Bannière Salon Beige

Partager cet article

Loi Avia : pourquoi tant de haine ?

Liberté d'expression / Vidéos

La loi contre les contenus haineux sur Internet (dite « loi Avia ») est une proposition de loi française destinée à retirer certains contenus haineux sous 24 h des réseaux sociaux, des plates-formes collaboratives et des moteurs de recherche. Elle devrait être votée demain à l’Assemblée nationale.

Cette proposition de loi est, dans son fondement même, particulièrement liberticide. En effet, la notion de «contenus haineux» ne peut faire l’objet d’aucune définition juridique. Comme l’a écrit l’essayiste et avocat François Sureau,

«en se fondant sur la notion de haine, qui est un sentiment, relevant du for intérieur, la loi introduit désormais la répression pénale à l’intérieur de la conscience».

Voici ce qu’en dit Eric Zemmour ce soir sur Cnews :

Partager cet article

11 commentaires

  1. Le totalitarisme en marche.

  2. la République interdit la haine, tout en faisant la promotion du blasphème qui est la haine suprême contre Dieu : aporie révélatrice du comportement schizophrénique de la dite République.

  3. Il faut le répéter : L’Assemblée Nationale ne représente plus les Français. Pour s’en convaincre, il suffit de comparer les pourcentages des Français selon les partis politiques et la composition de ladite Assemblée.

    Il n’est dons pas étonnant qu’on ait ces propositions de lois iniques.

    La seule solution est de prononcer au plus tôt la dissolution de l’Assemblée et de procéder à de nouvelles élections.

    Au fait, la dose de proportionnelle, c’est combien aujourd’hui ? Et le dernier référendum, c’était quand ?

  4. Ne plus juger les faits, mais les arrière pensées supposées et selon le groupe ethnique ou politique auquel on appartient : Lénine, Staline, Mao, Pol Pot et tant d’autres dictateurs communistes l’ont rêvé, le gouvernement Macron l’a fait. Symbole d’une justice à géométrie variable phagocytée par le politiquement correct et surtout par la philosophie des lumières, derrière laquelle se cache la Franc-maçonnerie. N’est-elle pas dorénavant invitée à l’Élysée au même titre que les religions ? Elle étend peu à peu ses tentacules et va nous enserrer dans une nouvelle dictature, pire que celle que la France a connue en 1789. Voilà ce qui se cache, entre autres, dans les avancées de la mondialisation.

  5. Ca vient, ça vient ! …. la dictature. La censure, déjà bien installée, poursuit son chemin. Et personne ne dit mot dans les merdias. Les Français ne bronchent toujours pas. Mais quand vont-ils se réveiller, bon sang !

  6. Le plus démoralisant, c’est quand on discute autour de nous avec des commerçants, des artisans, des collègues voire même des amis de toutes ces menaces contre notre liberté qui pointent de partout en France, très peu semblent conscients du danger qu’elles représentent et de ce qu’elles nous préparent : un meilleur des mondes numérique, centralisé, ordonné par des ordinateurs quantiques à la puissance de traitement phénoménale, des logiciels, des caméras, des drones, à l’exemple de la Chine avec sa citoyenneté à points jaugée selon une échelle des valeurs ordonnée au maintien du pouvoir en place.
    Un véritable cauchemar que des romanciers ou scénaristes prévoyaient déjà il y a 30 ans. Seule la prière peut encore nous sauver, mais prie-t-on assez en France ?

  7. Comme l’aurait dit Carlos Ghosn : “Pourquoi tant de yens ?”
    😂😂😂

  8. Et mordre un chauffeur de taxi, avia , c est quoi c est de l amour ? Et se moquer d un de ses anciens collaborateurs , sur un reseau social , une poubelle, c est toujours de l amour , de l amitié ?

  9. Nos meilleurs ennemis, les F.M. ont la victoire à portée de main : Présent, Le Salon Beige, Boulevard Voltaire,… tous bientôt attaqués quotidiennement pour atteinte présumée à la loi Avia, jugés par des félons, traqués par des centaines de “chouffs” sur internet, peu à peu ruinés par de lourdes amendes. Seuls les médias collabos auront droit à la parole (Le Figaro, le quotidien des bobos qui se croient de droite !) et pourront déverser leur propagande sans la moindre opposition. Il faudrait abroger ces lois liberticides dans une prochaine législature mais, pour en arriver là, gagner des élections (truquées) et convaincre les trouillards de faire chorus ! Mission impossible, j’en ai peur. On reviendra aux bonnes vieilles lettres échangées entre amis sûrs…

  10. quand on la regarde elle transpire la haine , alors qu’elle se regarde dans un miroir et il faut bien avoir l’esprit tordu pour fabriquer de telles lois dignes de la terreur, mais ne sont-ils pas les descendants de robespierre?

  11. aujourd’hui, dire une vérité qui ne plait pas : c’est de la haine. Constater que de nombreux cambriolages sont l’apanage d’une ethnie : c’est de la haine. Dire que de nombreux pick pocket sont de telle origine : c’est de la haine. Dire que de nombreux déliquants viennent de tel continent, c’est de la haine. Le mot haine est complètement détourné de son sens, et même dévoyé. Nos dirigeants et la justice sont complices de ce dévoiement

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services