartenance idéologique et non l’examen d’un programme économique concret.
    A chaque élection il y a un petit délégué (Pasqua, de Villiers, Chevennement, etc.) chargé de siphonner les voix des nationaux.
    Constat : Ca marche toujours !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services