Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

L’Ordre des médecins veut entendre Jérôme Cahuzac

Le Conseil de l'Ordre départemental des
médecins de la ville de Paris veut entendre le Dr Jérôme Cahuzac sur d'éventuels manquements à la déontologie et
le lui a signifié dans un courrier recommandé. Le Conseil de l'ordre veut connaître ses relations avec l'industrie
pharmaceutique. L'éventuel non-respect de
la loi anti-cadeaux dans les relations médecins-industrie
pharmaceutique, et les accusations d'avoir perçu des
paiements en cash non déclarés lors d'activités de greffe de cheveux,
font partie des interrogations.

Conseiller technique au ministère de la
Santé de 1988 à 1991, Jérôme Cahuzac a créé, en 1993, son activité de
consultant pour l'industrie pharmaceutique par le biais du cabinet
Cahuzac Conseil.

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

12 commentaires

  1. On ne tire pas sur une ambulance. Des médecins devraient savoir cela !

  2. Le Conseil de l’Ordre des Médecins de Paris se préoccupe-t-il aussi de l’exercice illégal de la médecine naguère programmé à l’Hôtel Lutétia?

  3. Quel magnifique courage de la part du Conseil de l’Ordre ! Frapper un homme à terre, c’est splendide ! Vive la justice !

  4. après Cahuzac, après Guérini, et tant d’autres, voici une nouvelle histoire des “irréprochables” socialistes : http://www.liberation.fr/societe/2013/04/09/l-ex-depute-ps-jean-pierre-kucheida-juge-pour-abus-de-biens-sociaux_894632
    et il ose dire : Ce sont «des faits mineurs qui ne posent aucun problème à mon honneur. Je n’ai strictement rien à me reprocher», avait-il déclaré à la presse à l’issue de celle-ci, dénonçant des «cochonneries» qui l’ont «déshonoré, sali» après «quarante et un ans de vie politique au service du bassin minier»…

  5. Hier, sur Radio courtoisie, un invité d’Henri de Lesquen disait connaître quelqu’un qui s’est fait faire des implants et que J Cahuzac voulait être payé en espèces.

  6. La déontologie de l’ordre des médecins ! C’est risible !

  7. C’est un lampiste, c’est l’arbre qui cache la forêt.

  8. Cahuzac travaillait au Ministère Evin avec….. Marisol Touraine !
    Donc le gouvernement de l’époque ne savait rien et n’avait rien vu
    Puis le gouvernement Jospin sous lequel a travaillé Cahuzac quelques années plus tard ne savait rien et n’avait rien vu aussi
    Enfin le gouvernement Hollande ne savait rien et n’avait rien vu également
    Pourtant Michel Gonelle, élu UMP le dit textuellement : il a prévenu Hollande et c’est ici : http://www.lepoint.fr/societe/affaire-cahuzac-michelle-gonelle-affirme-avoir-prevenu-l-elysee-le-15-decembre-03-04-2013-1649888_23.php
    Remarquez : ceci, aucun média n’en pipe mot…..

  9. Aie! Aie! Aie!
    Nous y voilà….
    Le collusion des zélus divers dans le lobby pharmaceutique…
    Ce serait de l’honneur de l’Ordre des Médecins de commencer à mettre les pieds dans le plat…Après la honteuse complicité manifestée lors de l’invraisemblable affaire de la vaccination de la grippe de madame Bachelot…
    Et si ces messieurs veulent aller au fond des choses cela ne va pas être facile!
    Parce que Cahuzac et ses combines,c’est de la petite bière à côté des menées de Bachelot, Kouchner voire François Sarkozy…
    Vous avez dit boîte de Pandore???

  10. Est-il prévu qu’une enquête soit faite au sujet du scandale du vaccin contre l’hépatite B, scandale étouffé par le gouvernement dans les années 90? A l’époque, M. Cahuzac touchait des pots de vins conséquents de la part des laboratoires pharmaceutiques, au titre de pseudo “conseils”. Pour mémoire, le vaccin des années 90 a entraîné des milliers de scléroses en plaques et autant de maladies auto-immunes. Il a couté moins chers aux labos d’acheter leur tranquillité via M. Cahuzac plutôt que d’indemniser les victimes.

  11. Si les politiques n’étaient guère perspicaces concernant Cahuzac et ses pratiques que dire du Conseil de l’ordre !Ces braves notables non rien vu rien entendu, on peut se demander à quoi ils servent. Et pourtant Cahuzac n’était pas un obscur médecin de campagne en Corrèze.

  12. Le Conseil de l’Ordre souhaite-t-il mettre un baillon à Cahuzac??? Quelle pudeur:les cadeaux des labos…ils connaissent ????

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services