Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

L’original du plan d’extermination et d’anéantissement de la Vendée

Reynald Secher, universitaire spécialiste de la Vendée, va publier en octobre son prochain livre, intitulé : Vendée : Du génocide au mémoricide. Il répond à Monde & vie :

S "Par le plus grand des hasards, j’ai effectivement découvert le dossier original du plan d’extermination et d’anéantissement de la Vendée signé par les membres du Comité de Salut Public, notamment Robespierre et Carnot. Non seulement je ne m’étais pas trompé, dans mes précédents ouvrages, mais j’ai sous-estimé ce crime. En fait, la guerre de Vendée n’existe pas, ou plus exactement elle ne dure que 5 mois. Tout le reste n’est que génocide. Non seulement les Conventionnels ont voté ce crime, mais ils l’ont mis personnellement en oeuvre.

Est-ce à dire qu’ils étaient sur le terrain?

Pas seulement. Ils ont d’abord épuré l’armée. Cela a été épouvantable. Soit on était avec eux, soit contre eux… Et dans ce cas, c’était automatiquement la mort. Si vous voulez un exemple de la participation active des Conventionnels dans le système, retenons celui – le plus connu, d’ailleurs – de Carrier, le promoteur des noyades de Nantes, qui était député à la Convention. Mais si vous le permettez, nous en parlerons lorsque le livre sera paru. […]

Pour revenir à la Vendée, en quoi cette région est-elle si particulière?

C’est le théâtre du premier génocide de l’histoire contemporaine. Non seulement ce génocide a été gommé dans le cadre d’une opération « mémoricidaire », mais, paradoxalement, il a servi de référence pour tous les génocides du XXè siècle. La Vendée, en ce sens, est un double laboratoire : celui des génocides et celui des mémoricides. Lorsque j’ai énoncé ce mot pour la première fois, en 1986, il a attiré l’attention des chercheurs et certains, notamment aux Etats-Unis, l’ont abondamment utilisé. Il restait à le définir: c’est ce que je fais dans mon prochain ouvrage."

Partager cet article

23 commentaires

  1. L’Histoire avance, pas à pas.
    La propagande (« il n’y a pas eu de génocide en Vendée » m’avait hurlé un prof d’histoire gauchiste quand j’étais collégien, quand j’avais osé aborder le sujet, car à l’époque, j’étais déjà interessé par l’Histoire) recule.

  2. il est grand temps plus de 200 ans après qu’on remette les choses à leur place et qu’on arrête de faire de 1789 la naissance d’un siècle d’or. C’est la pire des périodes de notre histoire qui allait s’ouvrir et on comprend pourquoi les fanatiques de cette période tiennent tant à cacher la vérité des faits, ce serait la fin de leur vie politique si le pauvre peuple s’apercevait qu’on le mène en bateau depuis tant de temps!

  3. IL faut lire le livre choc de 1986 de Reynald Secher.
    Il acheva de me faire comprendre bien des choses, notamment sur les « cimetières » en plein champ qui se trouvaient à tel ou tel endroit dans la Vendée de mon enfance… L’horreur était passée par là.
    Certes. Mais que découvrirons nos descendants en constatant ce génocide silencieux par avortement médical? Pour la seule France c’est au moins offiellement 10 fois plus de morts que la Vendée de la révolution.

  4. Et si on en faisait un thème de campagne pour 2012 ?
    La République, qui se vante de se mettre à genoux devant n’importe qui qu’elle aurait offensé a une curieuse mémoire sélective de ses crimes abominables passés…
    Et si l’heure était venue de mettre cela sur la table ?
    Après tout, qu’a-t-elle à perdre, étant pratiquement au bout du rouleau ?

  5. C’est toucher au dogme de la Révolution Française qui a donné naissance à une ère nouvelle. Une nouvelle religion qui touche au fétichisme.
    Alors que cette révolution porte en germe les catastrophes du vingtième siècle. Depuis la révolution de 1917 , l’extermination des paysans ukrainiens , les persécutions religieuses , les meurtres de masse etc…
    Faute reconnue faute à moitié pardonnée.
    Hélas ,il y a encore beaucoup de chemin à faire.

  6. Je suis Vendéen et je vis en Vendée. Nous savons qu’il y a par ci par là des croix qui ont été érigées sur d’anciens charniers. Nos ancêtres tombaient régulièrement sur des ossements en labourant leurs champs…mais bien sûr, la loi du silence domine encore les médias. Les seuls génocides politiquement corrects sont la Shoah, le Rwanda et l’Arménie. Dire que des chrétiens ont été massacrés en France par dizaines de milliers durant la Révolution est tout à fait dérangeant. De la même manière, on a vu comment la sortie du film Katyn a été pratiquement interdite en France en 2009. Dire que des communistes ont tué des officiers polonais, quel scandale. Il était beaucoup plus politiquement correct de dire que c’était les nazis qui avaient agi. Du coup Andrej Wajda n’a plus la cote… Bienvenue dans la prison dorée bienpensante du 21° siècle!

  7. Les Rois ont fait la France, la République la détruit.

  8. Quelle horreur… Tout ça pour en arriver à ce remplacement de population par une autre pratiquant une autre « religion »…

  9. @ Rouiller
    Vous vous trompez totalement sur le cas d’Andrzej Wajda. Ce réalisateur a été toujours opportuniste, il a toujours pu tourner ses films durant l’époque communiste, il n’a jamais eu aucun problème avec le pouvoir. Aujourd’hui, c’est pareil, il sent que le climat est très propice pour parler de Katyn, donc il en a fait un film (ce qui n’empêche pas d’être un très bon film…)

  10. Petite anecdote pour moi qui ai vécu dans les Mauges : à ma grande surprise dans certaines communes les « festivités » qui accompagnent la célébration officielle du 14 Juillet n’ont pas lieu (ni feu d’artifice , ni bal , ni flonflons … aucune réjouissance populaire !)
    Depuis ayant lu plusieurs ouvrages de Reynald Sécher j’ai compris la douleur toujours présente et un rejet sourd de la république .
    Il faut dire que j’habitais près de « le Loroux-Bottereau » une des seules paroisses ou se tient toujours érigée une statue en pied de L XVI devant l’église .

  11. « S’emparer de l’homme dès le berceau.Même avant sa naissance,car l’enfant qui n’est pas né,appartient déjà à la Patrie » Rabaut Saint Etienne.
    S’emparer de l’homme,c’est la clé sous la terreur -1793-1794 Pour instaurer la nouvelle religion de la patrie,il faut d’abord faire table rase,frapper fort et ensuite rééduquer.On oublie que Staline fut un grand « admirateur » du génocide vendéen.Lire le beau livre du Prof. Thierry Trimoreau et coll.ed.Siloe Massacres au Mans en 1793 -15 euros

  12. Proclamation de la Convention nationale à l’armée de l’ouest 2 octobre 1793
    Soldats de la liberté.
    Il faut que les brigands de la Vendée soient exterminés avant la fin du mois d’octobre.La salut de la patrie l’exige,l’impatience du peuple français le commande »;son courage doit l’accomplir.La reconnaissance nationale attend à cette époque tous ceux dont la valeur et la patriotisme auront affermi sans retour la liberté et la république.Signé:Blaux
    …!Sans commentaire

  13. Pour la République, avouer le génocide vendéen, c’est avouer qu’en voulant la détruire, elle a reconnu comme telle une religion, La Religion. Tous les prétextes d’affrontement fondés sur le maintien de l’ordre royal en arrivent là, puisque l’ordre royal était intrinsèquement catholique. C’est donc son principe de laïcité qui vole en éclat. Elle ne l’avouera que sur son lit de mort. Tous ceux qui s’y sont opposés dans le souci plus ou moins conscient de l’efficacité de leur pouvoir de gouvernement, ont connu la déchéance et l’ignominie (Napoléon, Pétain et même… Staline). Cette dernière signe l’opération.

  14. Pierre PEAN, biographe de Mitterrand et auteur ré »cent du livre  »La république des mallettes », a publié un très beau livre sur la révolution dans la région d’Ancenis, berceau de sa famille : « Une blessure française : les soulèvements populaires dans l’Ouest sous la Révolution, éditions Fayard, Paris, 2008, 325 p » .
    Il démontre lui, homme de gauche, comment l’extermination des populations fut réellement planifiée et organisée dans cette partie ouest de la Loire Atlantique, située bien au Nord de la Vendée.
    Cela signifie que toute population jugée ennemie de la Révolution fut susceptible d’être exterminée, et fut la victime de cette tentative génocidaire.
    Ce livre est passé inaperçu dans notre famille d’idée alors qu’il apporte une confirmation étayée -et peu susceptible d’une remise en cause partisane- aux livres exhaustifs de Reynald SECHER.

  15. 28 février 1794:massacre des Lucs sur Boulogne.
    Pourquoi ne pas faire du 28 février un jour national férié en souvenir des massacres perpétrés par la République naissante?
    Utopie…

  16. Rapport du Gal Westermann au comité de salut public après la bataille de Savenay. »Il n’y a plus de Vendée;elle est morte sous notre sabre libre avec ses femmes et ses enfants…Suivant les ordres que vous m’aviez donnés,j’ai écrasé les enfants sous les pieds des chevaux,massacré les femmes qui au moins pour celles-là n’enfanteront plus de brigands Je n’ai pas un prisonnier à me reprocher;j’ai tout exterminé…
    C’est grand, les « valeurs de gauche »… »Oublier, c’est se choisir complice » E.Wiesel

  17. Le Ciel nous aide à découvrir ce que d’autres ont caché, sachons nous en servir pour éclairer les septiques et reconquérir notre Histoire.

  18. A l’occasion d’un évènement contemporain Aymeric Chauprade parlait d’un « mythe fondateur », cette expression s’applique parfaitement à cette abomination qu’on nomme revolution; il suffisait, pour être suspect, de n’avoir pas suffisamment oeuvré pour la liberté.
    Cet etat d’esprit n’a pas disparu chez certains qui pratiquent l’excommunication republicaine, faute de mieux sans doute…

  19. Toussaint-Ambroise de la Cartrie.
    Un Vendéen sous la Terreur. Mémoires inédits. Précédé d’une Etude sur l’Insurrection Vendéenne.
    Société des Publications Littéraires illustrées 1910.
    On trouve l’ouvrage chez les bouquinistes notamment sur : http://www.marelibri.com/
    Ce site regroupe une douzaine de sites européens de libraires professionnels, dont la consultation est préférable, en premier lieu, à Chapitre.com où les livres vous seront facturé de 10 à 50% plus cher.

  20. …les mêmes livres des même libraires qui ne sont plus maîtres de leurs catalogues….

  21. Le général Turreau qui commandait en 1794 les colonnes infernales expérimmenta près de La Roche-sur-Yon (150 ans avant la conférence de Wansse et l’extermination des Juifs, tziganes et autres peuples) les premières chambres à gaz de l’histoire sur des moutons puis sur des prisonniers vendéens.
    Le général Amey enfourna à Montournais (à côté des Epesses)les habitants de cette localité dans les premiers fours crématoires.
    Le général Moulin, s’habillait de vêtements de peaux humaines (vendéens exécutés)tannés aux Ponts-de-Cé, à Angers et en d’autres endroits proches de la Vendée militaire.
    En 1944-1945, les Nazis envoyèrent par le fond de la Baltique, des prisonniers issus des camps de concentration et transportés à bord de bâteaux-soupe.
    Les Nazis ont copié les idéaux des révolutionnaires de 1793 et ont pris référence sur Carrier. Au procès de Nuremberg, Goering fut interrogé par l’un des juges du tribunal et répondit que l’idée de noyer les prisonniers dans la Baltique venait de Jean-Baptiste Carrier, un conventionnel français mort guillotiné en 1795. Il avait pris connaissance des noyades de Nantes et des autres horreurs commises par les révolutionnaires en Vendée et sur les bords de Loire.
    Goering, Himmler, Hitler sont les héritiers indirects des révolutionnaires de 1793 qui ont massacré le peuple de Vendée.
    Ils ont repris les idées d’extermination pour éliminer les juifs et les autres communautés religieuses des pays européens.
    Non seulement, ils ont voulu éradiquer le judaïsme, mais ils ont essayé d’en finir avec le christianisme essence même des cultures judéo-chrétiennes.

  22. « Ma France répond au nom de Robespierre » dixit Jean Ferrat (dont les initiales F J pourraient donner faux jeton).

  23. Nons loin de Meudon , là où se trouvait une tannerie de peau humaine se trouve un collège du nom de Robespierre
    J’ai froid dans le dos ………
    Les Rois ont fait la France, la République la détruit(comme elle détruit tout et continuera à tout détruire …)

Publier une réponse