L’ONU s’inquiète du sort des chrétiens d’Irak

Le représentant spécial de l’ONU pour l’Irak, Staffan de Mistura, a déclaré qu’il :

S "condamne fermement l’assassinat de civils et exprime son inquiétude sur la hausse des violences visant les chrétiens ces derniers jours, particulièrement dans et autour de la ville de Mossoul. Ces actes visent à attiser les tensions et exacerber l’instabilité à un moment critique. Un grand nombre de familles ont fui leur domicile pour trouver refuge temporairement dans des quartiers voisins, certaines de ces familles étaient venues s’installer à Mossoul ces dernières années pour fuir les violences à Bagdad. L’organisation des Nations unies et ses partenaires suivent avec inquiétude la situation. Ces nouveaux déplacements de population interviennent à un moment très sensible, en période de tensions politiques croissantes sur la question pas encore résolue de la représentation des minorités aux prochaines élections provinciales".

Mossoul connaît depuis plusieurs jours une nouvelle vague de violences antichrétiennes qui ont poussé à l’exode près d’un millier de familles. Dimanche, le gouvernement irakien a déployé près de 900 policiers pour sécuriser les 4 quartiers chrétiens de Mossoul, où au moins 12 personnes ont été assassinées en une quinzaine de jours.

Michel Janva

Une réflexion au sujet de « L’ONU s’inquiète du sort des chrétiens d’Irak »

  1. YannH

    Du moment que l’ONU “suit avec inquiétude” leur extermination, il n’y a rien à craindre. Dormons tranquilles. Et puis en plus c’est peut-être même pas vrai. Mme Ferrari, M. Pujadas, Mme Pulvar…. Ils n’en parlent même pas. P…. !

Laisser un commentaire