Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

L’obligation vaccinale des soignants pose problème dans les communes rurales

L’obligation vaccinale des soignants pose problème dans les communes rurales

Les médecins non-vaccinés donnent du fil à retordre aux communes, surtout lorsque celles-ci sont touchées par la désertification médicale.

Depuis le 15 octobre, les praticiens libéraux qui refusent la vaccination se voient suspendus par l’agence régionale de santé (ARS), comme le prévoit la loi. Dernier exemple en date dans la commune de Sourdeval, dans la Manche. L’un des médecins généralistes, le Dr Joël Guibet, a cessé son activité et vient d’afficher un courrier de l’ARS sur la porte de son cabinet. La lettre indique que le généraliste a été suspendu « après constat de non-respect de l’obligation vaccinale ». Sophie Laurent, le maire de Sourdeval, a adressé un courrier à l’ARS pour lui demander de revenir sur sa décision, en vain. Le bourg de 3 250 habitants n’a plus qu’une généraliste depuis la suspension du Dr Guibet, et ce médecin ne prend plus de nouveaux patients.

À Vémars (Val-d’Oise), 2 400 habitants, le seul médecin a cessé d’exercer mi-septembre après avoir décidé de ne pas se faire vaccine. Le maire, qui avait bataillé pendant trois ans pour trouver un médecin, a écrit au ministre de la Santé.

En Indre-et-Loire, 6 médecins ont été suspendus pour cause de non-vaccination.

En Bretagne, la possible suspension de l’une des trois médecins de Pleudihen-sur-Rance (Côtes-d’Armor), non vaccinés, a suscité l’émoi. Craignant de se retrouver sans médecin, 1 500 patients ont lancé une pétition pour que la généraliste continue d’exercer.

Partager cet article

3 commentaires

  1. …et pas du tout que dans les communes rurales !
    Dans notre ville, préfecture du département, exactement le même problème !
    Et pas seulement pour les médecins…
    Par exemple, 2 orthophonistes sur le carreau, et des dizaines d’enfants, notamment des sourds, qui ne peuvent plus être pris en charge..

  2. Imaginons que le médecin-chirurgien ophtalmologiste de Chaumont en Haute-Marne ne se fasse pas vacciner, c’est une catastrophe pour les boomers du département. A part l’excuse tyrannique du tiroir-caisse, je ne comprends pas que les médecins généralistes acceptent de se faire ‘vacciner’ en ruralité. Tu entres à l’hôpital on te demande un PCR, un médecin entre dans le même lieu on ne lui demande pas. Les historiens vont se régaler de narrer les incohérences du covidisme issu de la gouvernance planétaire aliénante. Des joueurs de tennis couillus rouspètent à l’Open d’Australie, le gouvernement australien fait marche arrière sur l’obligation pseudo-vaccinale. Vu la gravité des effets secondaires, il y a une responsabilité complice des médecins généralistes silencieux.

  3. Ainsi que dans les communes ariégeoises!

    https://youtu.be/aao5qp9tPcg

Publier une réponse