Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

L’omerta médiatique sur les profanations antichrétiennes

Yves Daoudal recense ces profanations que les médias ne relatent pas et sur lesquelles les politiques ne s’indignent pas. Dans Présent, Alain Sanders ajoute :

"Depuis des années, les profanations de lieux de culte catholique et les violations de sépultures se multiplient. Sans que l’on puisse toujours faire la part entre un satanisme de plus en plus répandu, le racisme à front de taureau de certains «jeunes» qui font la chasse à la kippa, et la bêtise ordinaire. Ce qui est plus étonnant – manière de dire –, c’est que ces actions ignobles n’ont droit au tam-tam médiatique que lorsqu’elles frappent des lieux de culte (ou des cimetières) musulmans ou juifs. […] Quand elles concernent des lieux de culte (ou des cimetières) chrétiens, elles sont classées – et encore, dans le meilleur des cas – dans la rubrique des faits divers."

Michel Janva

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cet émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. je vous invite à visiter ce site:
    http://www.indignations.org/profanations/

  2. Sait-on où en est l’enquête sur le saccage et la profanation du cimetière de Léhon ?
    De même pour l’incendie de l’abbaye des moniales de Kergonan, la thèse accidentelle est-elle confirmée ?
    De façon plus générale la prégnance manifeste du satanisme, en Bretagne particulièrement, fait-elle l’objet d’une préoccupation de l’épiscopat, de nos édiles, des RG ?

  3. A noter que Jean-Marie Le pen et Philippe de Villiers n’ont pas souvent évoqué et dénoncé ( en tout cas pas assez à mon sens ) ces faits.

  4. Un article du Figaro publié le 24 avril et intitulé “la vogue des profanations inquiète” précise : “Selon nos informations, pas moins de 173 cimetières ont été la cible de profanations l’an dernier dans la seule zone gendarmerie qui couvre 95 % du territoire et 206 violations avaient été recensées en 2005.”
    Une dépêche AFP du même jour diffusée à 15h46 cite des chiffres différents : “100 à 120 profanations de cimetières sont recensés chaque année par la police et la gendarmerie”
    A quels chiffres faut-il se fier ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!