Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

L’Osservatore Romano hausse le ton contre la politique anti-famille du gouvernement italien

Le quotidien du Vatican titre un éditorial :  "Noël 2006: Eradiquer la famille est la priorité de la politique italienne".

Henri Védas (via Vox Galliae)

Partager cet article

1 commentaire

  1. Sauf que c’est un peu tard pour se plaindre… Où était l’Osservatore Romano, pendant la campagne électorale, qui a donné le Senat à la gauche pour 23 000 voix ?
    À Rome on s’est bien gardé de prendre part, on a voulu montrer qu’on était bien respectable, qu’on avait “pas de favori”…
    Et voilà… Rappel, en 6 mois d’exécutif radical-communiste en italie, abrité derrière le cache-sexe “catholique progressiste” Prodi :
    – Lancement officielle de la campagne pour les pacs
    – Ouverture d’une commission parlementaire pour étudier le cas déchirant du sieur Welby qui demande en mondiovision son “euthanasie”.
    – doublement de quantité de “drogue douce” tolérée et réduction des poursuites, “parce que la répression c’est mal, ça donne envie de se droguer plus”, en attendant des dépénalisation plus “progressistes” encore.
    – proposition d’un ministre communistes d’ouvrir des salles de toxicomanie communales, où l’on pourra se droguer “en sécurité”
    – proposition de réouverture du dossier sur les cellules souches embryonnaires, contre le résultat du referrendum 2005 qui confirmait déjà la loi de bioethique italienne.
    – Amnistie à 17 000 + détenus remis en liberté (dont de nombreux tueurs), avec explosion des chiffres de criminalité, récidive.
    avec en bonus
    – régularisation de 500 000+ clandestins
    Sans parler du versant économique qui rend les gens furieux (mais ça, ça leur apprendra à voter).
    Les deux sont d’ailleurs liés : si il y avait des législatives demain, le clan Berlusconi rafflerait 60%+ des sièges. C’est aussi pour conserver leur électorat de leur côté que les radicaux-communistes entretiennent la guerre éthique semaine après semaine, espérant que l’appel idéologique sera plus fort que le dégoût pour le désastre gestionnaire.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique