Bannière Salon Beige

Partager cet article

Démographie / Pays : Italie

L’Italie tente de juguler la crise démographique

L’Italie tente de juguler la crise démographique

À partir du 1er juillet prochain en Italie, les familles auront droit à une allocation mensuelle allant jusqu’à 250 € par enfant, dès le 7e mois de grossesse, pouvant durer jusqu’à ses 21 ans. Le ministre de la Famille et de l’Égalité des chances, Elena Bonetti, a engagé cette mesure quelques jours après l’annonce, par l’institut italien de statistiques (Istat), de l’aggravation historique de la démographie du pays après un an de pandémie.

L’Italie a comptabilisé 746 146 décès en 2020, tandis que le nombre de naissances a plongé de 3,8 %, avec seulement 404 104 bébés. En une seule année, le pays a perdu 384 000 habitants. C’est comme si une ville comme Florence avait disparu.

D’autant plus inquiétant que le pays est déjà le plus vieux d’Europe avec 23,2 % de ses habitants âgés de 65 ans ou plus (20,4 % en France).

Partager cet article

2 commentaires

  1. C’est le résultat d’une politique qui a fonctionnée !

    L’allocation de 250 euros sera distribuée en priorité aux migrants ?
    Les italiens de souche sont ils bien exclus de ce dispositif ?
    Sinon il y a quelque chose qui cloche… (en ce temps pascal).

  2. Il faut rappeler que ce montant de 250 € englobe toutes les prestations familiales qui existaient déjà auparavant, et qu’il ne s’y ajoute pas.

Publier une réponse