Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

L’Éducation nationale prend vos enfants pour des idiots

Capture d’écran 2015-11-10 à 20.47.37Le rectorat de l'académie de Toulouse diffuse une vidéo, « document à finalité pédagogique » – c'est écrit ainsi dans le texte d'accompagnement (financé avec les impôts) –, à destination des collégiens et lycéens sur les nouvelles régions.

Pierre-Paul Riquet, concepteur du canal du Midi, est mis en scène pour vanter les mérites de la grande région qui voit le jour. Avec ce vocabulaire :

« Salut les djeune's. Alors, comme ça, ça y est, les régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées s'unissent pour en former une seule dès 2016. Mais ça déchire grave, les potos ! » « Notre région va grossir grave ! J'vous dis pas le dynamisme démographique (…) On va pouvoir se la raconter grave au niveau national et européen. » 

« Et puis de toute façon, on est déjà tous un peu cousins. Sérieux, bon, j'vous la fais courte. Mais, au Moyen Âge, l'époque où les beaux gosses kiffaient se balader en capsule Nespresso, on était déjà réunis ! Eh ouais ! Même emblème, même territoire, même blaze. » « Non mais LOL, on n'a que des atouts avec cette nouvelle région. Côté aéronautique et recherche, on a déjà le swag à mort. » « Tu auras le choix, toi et tes 220 000 potos étudiants ! » « Avant de m'arracher sur les berges du canal, je vous lâche deux, trois infos sur les grandes compétences de la région… »

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

21 commentaires

  1. Une usine à crétins, dirigée par des tocards démagos et vulgaires, au service d’une idéologie immigrophile et post-soixantehuitarde.
    A gerber.

  2. Affligeant.

  3. “Le naïf qui se dégrade tombe dans le niais”
    Discours sur l’universalité de la langue française
    Rivarol

  4. C’esty pas bien beau comme jargon. On rouscaillait pas l’argot de la zone. A c’t’époque, le baron Riquet avait la langue plus châtiée.

  5. Un beau moment de propagande d’Etat qui vise à préparer nos chères têtes bondes, enfin pas si blondes que ça, à la sécession programmée de l'”Occitanie” sur le modèle de la Catalogne, pour le plus grand profit de nos grands “amis” d’outre-Rhin, d’outre-Atlantique ou d’outre-Méditerranée. Ainsi ceux-ci mettent-ils en oeuvre avec beaucoup d’efficacité le principe bien connu de “diviser pour régner”, avec la complaisance empressée des politiciens félons qui nous gouvernent…

  6. Quelle offense à la langue Française!

  7. Je pense qu’Audiard aurait répondu quelque chose comme
    “Y croit qu’il a fait un beau papelard, le beauf, le Riquet, ce bobo, il imagine qu’il a toujours été fort en rédac. Y croit qu’il est en train de nous l’mettre dans l’os, c’t’intellectuel assis, avec son langage des mômes de maint’nant, pour cirer les godasses des gus mal élevés mais haut placés. Mais il la voit pas, la France qui rouspète, celle qui sort le dimanche, il est complètement fou ce mec ! Les dingues on les soigne. Il va recevoir une ordonnance, et une sévère ! Y va savoir ce que c’est la vraie France des régions … Sa super-région à lui, il y voit peut-être que des atouts, mais j’suis sûr qu’il a jamais touché un jeu de belote …”

  8. Si j’en crois les réactions de mes enfants et petits-enfants à l’égard de ces adultes qui bêtifient pour leur plaire ,nos jeunes sont loin d’être dupes ,loin d’être idiots!

  9. Et si on faisait la même propagande pour le pays ? Ah non ça c’est réac. Mieux vaut être ringard !

  10. C’est nauséabond au plus haut point. Seule une haine profondément enracinée dans l’âme peut engendrer cette vulgarité.

  11. Qui est responsable du rectorsat de Toulouse ?

  12. Et moi qui croyais que le français était la langue de la République !
    Manifestement on enseigne en patois et en sabir…

  13. … non, pas pour des idiots mais pour de la simple pâte à modeler, en dehors de toute influence non gouvernementale.

  14. IL serait ” amusant ” d’établir une liste exhaustive des dépenses de propagandes ou de confort dans l’ensemble des rectorats, établissement par établissement.
    Entre les voitures de fonction attribués et utilisés par des directeurs d’établissement et leur fiston, ou le paiement de émoluments de sophrologues. Nous pourrions trouver plusieurs millions d’euros d’économie à l’échelle nationale.

  15. Pitoyable mais tellement digne de la ripoublique !

  16. Des vieux technocrates qui singent le langage des “djeuns”, pitoyable et ridicule ; je suis près à parier que les élèves destinataires de cette prose penseront de même. ça me fait penser aux vieux curés qui pensent qu’en transformant la messe en annexe de l’école maternelle avec panneaux bariolés et farandole autour de l’autel ils vont évangéliser les jeunes.

  17. “Ils” ne les prennent pas pour des idiots mais ils mettront tout en oeuvre pour qu’ils le deviennent.

  18. En 1660 quand on voulait embellir le français de nouveaux mots la mode était d’aller les chercher dans le latin…Ainsi du latin fragile dont le mot français au fil des siècles était devenu frêle, les écrivains de cette époque ont réintroduit fragile….Il y en a d’autres…
    Cette idée bientôt ne pourra même plus arriver dans l’esprit de nos élites puisque la déseducation nationale a décidé de tuer les langues mortes qui nous servaient à comprendre pourquoi notre langue.

  19. Affligeant de vulgarité et de bêtise.
    L’EN est devenue la déséducation nationale !

  20. Finalement si c’est pour revenir à une situation d’ancien régime autant raccourcir les guignols qui ne sont plus capables de latin.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services