Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / L'Eglise : Le Vatican

L’Osservatore romano accuse la France d’éliminer les personnes “imparfaites”

L'Osservatore romano a 150 ans et critique ouvertement la politique de la France en matière de bioéthique, sous le titre: "l'élimination de l'imparfait". Les sociétés occidentales n'acceptent plus les enfants "imparfaits" en raison de maladies génétiques, qui sont de plus en plus souvent l'objet d'avortements thérapeutiques.

V "Nous nous en apercevons en regardant autour de nous. Nous ne voyons plus d'enfants 'imparfaits' du fait de maladies génétiques. Censurés par les médias, tenus par les familles à l'abri d'une société qui ne les accepte pas en dépit des proclamations. Ils sont dépistés de façon systématique avant de naître, et, une fois repérés, trop souvent, il leur est interdit de naître. Ce qui est grave c'est que ce passage au crible et cette sélection ne nous étonnent plus: c'est la norme.

Le quotidien précise que "96% des foetus trisomiques sont avortés en France". Il cite aussi le taux d'avortement à 60% de foetus ayant le syndrome de Down (trisomie) dans la région italienne d'Emilie-Romagne (centre-nord). Editorialiste du quotidien et professeur en néonatologie, Carlo Bellieni, remarque que

"les médias tracent un portrait du handicap qui s'approche souvent de la compassion stérile, quand ils ne placent pas les personnes handicapées dans des émissions à sensation et de mauvais goût".

Partager cet article

3 commentaires

  1. un certain hitler faisait aussi bien, mais chut aujourd’hui il serait politiquement correct!

  2. Malgré cette éradication des foetus handicapés, il me semble que leur nombre s’accroit.
    Comment cela est-il possible ?

  3. Il sera encore plus compliqué et non moins mensonger de faire à Benoît XVI le “coup de Pie XII”

Publier une réponse